Dans un article du Huffington Post du 19 novembre, Caroline Fourest revient sur le tireur de Libération.  Le titre est le suivant : « des tireurs de moins en moins isolés ». Pour elle, ils sont de plus en plus nombreux, de l’extrême-droite à l’extrême-gauche, à s’en prendre à ce qu’on appelle le « Système ». La faute en est à « internet » qui devient un vrai défouloir à travers forums et réseaux sociaux et qui, doit-on comprendre, supplante les journalistes qui distillent la bonne pensée, tout en les attaquant ! Notre société s’américanise et permet une liberté d’expression sans limite. Les médias doivent donc se doter de modérateurs avec la mise en place d’ « une éthique du Net ». Elle n’a pas dit autre chose sur le plateau de « C dans l’air » après l’arrestation du tueur, parlant de confusion idéologique sur internet face à l’ennemi commun qu’est le « Système ».

Doit-on comprendre que les journalistes font partie de l’élite face au bas peuple, qui ne comprend rien ? Ainsi les journalistes détiendraient le bien et ce serait à eux de déterminer ce qui est mal.  Quel mépris et quelle suffisance ! Moi qui croyais que la société élitiste avait disparu depuis 1789… je me suis trompée !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. Ne nous alarmons pas on a l’habitude ; la devise de notre Caroline nasionale est « Les cons, ça ose tout, d’ailleurs c’est à ça qu’on les reconnait » (merci Jean Yanne)

  2. …cette chère Karoline fera toujours tout pour laisser croire que ce n’est jamais l’idéologie d’extrême gauche ni ses promoteurs qui est responsable de ces violences (Action directe, tuerie de Nanterre….) Rien ne doit laisser paraître que l’ext.gauche est bien plus dangereuse que l’ext.droite identitaire. Donc… c’est la faute d’internet! quand un chasseur abat un cerf, c’est la faute au fusil !!!!

  3. Mestchersky Boris says:

    Oui, elle veut détruire le droit de dire non !Au bon peuple, Au armes citoyens ! Euh, non, pardon !
    Mestchersky Boris

  4. Hey ! Caroline est remontée dans son camion ! Nom de dieu elle a appuyée à fond sur la pédale d’accélérateur du camion ! Elle arrive à toute berzingue pour pénaliser les commentaires des internautes sur les sites d’infos ! (Avec caroline c’est comme au code de la route (avec son camion) : « bien, pas bien, bien, pas bien, bien, euh non pas bien, on voit qu’il fume là dans le rétroviseur » (extrait du film les trois frères).

  5. Caroline Fourest est une ennemie de la démocratie. Les critiques de sa part sont toutes hypocrites puisqu’elle fait elle-même partie de ces mouvements d’extrême-gauche. Même si, il faut le reconnaître, ce n’est pas crédible, car les mouvements d’extrême-gauche vont dénoncer le système plutôt que le nourrir et le protéger. Elle, ce n’est pas son cas, c’est une collaborationniste de premier ordre qui ne voit que ses intérêts propres, dont l’argent et sa réputation.

    Elle n’est de toute façon pas proche du peuple puisqu’elle a été élevée dans une famille bourgeoise et que tous ses discours trahissent sa populophobie. Si la créativité a disparu du paysage politique aujourd’hui, c’est parce que des intellectuels autoproclamés comme elle prétendent incarner le messie et la paix alors qu’ils sont les individus les plus affiliés idéologiquement au système esclavagiste, dans lequel ils sont d’ailleurs privilégiés.

    En plus, elle est misandre. Car depuis sa jeunesse, elle a préféré sa mère, puis ensuite, les femmes. Et à chaque débat où on la retrouve face à un homme, elle est agressive et hautaine et s’en prend à son interlocuteur par des procès d’intentions. Et qui se victimise dès qu’on touche à ses points faibles. On l’a vu avec tous ses « adversaires » dont par exemple Tariq Ramadan et Nicolas Bay. En fait, c’est quelqu’un qui déteste les hommes et qui voit dans le féminisme un excellent et opportun moyen pour propager ses idées haineuses.

    Ce n’est pas le Front National qui est dangereux et qu’il faut combattre, mais les gens comme Caroline Fourest qui, non satisfaits d’attaquer les véritables mouvements et personnes révolutionnaires, les supplantent en se prétendant eux-mêmes révolutionnaires. En réalité, la supposition, la haine et la diffamation sont leurs seuls moyens de s’exprimer et quand on creuse, il n’y a rien. Quand on est intellectuel, on se doit d’incarner la tolérance, l’instruction et l’esprit critique. Ici, on est à l’opposé.

  6. Guide nous vers la lumière, Caroline !!!!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com