Les Colombiens ont rejeté, le 2 octobre 2016, par référendum l’accord de « paix » signé le 26 septembre dernier entre le gouvernement colombien du président Santos et les terroristes marxistes des Farcs, organisé sous l’égide de Cuba, pays rappelons-le toujours marxiste.

Pourtant de nombreuses personnalités avaient fait le déplacement en Colombie pour fêter cet accord de dupes qui fait la part belle aux terroristes, narco-trafiquants et criminels : le secrétaire général de l’ONU, les présidents Cubain et Péruvien, l’ancien roi d’Espagne Juan Carlos ou le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’état du Saint-Siège. A ce titre, avant la cérémonie de signature, le cardinal avait présidé une messe afin de prier pour la paix et la réconciliation en Colombie. Que l’honneur soit bafoué à travers cet accord et que la justice ne soit pas rendue aux centaines de milliers de victimes de cette guérilla marxiste n’a pas grande importance pour des ecclésiastiques et un pape François qui ne rêvent que « paix et réconciliation » mondaines et mondiales à tous prix, même les paix plus viles et la plus veules !

Madame Marie-Christine Arnautu, fille d’un Roumain qui a fui la dictature communiste, a tenu à s’exprimer au Parlement Européen pour féliciter la clairvoyance des Colombiens et leur rejet de cet accord qui absout « avec une inacceptable indulgence des centaines de criminels » :

« C’est l’honneur du peuple colombien qui a gagné, cet honneur qui refuse le lâche soulagement consistant à piétiner la mémoire des 260 000 assassinés, des 45 000 disparus et des 7 millions de personnes déplacées par les exactions terroristes des Farcs. Un accord acceptable est un accord qui ne bafoue pas la mémoire des victimes. »

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

9 commentaires

  1. Boutté says:

    Enfin un peu de vraie démocratie !

  2. Pour ma part, je suis persuadé que l’oligarchie colombienne, les paramilitaires, l’armée, les forces de l’ordre et la CIA ont assassiné bien plus de membres des FARC et de Colombiens pauvres. Par ailleurs, ceux qui ont voté « non » sont nettement minoritaires comme le prouve cet article : http://reseauinternational.net/le-peuple-colombien-na-pas-vote-majoritairement-au-referendum/

    Extrait : « C’est dire que la grande majorité du peuple, soit 63 %, ne s’est pas présenté aux urnes pour des motifs qui restent à clarifier. Les résultats officiels parlent d’une victoire du « NON » avec 6,4 millions d’électeurs et la défaite du « OUI » avec 6.3 millions d’électeurs, sur une population votante de 34,9 millions. Si nous prenons en compte ceux et celles qui se sont abstenus, ces derniers deviennent alors les véritables gagnants avec 63% d’abstention. »

    Enfin, je trouve profondément anti-catholique ce refus du pardon qui émane de cet article, d’autant plus que les deux camps doivent demander pardon et non les seuls FARC. La haine du marxisme qu’éprouve l’auteur lui fait perdre toute objectivité.

    • Marie-Christine says:

      Oui, si on ne pardonne pas, il n’y aura jamais de paix possible.
      Il faut bien un jour tourner les pages, même les plus douloureuses.

    • Comme la haine du libéralisme en fait perdre à d’autre…

  3. Francesca de Villasmundo says:

    Un accord politique et diplomatique se doit d’être juste et les têtes des criminels et terroristes condamnées. L’accord en question applaudi par toute » l’intelligentzia » mondiale donne comme signal : si vous êtes marxiste, vous pouvez faire ce que vous voulez vous ne serez pas condamné. Or 75 après la 2e guerre mondiale ces mêmes bien-pensants continuent à trouver normal que l’on condamne en Allemagne des nonagénaires allemands pour avoir d’une façon ou d’une autre, comme secrétaire pour l’une par exemple, travaillé dans des camps de concentration. Mais ils sont pour l’amnistie totale de criminels et narco-trafiquants marxistes au nom de la paix. Il y a là une sacré contradiction.

    Avec vos raisonnements de pardon, il ne faudra donc condamner aucun djihadiste terroriste ni le Calife auto-proclamé de l’État Islamique quand un jour, après avoir semé la mort, l’esclavage et la terreur sur la surface de la terre, ils décideront de signer un accord de paix qui les laissera tous libres comme l’air en Syrie, en France, en Irak ! Si la France un jour signait un tel accord de dupes, bien des Français seraient scandalisés et n’en voudraient pas.
    Il ne faudrait condamner, au non du pardon, aucun communiste, de Mao, à Staline, à tous ceux qui sévissent encore.
    Ce que propose cet accord colombien, c’est un peu les scandaleux accords d’Evian avec le FLN en Algérie. L’armée colombienne est victorieuse mais ce sont les Farcs qui en retirent tous le bénéfices.

