rapport-suedois-migrants-abus-sexuels

La police suédoise vient de publier un rapport qui prétend rechercher les raison pour lesquelles la Suède détient le record européen des pires taux de violences physiques et sexuelles commis par des immigrés contre les femmes et les jeunes filles.

Or, ce rapport déresponsabilise les agresseurs et blâme la «culture nordique de l’alcool » et le comportement des adolescentes scandinaves. En quelque sorte, pour la police suédoise, les victimes sont les vraies coupables.

Toujours selon ce rapport, les « réfugiés » « ne peuvent pas gérer l’alcool ». La solution serait sans doute d’interdire la vente d’alcool, comme le réclament les polices de la sharia qui commencent à se propager dans différentes villes européennes. 

Au passage, ce rapport de police a révélé que la majorité des victimes d’abus sexuels commis par des migrants avaient moins de 15 ans.

D’autre part, il faut noter que la police admet que la majorité des agressions sexuelles dans les lieux publics avaient été commises par des migrants. Mais le rapport minimise leur responsabilité en estimant qu’ils ne sont pas en mesure de «gérer l’alcool», qu’ils se sentent «excités» par les jeunes filles suédoises et qu’ils sont dans «l’ignorance de ce que ressentent les filles ». Le rapport estime que ces violences sexuelles sont tout simplement pour les migrants une façon de montrer leur virilité.

rapport-suedois-2

Le rapport met également en garde les femmes et les jeunes filles suédoises qui sont considérées par les migrants comme des «putes».

Le rapport a été commandé après la découverte de gangs de jeunes migrants ayant agressé des femmes à Malmö, Karlstad et Kalmar en Suède durant le réveillon du Nouvel An. La police avait auparavant été accusée d’ignorer le harcèlement sexuel au festival de musique de Stockholm.

Depuis la Seconde Guerre mondiale, la Suède s’enorgueillit d’aider généreusement les immigrés. Mais la violence croissante causée par des immigrés a conduit de plus en plus de Suédois à remettre en question cette attitude débonnaire. La Suède, avec une population de 9,5 millions d’habitants, a accueilli plus de 160.000 demandes d’asile l’année dernière – le plus grand afflux dans l’UE en proportion de la population. Et le pays devrait encore accueillir jusqu’à 190.000 nouveaux immigrés en 2016.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :