Roi de France

Selon un sondage de l’institut BVA, effectué fin août 2016, « 29% des Français pourraient voter pour un candidat royaliste au premier tour de l’élection présidentielle » et « 5% le feraient certainement » . « 24% de Français répondant « oui peut-être », le total de personnes pouvant voter pour un candidat royaliste s’élève donc à près de 3 sur 10 (29%), soit une progression de 9 points depuis 2007. »

Ce qui est plus spectaculaire encore ce sont les 39% de Français qui pensent que le retour d’un roi, Chef d’Etat , auraient des conséquences plutôt positives pour l’unité nationale (+16 pts par rapport à 2007) et les 37% qui pensent que cela favoriserait la stabilité du gouvernement (+14 pts).

En ce qui concerne l’image de la France dans le monde, elle serait améliorée pour 31% des sondés (+7 pts), tandis que la place de la France dans l’Union Européenne le serait pour 24% (+4 pts) et les libertés individuelles seraient renforcées pour 22% d’entre eux  (+5 pts).

A droite:

Pour les sympathisants de droite, la monarchie aurait des conséquences plutôt positives pour la stabilité du gouvernement (51%) et pour l’unité nationale (50%). Ces scores montent chez les sympathisants du Front National, à 53% pour une meilleure stabilité du gouvernement et 55% quant aux bénéfices pour l’unité nationale. selon l’institut.

Mais il se trouve également 20% d’électeurs de gauche plutôt favorable au retour d’un roi.

Afficher l'image d'origine

Mais où sont les prétendants ?

Selon ce sondage, l’idée d’un retour du roi progresse assez spectaculairement dans le pays alors qu’aucun candidat ne réclame actuellement ce privilège, à l’encontre de ce qui était le cas jusqu’aux années 1980, même si Louis de Bourbon, le duc d’Anjou a fait une récente déclaration qui pourrait s’apparenter à un programme politique.

Si un prétendant réclamait sérieusement ses droits au trône, cela permettrait à cette proportion d’électeurs favorables au rétablissement de la royauté de se faire une idée sur la sorte de royauté à laquelle il pourrait s’attendre, car en Europe il ne reste plus guère comme exemples que des rois ou reines sans pouvoir, et parfois trés éloignés de rois très chrétiens, comme c’est le cas en Espagne.

Louis de Bourbon (Photo ci-dessus) est le fils d’Alphonse de Bourbon, aîné de la maison de Bourbon. Alors qu’il testait une piste de ski dans le Colorado, le prince royale Alphonse II, son père, a heurté à pleine vitesse un câble, très étrangement tiré en travers de la piste, qui l’a décapité en 1989, alors que son fils aîné avait lui-même perdu la vie peu avant au cours d’un accident de voiture. Une enquête pour homicide conclut en définitive à un accident. Une conclusion qui n’a pas convaincu tout le monde. Son second fils Louis de Bourbon, actuel duc d’Anjou, est devenu à sa mort l’aîné des descendants mâles d’Hugues Capet par primogéniture, il deviendrait donc Louis XIX, mais jusqu’à présent il ne s’est pas montré aussi actif que son père pour endosser ses droits au trône de France.

En complément: Déclaration politique de Louis de Bourbon, duc d’Anjou, à l’occasion de la Saint-Louis

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

20 commentaires

  1. leonnaej says:

    « Oui peut être ». Eh bien ça c’est affirmé, et « peut être » pourraient ils voter pour Flipper le dauphin.

  2. Chez nous Ubu est déjà roi, inutile d’aller plus loin dans l’absurde.
    Par contre il serait peut être plus utile de surtaxer les terres restituées aux nobles à la restauration plutôt que le travail.

