Jeudi matin à Nice, Philippe Pradal, premier adjoint du maire LR Christian Estrosi, a planté symboliquement avec des imams un « olivier de la paix », sur le lieu de la future mosquée qui sera construite sur un terrain de 3000 m² dans la Plaine du Var.

L’élu a également signé une convention, autorisant les musulmans à occuper un local de 500 m² comme lieu de prière provisoire.

Les équipes de télévision France 3 Côte d’Azur avaient été conviées par les imams à assister à la cérémonie mais à l’arrivée des journalistes, les autorités municipales leur ont signifié que la cérémonie n’était « normalement pas ouverte à la presse ».

Christian Estrosi et ses adjoints semblaient donc vouloir rester très discrets sur ce nouveau projet.

Rappelons que le maire Christian Estrosi est par ailleurs connu pour son sionisme affiché.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :