Macron avait donné le ton en s’adressant à des entrepreneurs allemands en Allemagne en Anglais durant la campagne présidentielle. Cet homme qui nie la culture française, range donc la langue française au rang des exotismes, des patois ou des futures langues mortes. Ainsi a-t-il décidé de créer une « task-force », en anglais dans le texte français, pour lutter contre l’insécurité. Plait-il ? Les chastes oreilles françaises ne comprennent rien à ce dialecte clandestin sauvage. Mais les journalistes de relayer le terme en boucle avec un délice non dissimulé. Ah! Comme c’est tendance! Ah! ce jeunisme progressiste, ils en redemandent! C’est une façon parmi des millions d’autres de faire ingurgiter de gré ou de force l’anglais par les Français. L’anglais, la future langue de la Tour de Babel qu’est appelée à devenir la fédération de l’Union selon les vœux du mondialiste Macron, qui n’est président de la France que pour mieux l’effacer du concert des nations.

« perdants et gagnants »

De même lorsque Donald Trump a fait passer un communiqué déplorant l’attentat de Manchester, les journalistes des chaines de TV, qui comme Macron semblent détester la culture française, ont répété tout-au-long de la journée hier que Trump avait accusé les auteurs des attentats d’être des « loosers ». Et depuis quand ne traduit-on pas l’intégralité d’un communiqué étranger s’il vous plaît ? Car la traduction donnerait une idée bien plus précise de la pensée du président américain. En effet Trump voulait dire que les islamistes sont désormais des « perdants », puisqu’ils perdent effectivement sur le terrain en Syrie ou en Irak, d’où leur regain d’attentats.

Le phénomène, malheureusement se généralise depuis de nombreuses années. Mais avec Macron le nouveau câblé chébran, on sent qu’un pas supplémentaire va être allègrement franchi dans la destruction de notre patrimoine commun linguistique. Un patrimoine qui avec notre civilisation chrétienne fonde l’identité française. Ainsi les publicistes s’en donnent à coeur-joie, ils ne prennent même plus la peine de traduire les publicités! Bien au contraire la touche étrangère leur donne un air dans le vent puisque ce sont eux qui justement font la mode!

Marine Le Pen, durant la campagne, avait rappelé la nécessité de parler français dans le respect de la loi Toubon… Mais puisqu’on vous a martelé que Marine était dépassée…

La Tour de Babel de Strasbourg: Une seule voix!

poster-Conseil-cooperatio-culturelle1L’illustration de tête m’a été inspirée par une affiche publicitaire (ci-contre) du Parlement européen de Strasbourg. Cette affiche européiste inclue toutes les caractères possibles de l’illuminisme. Elle a été conçue pour célébrer je ne sais plus quel anniversaire du Parlement européen de Strasbourg en 1990. Elle a été diffusée par le Conseil de la coopération culturelle du Conseil de l’Europe. On remarquera que le motif principal est une adaptation du fameux tableau de Bruegel (ci-dessous) qui représente la destruction de la Tour de Babel, tandis que l’affiche du Conseil de l’Europe représente au contraire la re-construction de la Tour de Babel, avec comme slogan : « Europe, plusieurs langues, une seule voix ». Cette affiche a été reprise par différentes revues.

Le tableau de Bruegel a amplement inspiré les européistes de Strasbourg, mais afin de relever la gloire de Lucifer, l’ange déchu en raison de son orgueil, mis à mal par Pieter Bruegel dans son tableau. Les constructeurs de la tour de Babel qui parlaient tous la même langue s’en sont servi pour leur ouvrage destiné à s’élever pour aller défier Dieu dans le Ciel. Mais Dieu leur a rabattu leur orgueil en divisant la foule des ouvriers de la Tour en plusieurs langues. Comme ils ne se comprenaient plus, ils ont du arrêter leurs travaux et la Tour est tombée en ruines. Et ce fut la naissance de plusieurs nations dont chacune avait désormais sa propre langue, ainsi que le rapporte l’Ancien Testament. La Tour de Babel a réellement existé puisque les archéologues ont retrouvé son emplacement, visible au sol, mais surtout visible du haut du ciel.