  3. Sylvain says:

    Ce n’est pas au peuple de choisir un roi mais à Dieu, comme Il l’a déjà fait. Le mensonge révolutionnaire du « peuple souverain » est bien encré dans l’esprit des français…

    • patate says:

      oui d’autant que la venue d’un Roi doit être en corrélation avec une conversion à la vraie Foi du peuple de France
      c’est pas demain la veille…

      • Aucun risque que je convertisse pas plus que je n’accepterai un roi de droit divin.Je ne m’agenouille devant personne.Que Dieu reste à l’Eglise

        • Xavier Celtillos says:

          « Que Dieu reste à l’Eglise », c’est un peu comme dire que le soleil ne vienne pas jusqu’à la terre. Vous pouvez le dire et le crier, cela ne changera rien à la réalité des choses qui est que Dieu est tout puissant, que vous lui devez la vie, et qu’un jour vous lui rendrez des comptes.
          Dieu n’est pas un tyran, il ne demande pas qu’on s’agenouille, il demande à ce qu’on l’aime, et de l’amour découle le respect et le service.
          Mais après la mort, le temps de l’amour et de la miséricorde fera place à celui de la justice. Là aussi, vous pourrez dire et criez que vous n’êtes pas d’accord, cela ne chagera rien, le réel s’imposera à vous.

  4. champar says:

    Le problème des prétendants :

    – Un descendant des Orléans jouerait dans la catégorie des régicides ? Mauvaise pioche ?

    – Un descendant des bonapartes usurpateurs ? Mauvaise pioche ?

    – Un descendant légitimiste ? Les lois fondamentales du royaume ne permettant pas de renoncer au trône, le prétendant légitimiste est donc le roi d’Espagne actuel. Il ne semble pas avoir le caractère exemplaire que l’on peut attendre d’un roi chrétien … Mauvaise pioche aussi ?

    – Reste la reine d’Angleterre très digne, qui incarne vraiment la dignité de la fonction et qui d’ailleurs parle très bien le français. Elle nous a fait garder l’anneau de Jeanne d’Arc. Seulement la reconnaissance de sa légitimité reviendrait à renier Jeanne d’Arc … De plus est elle anglicane (Paris vaut-il toujours une messe ?). Dommage, donc, mauvaise pioche aussi !

    • François says:

      Vous faites erreur, c’est Louis de Bourbon, actuel duc d’Anjou, qui est l’aîné des descendants mâles d’Hugues Capet par primogéniture. Et non le roi d’Espagne, ce dégénéré, qui a honte d’être catholique.

      Quant à la reine d’Angleterre on se demande bien en quoi cette juive anglicane pourrait revendiquer le trône de France. D’une part c’est une femme, d’autre part elle n’est pas catholique, enfin, elle n’a aucun droit héréditaires.

      Les prétendants ne peuvent l’être que s’ils répondent aux critères de la royauté.

    • Les descendants légitimistes peuvent être trouvés à la pelle et ne sont pas nécessairement sous le feu médiatique comme ce « Louis XX » qui n’est absolument pas « dynaste ». Les Bourbon qui descendent d’Alphonse XIII, descendent d’une femme, la reine Isabelle II, et ce en violation de loi salique (Lois fondamentales du Royaume). Les princes de Bourbon Parme sont les prétendants légitimistes. On sait les liens qui existaient entre le comte de Chambord, prétendant légitimiste, et son neveu, le dernier duc de Parme (père de Zita de Bourbon Parme, future impératrice), qu’il éleva. Le « prétendant » (même s’il prétend officiellement au trône d’Espagne) de la Communion Traditionaliste carliste est le prince Sixte-Henri de Bourbon Parme.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Isabelle_II
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Carlisme_(Espagne) : voir le schéma.
      https://www.facebook.com/sixtoenriquedeborbon/

      • Chouanne says:

        vous voulez dire « légitime » et non pas « légitimiste ». Les légitimistes sont ceux qui soutiennent les prétendants légitimes.

