pro-life-girl-mpi

Nos lecteurs se souviennent certainement de l’affaire Hobby Lobby. Cette chaîne de magasins de loisirs avait refusé de se soumettre au système de soins dit Obamacare. Celui-ci obligeait les entreprises à cotiser au profit de leurs employées pour l’achat de médicaments abortifs et l’avortement. Les dirigeants de cette entreprise estimaient que cette disposition légale allait contre leur conscience. Ils avaient donc fait recours en Justice et cette affaire avait abouti auprès de la Cour Suprême qui leur avait donné raison. Elle estimait qu’il y avait une atteinte inacceptable à la liberté de conscience ; laquelle par parenthèse n’est pas donné aux Français qui tous sont obligés de payer pour les avortements remboursés à 100 %.

Mais au recours d’Hobby Lobby s’était jointe une entreprise de menuiserie portant le nom de Conestoga Wood Spécialities, spécialisée en menuiserie et célèbre notamment pour la qualité de ses portes en bois. Or, refusant de se soumettre à la disposition concernée de l’Obamacare, elle aurait dû payer chaque mois une amende de 3 millions de dollars (presque autant en euros). Son président, un catholique fervent, a estimé que les poursuites effectuées ensuite par l’administration d’Obama, compte-tenu de la décision de la Cour Suprême, étaient tout à fait abusives. Autrement dit cette administration passait outre la Justice. Mal lui en prit.

En effet Conestoga décida de porter l’affaire au tribunal. L’administration est obligé de payer des dommages et intérêts de 570.000 euros à cette entreprise. Elle a accepté cette sentence. A ce propos le conseiller de l’Alliance pour défendre les Libertés fera le commentaire suivant : « Le gouvernement rend un bien mauvais service aux contribuables en imposant par la force des lois injustes allant contre leurs légitimes libertés…et oblige les citoyens à y renoncer dans leur vie et leur travail alors qu’elles vont contre leur croyance en Dieu ; laquelle demande le respect du caractère sacré de la vie ».

Il est de bon ton de critiquer l’Amérique. Mais apparemment le mot de liberté n’a pas le même sens en France et dans ce pays d’Outre-Atlantique.

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :