Amoris Laetitia, document du pape François qui abat la morale conjugale et ouvre la communion au divorcés-remariés, semble d’avantage gêner ses opposants que le pape François. En effet, ils accusent le pape François de ne pas répondre aux dubia, pointant ce silence comme une gêne permettant de « maintenir une ambiguïté favorable aux interprétations les plus contradictoires ».

Mais il y a une ambiguïté seulement chez ceux qui veulent voir une ambiguïté, et il en va de même concernant les soit-disantes contradictions. On a d’ailleurs du mal à saisir comment les sept hérésies pointées dans la Correctio Filialis deviendraient des ambiguïtés ! Et même en admettant qu’Amoris Laetitia soit un texte ambiguë pouvant bénéficier de certaines « précisions », il doit être replacé dans son contexte et dans la perspective de l’intention de son auteur. Or, dans la perspective du Synode sur la Famille, d’un pape François à l’évidence homosexualiste et à la praxis pro-gender, Amoris Laetitia ne laisse place à aucune ambiguïté. Et les actes répétés de destruction du pape François au jour le jour sont tout sauf un silence, mais une réponse quotidienne à ceux qui veulent ménager l’Eglise conciliaire avec l’Eglise catholique, qui veulent concilier la tradition avec cette Eglise conciliaire anti-catholique.

Os habent, et non loquentur ; oculos habent, et non videbunt. Aures habent, et non audient.

Il est plus que temps de revenir à la clairvoyance et au bon sens de Mgr Lefebvre et de quitter cette voix suicidaire d’une impossible réconciliation :

« Nous refusons par contre et avons toujours refusé de suivre la Rome de tendance néo-moderniste et néo-protestante qui s’est manifestée clairement dans le concile Vatican II et après le concile dans toutes les réformes qui en sont issues.

Toutes ces réformes, en effet, ont contribué et contribuent encore à la démolition de l’Église, à la ruine du Sacerdoce, à l’anéantissement du Sacrifice et des Sacrements, à la disparition de la vie religieuse, à un enseignement naturaliste et teilhardien dans les Universités, les Séminaires, la catéchèse, enseignement issu du libéralisme et du protestantisme condamnés maintes fois par le magistère solennel de l’Église. »

A partir de là, on ne voit pas bien quelle parole de « clarification » attendre du pape François…

Christian Lassale

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

13 commentaires

  1. Cadoudal says:

    il faut dénoncer l’ intrusion d’ Imbroglio et le débarquer;

    rien de bon à attendre de ce voyou qui se fout de nous.

    le Vatican sombre.

    heureusement Mgr Lefebvre a mis à la mer un canot de sauvetage.

  2. « On attendait un signe à l’occasion de l’alignement planétaire du 23 septembre 2017 reproduisant la Femme dans le ciel décrite par l’Apocalypse, la lune sous ses pieds et couronnée de 12 étoiles. Le Ciel a tenu ses promesses : dès le lendemain eu lieu l’événement annoncé par ce signe : la divulgation publique d’une Correctio Filialis signée par 62 clercs, universitaires et laïcs catholiques, dont Mgr Bernard Fellay supérieur général de la Fraternité saint Pie X, déclarant le pape François hérétique sur 7 points dans son exhortation apostolique Amoris Laetitia. »

    https://legrandreveil.wordpress.com/2017/10/11/le-pape-est-heretique-cest-officiel/

    • Soupape says:

      Sur les « alignement planétaires » …

      Il faut savoir que cette disposition des planètes s’est déjà produite
      en février 1968, ce qui n’est pas si vieux,
      et que ces alignements fortuits
      ne sont pas aussi rares qu’on cherche à le faire croire !.

      On remarquera que le dernier alignement important a eu lieu
      quelques mois avant mai 68.

      Bien entendu, il ne s’agit pas ici de se prendre à la superstition de l’astrologie !

      Par contre, il y a lieu de tenir compte
      de la disposition à la superstition des .°.francs-masseux.°.,
      lesquels encombrent leurs pensées d’un fatras de symboles,
      et leur fait penser qu’un alignement des planètes leur indique
      que, pour eux, le moment est venu d’agir !

      C’est pourquoi on peut s’attendre à ce qu’ils en tirent des conclusions,
      et lancent certains de leurs projets ubuesques,
      qu’ils ont depuis longtemps dans leurs cartons.

      Exemples :

      La catalogne ? (rappel du centenaire approché d’octobre 1917 en Russie !)
      Les robots ?
      L’abrogation générale de la sexualité,
      sous prétexte qu’elle est un facteur de discrimination ?
      La 3ème guerre mondiale ?
      La grande panne générale informatique de toutes les Banques,
      rendant brusquement inutilisables l’ensemble des fichiers clients,
      afin de les spolier de leurs économies ?
      etc … etc …

      L’imagination des « libres penseurs » … et de la Mafia des « Hautes Ventes »
      n’a point de bornes !!!