        Le comte de Chambord est mort sans descendance donc de ce côté-là l’affaire est close. Les ducs de Parme ne sont qu’assez loin dans l’ordre de succession légitime. Le prince Sixte-Henri de Bourbon-Parme n’était, il y a quelques années, de son propre aveu, (cela a pu évoluer depuis) que 17 è dans l’ordre de succession, si j’ai bonne mémoire. Ce qui n’est pas négligeable car si ceux qui sont avant ne revendiquent pas leurs droits ou bien les déclinent , il pourrait être un prétendant (lui ou d’autres), possible. Mais Sixte-Henri est sans descendance.

        Mais les princes de la Maison de Bourbon-Parme ont davantage de droits sur le trône d’Espagne que sur le trône de France, ce qui n’est pas le cas du duc d’Anjou (Louis de Bourbon), qui lui a davantage de droits en France, et par descendance masculine.

        • @Chouanne (merci d’avoir réagi)
          Le légitimisme est également une doctrine, me semble-t-il.
          Un bel exemple de courant légitimiste est le carlisme, mouvement politique, dont le prince Sixte Henri est le représentant de la branche traditionaliste. Les prétendants Bourbon Parme ne manquent pas car le dernier duc de Parme a eu 24 enfants de ses 2 épouses légitimes; certains Bourbon Parme sont régnants comme les princes de Luxembourg (https://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_succession_légitimiste_au_trône_de_France).

          Une belle évocation du carlisme est l’émission de Passé Présent consacrée aux guerres carlistes : https://www.youtube.com/watch?v=Awgq9o2iX3Y.
          Tous les descendants de Philippe V d’Espagne (petit-fils de Louis XIV) peuvent prétendre théoriquement au trône de France. Les lois fondamentales du Royaume écartent cependant les femmes du trône : « La Royauté est indivisible et déléguée héréditairement à la Race régnante, de mâle en mâle, par ordre de primogéniture, à l’exclusion perpétuelle des femmes et de leur descendance ». Les descendants de la reine Isabelle II d’Espagne sont donc exclus de la couronne de France, mais non d’Espagne, dans l’éventualité.

          Le marquis de la Franquerie disait dans son ouvrage : « L’Histoire et le Droit répondent que le Roi n’a pas à faire acte de prétendant, comme pourraient le faire ceux qui ont des suffrages à rechercher. Il est le Roi de par sa naissance; qu’il le veuille ou non, il est saisi par ce Droit. Il est le Roi et personne d’autre que lui ne peut l’être.
          Enfin, il est nécessaire de rappeler que les lois divines et humaines – d’accord avec la Morale, le Droit et la Justice – ne permettent pas d’hériter de sa victime. Quels que soient la sympathie et le respect qu’inspirent à beaucoup Madame (feu) la Comtesse de Paris et sa nombreuse Famille, ces sentiments ne peuvent créer un droit inexistant, ni créer un droit éventuel irrévocablement perdu. Leur ancêtre, Philippe-Egalité, a voté la mort de Louis XVI : ses descendants ne peuvent donc plus hériter du Trône de France. » (Le Droit Royal Historique en France », Marquis de la Franquerie) http://www.chire.fr/A-140321-le-droit-royal-historique-en-france.aspx.

          Concernant Sixte Henri de Bourbon, effectivement feu son frère et ses neveux et petit neveu le précèdent comme prétendants légitimistes. Le prince Sixte Henri a l’avantage d’être un Prince « de Tradition », non acquis aux idées libérales et démocrates de nombreux princes.
          Dans l’état actuel des évènements, ce Grand Monarque nous sera donné par la Providence (je rejoins Sylvain) et soutiendra le saint pape à venir…

  5. Pikadolph Kitler says:

    La Royauté afin que la,France soit sauvé
    Que l Empereur Flanby 1er soit destitué

  6. Un Roi peut être également corrompu, exemple Anglais.

  7. Tchetnik says:

    A priori une bonne nouvelle qui montre que le bourrage de crâne républicain ne peut tenir qu’au prix d’un effort lourd, permanent et couteux.

