Ce mardi 26 août a eu lieu à Minsk, en Biélorussie, une rencontre au sommet entre les chefs d’Etat de l’Union douanière Biélorussie-Russie-Kazakhstan, le président ukrainien et la représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères. A cette occasion, le président russe Vladimir Poutine a, une fois de plus, appelé de ses vœux la formation d’un grand bloc économique européen incluant naturellement la Russie. « Nous appelons à renforcer la coopération entre l’UE et la Communauté économique eurasiatique (Biélorussie-Russie-Kazakhstan, NDLR), à entamer la recherche de moyens permettant de conjuguer les deux processus d’intégration. Nous sommes prêts à examiner toute proposition fondée sur la prise en compte des intérêts réciproques. » a indiqué Vladimir Poutine qui a également déclaré espérer que tous les participants à la rencontre de Minsk partageaient l’objectif stratégique consistant à créer un espace économique unique de Lisbonne à Vladivostok.

Baudouin Lefran

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Chouanne says:

    C’est une très bonne initiative, à condition que les États conservent leur souveraineté, ou plutôt la récupère en ce qui concerne l’UE et la France.

    Méfions-nous de la course au libéralisme qui laissent les peuples sans défense. L’UE a commencé sa course folle de suppression des frontières par un accord économique.

    Ces accord travaillent souvent contre Dieu.

    L’élargissement des zones économiques risquent de laisser libre-court aux oligarchies « au fortunes vagabondes », et imposent des obligations génériques qui asservissent les peuples.

    Il ne s’agit pas de passer d’un joug sous un autre. Mais entre les Américains et les russes, au moins les Russes sont Européens! Si les seconds pouvaient déjà nous dégager des premiers…

  2. Patrick says:

    Poutine est un visionnaire. Bref, au bal des taupes (nos « gouvernants » successifs) il n’a pas sa place.

  3. Gillic says:

    Oui à une Europe des nations de Brest à Vladivostok !

  4. Soline says:

    Voilà une très bonne idée qu’il fallait mettre en place il y a 20 ans, lors de la chute du Mur. Mais aux « petites gens » de petites idées et de petits projets. Finissons-en avec cet atlantisme pesant.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com