La Tour de Babel de Pieter Bruegel

Mais les arrogants illuminati de Strasbourg n’ont pas voulu retenir la leçon et ont voulu, de nouveau, à l’instar des Babyloniens, défier Dieu. La construction d’une Union européenne mondialiste est à l’image de la Tour de Babel et le Conseil de l’Europe a voulu faire passer le message sans ambiguïté, non seulement à travers leur affiche emblématique de la reconstruction de la Tour, mais encore à travers l’architecture caractéristique du Parlement européen de Strasbourg qui a repris l’apparence de la tour de Babel de parlement_europeen_2_sBruegel, mais en neuf et fonctionnel et en grandeur réelle… D’ailleurs, l’affiche est plutôt une explication du bâtiment du Parlement européen de Strasbourg, que l’inverse. Un monument érigé comme un temple à l’orgueil de l’homme. Un défi lancé contre Dieu! « Ici, au Conseil de l’Europe », semble dire les francs-maçons de cette orgueilleuse construction, « les nations que Dieu a dispersées sont rassemblées et elles parlent d’une seule voix en grimpant à l’assaut du Ciel. »

L’étape suivante est déjà bien avancée puisqu’à Bruxelles comme à Strasbourg la langue parlée est l’anglais y compris pour les employés français ou quelle que soit leur nationalité. Il ne reste plus qu’à persuader les Français, à l’instar des pays du Nord européen ou de la Slovénie par exemple, que cela fait beaucoup mieux de parler d’une seule voix anglaise dans un seul monde, d’une seule culture, aux civilisations et religions uniformisées sous l’autorité d’un seul gouvernement mondial dans la main de la Haute Vente.

Parmi les autres symboles de cette affiche, il est à noter que la foule des ouvriers qui travaillent à la reconstruction de la tour de Babel sont affublés de têtes au carré, à la façon des robots, tandis que seuls les bébés qui n’ont pas encore le cerveau lavé ont la tête ronde, tout un programme…

emiliedefresne@medias-presse.info

 

 

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

16 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    il vaut mieux qu’il déblatère en langue étrangère, ses discours en français ne veulent strictement rien dire. .

  2. Yseult says:

    Le mot m’a mis en rage… Il me sort des yeux et des oreilles!

  3. matthieu says:

    Nous avons déjà perdu notre âme ,c’est normal que nous parlions anglais,la langue de Lucifer.
    L’anglais va devenir langue officielle dans la constitution,c’est prévu.

    • Eliott says:

      Ouh, la ! Ca s’arrange pas chez vous… O_o

  4. Réveil06 says:

    Réveil français Tous contre MACRON aux législatives pour sauver notre civilisation .

  5. pamino says:

    (Je vous comprends tous les trois, mais 🙂
    Émilie, je vous ai louée hier mais aujourd’hui ce n’est pas possible, car vous ne savez pas la différence ou plutôt les différences entre ‹lose› et ‹loose› en anglais, et en français vous ne savez pas conjuguer ‹inclure› à la troisième personne du singulier au présent.
    Pourquoi les Anglais appellent-t-ils le mouton ‹sheep› mais la viande de mouton ‹mutton›, le bœuf ‹ox› mais la viande de bœuf (rôtie ou non) ‹beef›, le veau ‹calf› mais la viande de veau ‹veal›?
    Pourquoi le messager de la Reine dit-il dans la chambre des pairs, en annonçant que Sa Majesté a signé telle ou telle loi, « la Reine le veult » ?
    Pourquoi la loi codifiant le délit de haute trahison est-elle couchée en vieux français ?
    L’anglais est bourré de mots latins, dont très peu sont venus directement du latin. D’où en vient directement la plupart ?
    ‹Losers›, employé seul dans son acceptation américaine moderne, est toujours un terme de mépris (cf. ‹piteux›), ce qu’on ne peut pas autant dire de ‹perdant›. Quand à votre ‹loosers› : s’il existe, il signifie ‹délieurs›.
    Je suis tout à fait partisan de votre campagne, mais il faut s’y prendre autrement. Le premier pas, indispensable pour votre projet : nettoyez votre français. On dirait en anglais : « Sweep in front of your own door! ».

    • pamino says:

      Le smiley au début est l’œuvre d’un extra-terrestre ; j’y avais tapé une parenthèse finale.
      Et il fallait « Quant [à votre ‹loosers] » ; en soignant les malades, on peut attraper leurs maladies.

