La proposition de loi socialiste visant à créer un délit d’entrave numérique à l’IVG a été adoptée, hier, jeudi 1er décembre 2016, par l’Assemblée nationale malgré une forte opposition de la droite, qui ne veut pas remettre en cause la loi Veil, mais qui voit dans cette nouvelle loi une atteinte à la liberté d’expression. Seul Civitas, et quelques courageux députés comme Jean-Frédéric Poisson ou Jacques Bompard, ont rappelé qu’avorter c’est tuer.

L’ensemble de la gauche et une partie du centre ont apporté leur soutien au ministre des familles, Laurence Rossignol dont l’argumentaire, repris en boucle par la presse aux ordres, consistait à diaboliser les sites pro-vie :

« chacun est et reste libre d’affirmer son hostilité à l’avortement, sur internet ou ailleurs ». Mais « à condition, précisait-elle hypocritement, de le faire en toute honnêteté, car la liberté d’expression ne peut se confondre avec la manipulation des esprits.« 

Pour manipuler l’opinion, madame Rossignol et sa clique sont des grands experts : toute cette mascarade et faux prétextes déversés à longueur d’ondes médiatiques depuis des jours pour convaincre les Français du bienfait de cette loi en sont la preuve flagrante. Aucune argumentation véritable mais une désinformation à outrance sur ces sites web qui proposent un choix alternatif à l’avortement et viennent en aide véritablement à des femmes en détresse.  Mais informer, comme ils le font, sur les risques physiques, psychologiques, affectifs dus à l’avortement et proposer des alternatives à cet acte qui ne pourra jamais être anodin, pour ces thuriféraires de la culture de mort et de l’idéologie du planning familial, c’est encore trop !

Les députés de la droite qui s’y sont opposés y voient avant tout une entrave à la liberté d’opinion et la porte ouverte à une censure toujours plus grande des opinions qui dérangent le gouvernement en place : Christian Kert (LR) a contesté cette réforme au nom de son groupe :

« Imaginons le même genre de texte visant à limiter les opinions sur d’autres sujets comme le réchauffement climatique, les perturbateurs endocriniens ou l’écriture de l’histoire par exemple. Tout le monde, vous les premières, madame la ministre, madame la présidente de la commission, madame la rapporteure, crierait à la censure ! »

« En réservant à l’IVG un traitement aussi spécifique, une telle mesure dépasse le contrôle que l’État peut exercer sur la liberté d’expression » a prévenu Christian Kert. Avant d’ajouter : « Vous commencez aujourd’hui par l’IVG. Vous, ou d’autres d’ailleurs, pourraient s’engouffrer dans la brèche, que vous auriez ainsi ouverte, pour s’attaquer à d’autres sujets.« 

Cette loi prévoit de punir de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende

« le fait d’empêcher ou de tenter d’empêcher de pratiquer ou de s’informer sur une interruption de grossesse » par « tout moyen« , « y compris en diffusant ou en transmettant par voie électronique ou en ligne, des allégations, indications de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse » « en exerçant des pressions morales et psychologiques, des menaces ou tout acte d’intimidation à l’encontre des personnels médicaux et non médicaux travaillant dans ces établissements, des femmes venues y subir ou s’informer sur une interruption volontaire de grossesse ou de l’entourage de ces dernières » ou en perturbant l’accès aux établissements médicaux,

Cette loi liberticide, cadeau de départ de François Hollande aux enfants français, doit maintenant passée devant le Sénat avant de pouvoir être définitivement adoptée.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 commentaires

  1. MA Guillermont says:

    Les portes du Ciel se sont refermées aujourd’hui .

  2. Etienne says:

    Si la « droite » veut s’y mettre, au Sénat, ça ne passera pas.

    • En fait si. Si le Sénat vote contre le texte reviendra devant l’Assemblée Nationale pour son adoption définitive.

  3. Saint - Plaix says:

    Aussi pénible que puisse apparaître cette histoire parce qu’associée aujourd’hui à la question de l’avortement, la question est infiniment plus grave dans le temps par les perspectives idéologiques qu’elle ouvre!
    (Oui je sais qu’il n’y a rien de plus grave que l’avortement, mais franchement les perspectives liées au concept de « délit d’entrave numérique » vont infiniment plus loin: c’est un prélude à la dictature idéologique sur le net et au formatage obligatoire de la pensée!)
    Demain, c’est toute relation de faits ou d’idée, considérée alors comme propagande, tout exposé, tout relaté jugé « non idéologiquement correct » qui pourra être considéré comme « délit d’entrave numérique » à quelque chose!
    Un article sur le pape (enfin quand on en aura un) ou une vidéo sur une pèlerinage: délit d’entrave numérique à la laïcité.
    Une évocation historique sur un roi: délit d’entrave numérique à l’exaltation des « valeurs républicaines »…
    Et j’en passe!
    Grâce au délit d’entrave numérique, on va bientôt regretter, en France, de ne pas vivre en Corée du Nord!
    Espérons que le sénat y réfléchisse!
    Sinon il ne restera comme recours que la Ligue Européenne des Droits de l’Homme!
    Et avec comme exemple l’avortement, ce n’est pas gagné!