      Mais la plupart des adhérents aux petites loges de quartiers … ignorent tout cela !
      et s’imaginent qu’ils font de la philanthropie !

  3. « […] comme tout document, Amoris Laetitia doit être replacé dans son contexte et dans la perspective de l’intention de son auteur. »
    Il est présomptueux de vouloir replacer n’importe quel document dans son contexte et dans la perspective de l’intention de son auteur, car
    1º, l’auteur a déjà placé son document dans un contexte, et
    2º, on ne peut pas savoir l’intention de l’auteur ; on ne peut que lire son document ; et même l’analyse la plus superficielle du document en question accuse une prolifération d’ambiguïtés non-fonctionnelles, donc ou bien camouflantes, ou bien oisives. Le document ne dit absolument rien de saisissable sauf « je n’ai rien à dire », phrase que j’ai entendu en allemand des lèvres de Klaus Barbie au début de son procès à Lyon et qui possède les mérites d’être courte et compréhensible (même si l’interprête – pendant tout son procès il a fait semblant de ne pas savoir le français – a rendu son hargneux « ich habe nichts zu sagen » avec « Je ne voudrais rien dire, monsieur le Président », ce que lui a valu une lettre explicative de moi à la Cour ce soir-là). Mais je dérive. La technique employée par ce jésuite, donc utiliser la langue pour dégrader la langue, a été bien comprise il y a longtemps par l’auteur de ‹ La ferme des animaux ›, mais tandis que l’absurdité des exemples de langage choisis par l’auteur pour dénoncer l’abus de la langue est évidente à tout lecteur, ‹Amoris lætitia› mystifie et encourage ainsi à remettre tout en question ; ‹ Ich bin der Geist, der stets verneint ›, comme quelqu’un a cité le Méphistophèle de Goethe ici récemment, « je suis l’esprit qui toujours nie », ici au stage de « qui confond tout pour qu’on ne puisse lui rien reprocher devant un tribunal ». Mais même sans les regrettés cardd. Caffarra et Meisner, il y a bien un tribunal, tôt ou tard.

    • Soupape says:

      Mélanger le vrai avec le faux … pour mieux faire passer le faux.

      Vieille pratique déjà dénoncée par Saint Pie X :
      « sur une page on écrit la Vérité, et au dos, on écrit le contraire »

      Sur le site du Vatican,
      les actuelles audiences papales hebdomadaires,
      se déroulent sur un ton de parfaite sainteté,
      comme de si rien n’était.

      Mais, bien sûr, on n’y traite ni de Luther, ni d’Amoris, ni des invasions barbares.

  4. facile de dire yakafokon quant on a aucune responsabilité… Mgr Lefebvre a toujours temporisé avec Rome : la Rome éternelle ! Temporisé ne veut pas dire négocier la vérité mais ne jamais fermer les portes ça s’appelle de la diplomatie… pensez-vous que politiquement s’ils ne nous claque pas la porte au nez… c’est qu’ils savent que s’ils le font à nouveau… la frat St Pierre et tous les contradicteurs de tous poils devront choisir… on risquerait d’avoir des surprises…mais jamais la Frat St Pie X ni Mgr Lefebvre ne fermera la porte nous sommes de Rome et de tradition Papiste cuvée St Pierre label St Paul et ça … personne ne peut nous l’enlever !

  5. Jacques says:

    Si vous êtes contre ce pape, vous êtes sédévacantiste. Oh le crime.
    Mais force est de constater que depuis jean XXIII , depuis son concile Vatican II, si nous jugeons l’arbre à ses fruits ….
    Alors suivons donc la parole du Christ coupons cette branche pourrie qui infecte la monde de sa maladie, et replaçons un vrai pape et non un voyou écœurant, dégoulinant de prétention vaniteuse de fausse charité hypocrite et malsaine.
    Il faut bien un jour dire la Vérité, mais il est de ces adeptes de la vérité de chacun, typiquement protestant ,maçonnique islamiste.

  6. Boutté says:

    De deux choses l’une : ou bien nous vivons un schisme total , ou bien nos Prêtres et Prélats nous ont berluré pendant vingt siècles .

  7. Amen,ite misaes !

  8. Nous n’avons pas vraiment le choix; il nous faut choisir entre le schisme ou l’hérésie ou les deux à la fois…
    Soyons clairs, pour nous, Mgr Lefèbvre n’est ni un gourou ni une idole, il a tout simplement et justement réagi à l’apostasie collective que furent les décisions prises à l’issue du funeste Concile Vatican II et c’est tout à son honneur!
    Si nous avions encore un doute, nous sommes désormais fixés sur ce que les conciliaires, en raison de leur comportement pitoyable, laissent entendre par “Esprit Saint” ou “Esprit du Concile”!
    N’oublions jamais qu’après la Miséricorde vient la Justice et pour toujours!

  9. Dites-moi qui sont les diviseurs? si ce ne sont pas ceux qui ont tout bouleversé et qui, par le fait même, ont rompu l’unité catholique…

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com