  6. Soupape says:

    ******* Sur la langue française. *******

    1 – Quand on ne sait pas quoi dire … on le dit en angliche,
    ça permet aux politichiens d’essayer de cacher la faiblesse de leurs arguments …

    En réalité, Emmanuel Pétain, comme Giscard Pétain, devance les ordres de l’occupant …

    2 – C’est pourquoi la plupart des journalistes, aujourd’hui, parlent en novlangue …
    comme les directeurs « de ressources humaines » … et autres .°. charlatans .°.

    Les manipulateurs ne peuvent PAS parler français,
    parce que la langue française ne se prête pas au mensonge …
    et qu’à travers le style, on voit à qui on a affaire …

    Tandis qu’en angliche, il y a toujours quelque chose qui est up ou down,
    ou bien top ou bottom,
    ou « made in France », au lieu de fabriqué en France.

    3 – AU FAIT, macrHONTE ne nous a TOUJOURS PAS expliqué
    pourquoi il avait quitté Rothschild
    pour se faire sous-secrétaire de Nullande dès 2012, un poste payé minable en comparaison …

    Il nous DOIT des explications. En français bien entendu, pas en novlangue !

    • SANS SOUCHE says:

      Votre réflexion est très « down » justement…

  7. Perlimpinpin says:

    En réalité, ils sont très forts car ils ont même mis la couronne d’étoile de la Sainte Vierge dans le drapeau. Clairement, ils se sont drapés dans les couleurs de leur adversaire pour que ce soit celui-ci qui soit vilipendé et non eux. De la même façon que les Jésuites se font maintenir tirer à boulets rouges : http://www.correspondanceeuropeenne.eu/2017/04/29/eglise-catholique-pourquoi-il-ne-faut-pas-discrediter-la-compagnie-de-jesus/

    Pour l’anglais, la culture reste le meilleur média. Même si je ne comprends pas pourquoi ils n’ont pas réussi à former les jeunes têtes françaises à l’Anglais pour qu’elles le parlent aussi bien que leurs cousins germaniques ou suédois sur la précédente génération, ils sont en train d’utiliser les sous-titres sur Youtube et les clips avec les paroles pour la génération d’ados qui vient afin que tous finissent par le parler.

  8. A propos de ces perfides angliches,
    rappel d’un dicton de nos chevaliers:
    « Au Roy, bon vin,
    au Pape, mêmement,
    et à l’anglais, la pisse de ma jument ».

  9. Horace says:

    La Tour de Babel. Elle convient au parlement européen comme image. Mieux encore : Babel vient du flamand « babelen » qui signifie « parler » pour ne rien dire. Breughel était flamand et sa tour s’appelait « Babel toren » La tour des bavardages. Nous y sommes en plein. Mais la confusion des langages n’est pas loin, d’où le blocage congénital de cette assemblée. Quant aux termes anglais en usage chez Macron, il est typique et fort en usage en Belgique. Le Belge n’a pas une langue, mais plusieurs. Les discours sont un mélange de mots divers.Moins un politique se fait comprendre mieux c’est. Il y a de tout et son contraire.

    • pamino says:

      Quelquefois il vaut mieux finir de penser, du moins provisoirement, avant de commencer à écrire.

  10. simonviollet says:

    macron avait déja parlé,à propos de son parti politique, de force « disruptive »,c’est tellement plus joli façon silicon valley

    vous perdez votre temps avec lui,il a suffisamment dit qu’on salissait et qu’on déshonorait la france;lui par contre,l’embellit;nous,nous commes comme une longue limace le long d’une belle rose,mais lui,pur,éclatant,il embellit la france,au moins dans ses pensées

    il ne jettera pas un oeil à ce que vous lui écrirez,il est trop pur pour ça;il dira qu’il lutte contre le terrorisme tout en vantant les mérites du FLN algérien,c’est ça macron,se foutre de notre gueule,mais en essayant de passer pour un enfant de choeur

    d’ailleurs il croit peut etre réellement à ses discours,nous sommes de la meme génération lui et moi,et c’est terrible,à l’école on nous a appris sans doute beaucoup de choses,sauf la rigueur

    il va aller voir un ex terroriste pour discuter de la meilleure manière de lutter contre le terrorisme

    pour ce qui est de la langue française,devenue un sabir aravo-anglo-français,il n’y a plus grand chose à faire
    les anglais ont l’australie,la nouvelle zélande,de multiples territoires pour sauvegarder leurs languers,mais quand à nous…

    • Efgy says:

      En bon français, il est préférable d’écrire : « quanT à nous… »

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com