    • Oui, c’est le jacobinisme rampant, et je me demande quel en sera le thermidor.

  4. Bardamu says:

    Vous verrez: on finira dans nos pays à pratiquer des sacrifices humains à grande échelle, comme dans l’Amérique Précolombienne.

  5. Philibert says:

    Cette loi annonce le futur schisme qui doit arriver au sein de l’église catholique entre les partisans de François et ceux de Benoit XVI, entre vision progressiste ou vision traditionelle.

    • Plutôt le schisme déjà annoncé entre les partisans de François et des papes jusqu’à Pie XII inclusivement, ceux-ci représentés actuellement par les quatre cardinaux dont les porte-parole sont Caffarra et Burke. Ceci dit, je veux bien croire que l’ex-Benoît XVI puisse regretter maintenant dans certains respects le rôle qu’il a joué comme jeune professeur de théologie et « peritus » du concile funeste.

  6. La vie est un don gratuit ! Non, tué n’est pas un droit, l’avortement est dans le sens le plus large quelque chose d’anormal. Mais il peut être étudié pour des cas graves mettant en jeu la vie (viol sur fillette et ados). Aujourd’hui, les traitements et interventions chirurgicales peuvent largement empêcher ces actes d’intervention. Il faut que chacun, homme, femme respect la vie tout simplement. La mentalité d’aujourd’hui , fait que l’homme croit être le maître de la vie et de la mort.

  7. chantal tolot says:

    Tous ceux qui ont votés cette loi s’ils ne se repentent pas ont gagnés un aller sans retour en enfer

  8. Mad-Max says:

    Les grand maîtres du grand orient , du droit humain ou de la grande loge veulent changer la société .
    Des lois comme l’avortement , l’euthanasie ou le mariage homosexuel correspondent aux idées maçonniques de l’émancipation de l’ individu qui ne s’en réfère plus qu’à lui – même , sans autre limite morale que celle qu’il se fixe .
    Aveu de Pierre Simon .
    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=7&ved=0ahUKEwi35aLuv9jQAhVLVRoKHdkUAiAQFggsMAY&url=http%3A%2F%2Ffr.aleteia.org%2F2015%2F05%2F05%2Fles-revelations-fracassantes-dun-ancien-grand-maitre-franc-macon%2F&usg=AFQjCNH0Aa-6IRDwRZvDVmpscFVaW0cD2A

  9. MA Guillermont says:

    Demain ….Mardi 24Janvier 2017 , le délit d’entrave numérique à l’avortement en discussion sera en réunion :

    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=&ved=0ahUKEwj17aLXqdjRAhXB6xoKHeCkD8sQFggaMAA&url=http%3A%2F%2Flesalonbeige.blogs.com%2Fmy_weblog%2F2017%2F01%2Fle-d%25C3%25A9lit-dentrave-%25C3%25A0-lavortement-en-discussion-mardi-24-janvier.html&usg=AFQjCNGpnuHlBJ8YFyS3-CWeU5p4pnOKsw
    Nous vous invitons à prier pour que cette commission abroge cette loi liberticide .
    St Michel Archange de Dieu , défenseur de la Vérité , priez pour nous !

    A la Marche pour la Vie le 22 Janvier 2017 :
    Quelques slogans qui sautent aux yeux , un pur délice ..!

    – Ce gouvernement a tous les culots , il s’apprête à immoler la liberté d’expression sur l’autel de la « bien-pensance » (sic).
    – Rossignol est le Torquemada de la nouvelle inquisition .
    – Protéger le faible , ça c’est fort .

    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=&ved=0ahUKEwj22-fFptjRAhWCAxoKHck6A80QFggaMAA&url=http%3A%2F%2Flesalonbeige.blogs.com%2Fmy_weblog%2Fmarche-pour-la-vie%2F&usg=AFQjCNFWPqfpcIaDIdk1j1qGWVyZkPCXYg

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

27,10 % récoltés 30.618 € manquants

11382 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 30.618 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com