rapport-suedois-migrants-abus-sexuels

La police suédoise vient de publier un rapport qui prétend rechercher les raison pour lesquelles la Suède détient le record européen des pires taux de violences physiques et sexuelles commis par des immigrés contre les femmes et les jeunes filles.

Or, ce rapport déresponsabilise les agresseurs et blâme la «culture nordique de l’alcool » et le comportement des adolescentes scandinaves. En quelque sorte, pour la police suédoise, les victimes sont les vraies coupables.

Toujours selon ce rapport, les « réfugiés » « ne peuvent pas gérer l’alcool ». La solution serait sans doute d’interdire la vente d’alcool, comme le réclament les polices de la sharia qui commencent à se propager dans différentes villes européennes. 

Au passage, ce rapport de police a révélé que la majorité des victimes d’abus sexuels commis par des migrants avaient moins de 15 ans.

D’autre part, il faut noter que la police admet que la majorité des agressions sexuelles dans les lieux publics avaient été commises par des migrants. Mais le rapport minimise leur responsabilité en estimant qu’ils ne sont pas en mesure de «gérer l’alcool», qu’ils se sentent «excités» par les jeunes filles suédoises et qu’ils sont dans «l’ignorance de ce que ressentent les filles ». Le rapport estime que ces violences sexuelles sont tout simplement pour les migrants une façon de montrer leur virilité.

rapport-suedois-2

Le rapport met également en garde les femmes et les jeunes filles suédoises qui sont considérées par les migrants comme des «putes».

Le rapport a été commandé après la découverte de gangs de jeunes migrants ayant agressé des femmes à Malmö, Karlstad et Kalmar en Suède durant le réveillon du Nouvel An. La police avait auparavant été accusée d’ignorer le harcèlement sexuel au festival de musique de Stockholm.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, la Suède s’enorgueillit d’aider généreusement les immigrés. Mais la violence croissante causée par des immigrés a conduit de plus en plus de Suédois à remettre en question cette attitude débonnaire. La Suède, avec une population de 9,5 millions d’habitants, a accueilli plus de 160.000 demandes d’asile l’année dernière – le plus grand afflux dans l’UE en proportion de la population. Et le pays devrait encore accueillir jusqu’à 190.000 nouveaux immigrés en 2016.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

5 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    La meuilleure solution consiste à leur arracher les couilles et à les racompagner à la frontière à grands coups de pieds dans le cul.

  2. Quéniart says:

    la seule solution ne pas les laisser entrer,si ils peuvent violer des femmes ils peuvent rester dans leurs pays pour les défendre

  3. Aliénor says:

    REMIGRATION point barre !

  4. Efgy says:

    « Le rapport estime que ces violences sexuelles sont tout simplement pour les migrants une façon de montrer leur virilité. »

    La virilité n’est pas fixée dans les c***** !… sauf chez les migrants, pour la plupart musulmans.
    Voilà encore une preuve que la civilisation n’est possible que grâce aux chrétiens.

  5. Georges .S says:

    Les responsables suèdois doivent avoir de la béchamel, pour ne pas dire autre chose à la place du cerveau.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com