« Emmanuel Macron a couvert les violences d’ Alexandre Benalla. Pourquoi l’Élysée n’a-t-il pas respecté l’article 40 du code de procédure pénale en signalant ces violences à la justice ? Pourquoi avoir menti sur l’autorisation ? Que faisait-il à la manifestation ? »

sont quelques unes des questions que pose Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, à Emmanuel Macron et au gouvernement.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Inscrivez-vous à la 1ère UDT du Pays réel !
www.udt-du-pays-reel.com

6 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Le pire c’ est que sur environ cent trente ‘gardes du corps’ actuellement au service de la présidence des barbouzes comme lui il y’ en a environ une soixantaine.
    Des hommes à tout faire, surtout le mal, des casseurs de manifestations, de grèves et sans doute même des tueurs exécuteurs de basses œuvres.

    Une vraie petite armée privée qui reçoit des ordres de personnes sans scrupules comme Macron sait si bien l’ être.

  2. Saint-Plaix says:

    La vraie question qui devrait être analysée aujourd’hui est: « Qui veut la peau de Macron? »
    L’histoire Benalla ou plutôt son ampleur est un truc proprement ahurissant!!!
    Des « barbouzes », des « hommes de main » dans l’entourage des puissants (et des présidents), cela n’a rien de nouveau!
    On se souviendra de l’affaire Bousquet au temps de Mitterrand: Bousquet était d’une autre dimension que Benalla et l’affaire à l’époque n’a pas générée l’extraordinaire bordel (il n’y a pas d’autre mot) auquel nous assistons…
    On soulignera l’extraordinaire acharnement médiatique, notamment des médias « communautaristes » pour monter cette affaire en épingle.
    – Sur BFMTV cela passe quasiment en boucle depuis deux jours avec des commentaires de Christian Barbier (entre autres) d’une violence inégalée…
    – Sur « Europe-Israël », blog de propagande « franco-israélien » ce matin, sur les 20 articles à la une, 5 sont consacrés à « L’affaire Benalla » !
    Et sur les « autres », ce n’est pas mieux…
    Un cirque absolument insensé! BFMTV jette de l’huile sur le feu et n’hésite pas à dire: « L’étau se resserre autour d’Emmanuel Macron » (sic!)
    Bref tout se passe comme si la presse – raisonnablement tenue à distance et remise à place par Macron dès le début de son quinquennat – cherchait par-là à se venger, à réaffirmer son pouvoir et à redorer son blason auprès d’une opinion qui la juge non fiable et la méprise de plus en plus…
    Et curieusement l’affaire Benalla éclate (les « faits évoqués » remontent à début mai rappelons-le!!!) au lendemain d’un sommet houleux Trump / Poutine, et après les échanges Macron/Poutine intervenus en marge de la finale de la Coupe du Monde: il en est ressorti une affirmation de la poursuite de la coopération avec l’Iran en contournant la volonté hégémonique d’embargo de Trump et une assistance affirmée de la France et de la Russie en matière humanitaire avec la Syrie d’Assad…
    http://www.leparisien.fr/international/syrie-la-france-et-la-russie-vont-livrer-de-l-aide-humanitaire-20-07-2018-7828152.php
    La question qui devrait alors se poser est bien de savoir si ce ne seraient pas les américains, et plus généralement l’axe atlanto-sioniste qui chercheraient via les médias à faire pression sur Macron pour lui faire réintégrer l’orthodoxie belliciste imposée: anti Assad et anti Iran…

    • Walker Fiamma Corsa says:

      Mais Saint-Plaix tout le monde veut la peau de Macron !
      Ce qui étonnant c’ est que Patrick Drahi le patron de BFM WC a soutenu au maximum la campagne de Macron et que là il laisse tourner des émissions qui lui sont défavorables…

      Pour le reste ce qu’ ils disent c’ est de l’ infaux et de la désinfo.
      Selon certaines sources le Benalla serait juif et aurait été attaché au Mossad à une certaine époque, selon d’ autres ce serait un marocain qui serait rattaché au services secrets de ce pays.

      Ce qui est sûr c’ est que les adversaires de Macron se font un plaisir d’ alimenter la polémique.

    • Horizon says:

      Je ne sais pas ce que tu as sniffé, mais pas de la bonne, en tout cas…

  3. Les rats quitteraient ils le navire Élysée et son commandant Macron?
    En effet un vent venu des médias semble souffler la mutinerie à commencer par le Monde ensuite L’Obs, le Figaro, BFM, LCI, TF1 etc.
    Curieusement le villain canard n’a pas fait coin-coin et pas plus que le fouille merde E. Plenel et son torchon Médiapart;
    Par contre resté fidèle au commandant Macron avec des propos trés modérés le service publique et sa cohorte de médias gouvernementaux A2 FR3 France Info et le reste.
    Macron va devoir reprendre la barre et hisser haut pour mater les rebelles mais je crois en vain car en plus de la mutinerie la terrible tempête d’équinoxe de la rentrée devrait être l’une des plus fortes connus jusqu’à présent.
    Les médias qui ont tricoté Macron vont ils le détricoter ?

  4. domremy says:

    Saint-Plais , je pense que vos remarques et vos opinions sont pertinentes .

    Dès qu’un dirigeant s’éloigne de la doxa neocon-sioniste c’est « tayout » et hallali dans la presse possédée par ces sbires . Iran, Poutine, Assad : c’est pavlovien ! ces rapprochements ne sont pas autorisés par cette racaille . Il leur faut leur guerre contre ceux-ci. De préférence avec nous comme chair à canon

    Prochaine étape de Macron : quelques fleurs au CRIF et à Netanyahou et un acte d’allégeance et la presse laissera Macron tranquille.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com