Il y a des informations sur lesquelles il faut régulièrement revenir pour permettre à une part de plus en plus grande de l’opinion publique de discerner les manipulations en cours pendant cette période d’épidémie de coronavirus. Ainsi, parmi les « experts » des conseils scientifiques chargés de conseiller le président Emmanuel Macron sur l’épidémie de coronavirus, plusieurs ont des liens d’intérêts financiers avec d’importants laboratoires pharmaceutiques.

Neuf experts du conseil scientifique placé auprès d’Emmanuel Macron ainsi que du Comité analyse et expertise (Care) chargé de l’éclairer sur les questions purement scientifiques liées au Covid-19 ont bénéficié en cinq ans de nombreux avantages (déjeuners, dîners, hébergements à l’hôtel, frais de transport et honoraires) payés par l’industrie pharmaceutique.

Parmi les industries pharmaceutiques les plus généreuses avec des médecins bien placés, citons la société américaine Merck Sharp and Dohme (MSD) et la société suisse Roche, deux laboratoires considérés comme en pointe dans la recherche contre le coronavirus.

Faut-il dès lors s’étonner que ces « experts » mettent systématiquement en doute l’efficacité d’un traitement à l’hydroxychloroquine et à l’azithromycine tel que le propose le Professeur Raoult aux malades diagnostiqués à l’IHU de Marseille ? Et faut-il s’étonner que les mêmes « experts » considèrent tous que les Français ne peuvent retrouver une vie « normale » sans avoir préalablement été vaccinés ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :