Les îles Marshall sont plongées dans une panne d’Internet, neutralisant les transactions d’affaires ou administratives, interdisant toute utilisation récréative d’internet. C’est un coup dur pour cet archipel, perdu en plein milieu de l’océan Pacifique. Cet incident, très contemporain et apparemment anodin à l’échelle d’un pays de 70 000 habitants, nous permet d’entrevoir ce qu’une panne semblable pourrait produire dans un pays comme le nôtre.

L’autorité nationale des télécommunications de Majuro a dû déplacer toutes les communications téléphoniques et Internet du câble vers les satellites, ce qui réduit la bande passante de 97 %. Depuis que les travaux de réparation ont commencé, mercredi dernier, l’accès à Internet a été limité au courrier électronique seulement, pour les 53 000 résidents de l’île. Tous les sites de réseaux sociaux ont été fermés, sauf pour certains clients professionnels, et il est impossible de diffuser des films et des vidéos.

« Cela nous donne à réfléchir sur notre dépendance à Internet », a déclaré Jerry Kramer, le directeur de Pacific International, la plus grande entreprise de construction des îles Marshall, pour laquelle la transmission des documents volumineux pour ses projets de constructions est actuellement impossible.

Le ministère des Finances, de son côté, prend du retard dans le règlement des salaires des fonctionnaires du gouvernement.
Les réparations sont en cours sur le câble en fibre optique sous-marin et ne seront probablement pas achevées avant le 8 janvier prochain.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

8 commentaires

  1. J’espère qu’ils auront pu s’occuper comme les habitants de New York en 1965.
    http://www.persee.fr/doc/estat_0336-1454_1970_num_18_1_2019
    C’est quand même plus intéressant que de rester des heures devant un écran.

    • Si c’est plus intéressant, pourquoi les gens restent-ils devant leurs écrans quand il n’y a pas de panne d’électricité ? – par pur masochisme ?

      • Peut être bien. Peut être que nous avons perdu le sens de l’essentiel. Avoir des milliers d’ami(e)s sur facebook et personne à aimer, très peu pour moi.
        J’ai toujours préféré le réel au virtuel.

        • Oh mais vous l’avez pensé le mot magique …
          Vous l’avez même écrit , c’est un très bon début pour prendre le bon chemin .

  2. Walker Fiamma Corsa says:

    Notre FAI qui êtes aux serveurs, que ton ADSL soit améliorée, que ton abonnement ne soit pas augmenté, que tes fautes au clavier et à l’ écran soient effacées, donne-nous notre internet de chaque jour, pardonne nous d’ avoir piraté leur compte facebook comme nous leur pardonnons de ne pas avoir Linux, et ne nous soumets pas à la tentation d’ acheter un iMac, mais délivre-nous du clic de souris.

    Intel

    (c’ est juste une plaisanterie de fin de semaine n’ y voyez aucun mal les susceptibles)

  3. trop-bon says:

    Dieu a de l’humour .

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com