    Ceci étant dit, il ne faut pas être pressé de restaurer trop vite n’importe qui.

  8. Le seul roi pour lequel je voterai, c’est moi.

  9. frederic says:

    La monarchie reviendra de la mème manière qu’elle a été destitué ( dans le sang )

    http://www.touteslespropheties.net/mariam-de-bethleem/

    OU voir le Grand monarque et le grand pontife

  10. Patricia says:

    Oui, c’est le moins mauvais système de gouvernement sur Terre… beaucoup de personnes sages et éclairés l’ont affirmé. Des êtres venu d’Orient aussi, tout comme le dit en son temps, Maharishi Mahesh Yogi, un grand Sage de l’Inde ancienne.
    Mais, voilà : avant le retour d’un Roi en France, il faudra tout de même faire « un peu » de ménage dans la Maison France qui est dans un état déplorable!
    Il me semble donc, que nous devrons au préalable accepter un régime autoritaire afin de remettre de l’ordre, efficacement, chez nous… Un régime non démocratique et pour autant soutenu par le Peuple pour faire justice et mettre dehors tous les parasites, profiteurs et autres envahisseurs qui nous tirent vers le bas depuis si longtemps.
    Un régime assez fort pour rétablir notre véritable Histoire et notre unité… notre intégrité spirituel, culturel, etc.
    Pour résumer : notre intégrité identitaire.

    Quant à savoir quel Roi?! Pour ma part, je m’en remets à La divine Providence : c’est le Bon-Dieu qui décidera, le moment venu.
    S’il nous faut en plus subir une nouvelle bataille des égos des « futurs prétendants » nous ne nous en sortirons pas indemne. Il y a déjà eu trop de souffrance dans les Pays, Provinces et Terroirs qui constituent La France traditionnelle, et ce, depuis la révolution française jacobine et franc-maçonne ; depuis plus de 2 siècles!!!
    Je fais confiance à la divine Providence ; c’est bien plus simple ainsi!
    C’est un fait que nous devons changer de matrice car si nous n’acceptons pas cette possibilité, nous disparaîtrons tout à fait en tant que Pays et Peuples autochtones de souches européens et chrétiennes.
    Ne pas le constater, c’est nier le Réel et continuer de se bercer d’illusions mortifères entretenues par toutes les idéologies qui nous ont conduites là où nous sommes. De fait, c’est aller à la mort dans la dissolution et la mixité généralisée et programmée qu’est en train d’accomplir le nouvel ordre mondial avec la complicité de tous nos « élites » corrompus laïcs et soient-disant « religieux. »
    Il nous faut un grand Roi qui soit aussi un homme sage et religieux ; un être connecté à La loi Naturelle qui soient, de fait, l’expression du cœur des Peuples de France.
    En vérité : il y a notre Père Le Bon-Dieu, Le Roi et les Peuples… c’est ainsi que le voyaient nos Anciens, et ils étaient dans la Vérité. Qu’on le veuille ou non : il y a un ordonnancement des choses. Il y a une hiérarchie terrestre comme il y a une hiérarchie céleste.
    Nous avons été trompés et abusés par une mafia de filous corrompus qui nous ont égaré avec des mots attirants mais vide de réalité : liberté, égalité, fraternité… des mots qui sont sortis des loges des francs-maçons, serviteurs de lucifer. Ces gens nous méprisent et nous considèrent comme du bétail humain, tandis que eux seraient une sorte d’élite au service des forces du mal. Sur la base du chaos qu’ils ont fomentés à travers le temps, ils se tiennent prêt à nous proposer de gré ou de force un nouvel ordre mondial avec une gouvernance mondiale où nous serions des pions et des esclaves modernes sur leur échiquier infernal.
    Comment ne pas le constater actuellement?!
    Bref, nous avons tout à y gagner, en suscitant le retour d’un grand et juste monarque.
    Vive Le Christ-Roi!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com