    Ceux qui doivent pardonner, dans leur âme et leur cœur, ce sont les familles victimes des Farcs.

    L’État, celui qui s’occupe de la chose publique, se doit lui de rendre la justice honnêtement, c’est son devoir, donc de demander qu’un minimum de justice, au moins un minimum, soit rendue aux victimes. Ensuite il peut amnistier, particulièrement ceux qui demandent pardon du mal qu’ils ont fait, pour instaurer une certaine paix. Cela est une vraie politique sociale chrétienne. Mais l’État n’a pas le droit d’amnistier sans avoir rendu la justice auparavant. Ensuite seulement la page peut être tournée.

    D’ailleurs on est étonné de voir le deux poids deux mesures des bien-pensances mondiales : les Milosévichs, Sadam Hussein, et leurs partisans, tous d’ailleurs élus démocratiquement dans leur pays mais qui ne plaisaient pas aux mondialistes, ont été soumis à la vindicte mondiale et onussienne jusqu’à en mourir par pendaison, mais les Farcs, narco-trafiquants et terroristes marxistes-léninistes, resteront libres comme l’air, il faut même les aider à se réinsérer dans la vie publique, et pourront d’ailleurs obtenir des postes d’élus !

    • Pour vous, ceux qui luttent contre les régimes pro-impérialistes et refusent l’esclavage et le pillage capitalistes de leur patrie par les multinationales sont des « marxistes » et des « terroristes ». Mon pays l’Algérie et mon peuple se sont inspirés de la révolution marxiste cubaine pour se libérer de votre colonialisme capitaliste « démocratique » durant la lutte de libération 1954-1962. Après l’ère Boumediène, les dirigeants algériens anti-marxistes ont adopté votre système colonial qu’on appelle le capitalisme et la « démocratie » occidentale impérialiste, le résultat et là, mon pays a régressé et est resté sous-développé. Le phénomène se répète dans votre pays après la disparition du général De Gaulle. Sous le système anti-marxiste et américano-sioniste, la France devient une république bananière, un pays en régression dans tous les domaines de la vie.En tant que musulman croyant algérien, le marxisme et l’islam authentique de notre prophète Mohammed (non pas votre islam wahhabite jihadiste de votre amie l’Arabie) sont mes deux écoles spirituelles et politiques.

  4. Mme de Villasmundo, vous connaissez mal le dossier colombien. Je vous invite à lire les nombreux articles consacrés à la Colombie figurant sur le site Investig’Action. A vous lire, on pourrait croire que seuls les FARC ont commis des crimes alors que le gouvernement et ses sbires en ont commis bien plus durant ces 54 ans. C’est d’ailleurs à cause de ces crimes que les FARC ont été créés par des Colombiens pauvres, paysans pour la plupart.

    De toute façon, un catholique digne de ce nom ne doit jamais se ranger du côté des riches, de l’oligarchie oppressive, surtout quand ces riches ont du sang sur les mains, quand ils jouent au football avec les têtes de leurs victimes. Le Président colombien a mérité son Prix Nobel de la Paix, contrairement à Obama et tant d’autres.

    • Francesca de Villasmundo says:

      Eric,

      Vous connaissez mal le marxisme-leninisme, l’idéologie des Farcs…
      Allez parler avec ceux qui ont connu les camps communistes, les goulags soviétiques, les laogai maoïstes, la prison à ciel ouvert qu’est la forêt équatoriale… C’est toujours au nom du prolétariat, des paysans, des pauvres, que ces monstres marxistes-leninistes, frères de nos révolutionnaires français, assassinent, exterminent, kidnappent en des luttes révolutionnaires sensées apportées le bonheur sur terre. Les pauvres paysans ne sont que des instruments fragiles et manipulables dans leurs mains sanguinaires. Comme ils l’ont été pendant la révolution française, celle russe, la révolution culturelle chinoise, chez les Khmers rouges etc.
      Cela veut-il dire qu’en face, il n’y a que des enfants de cœur? Loin de là. Les gouvernements d’Amérique Latine sont pour la plupart tous corrompus, et issus des révolutions du XIX e et XXe siècles. Les Tsars russes avaient commis des graves erreurs, nos rois français également etc. Aucun gouvernement politique n’est parfait et sans crimes.
      Mais cela n’enlève rien à l’horreur de l’idéologie communiste des Farcs, la plus diabolique idéologie que la terre est portée, celle qui a assassiné des centaines de millions de personnes aux quatre coins de la planète au nom de lendemains qui chantent !

      • Vous inversez la vérité dans l’espoir de blanchir vos criminels capitalistes et votre « démocratie » des bombes contre nos pays au Moyen-Orient et en Amérique latine. Je suis musulman croyant et en même temps marxiste, marxiste pour lutter contre les horreurs de votre « démocratie » des bombes et des multinationales. Votre propagande contre l’Islam de notre prophète et contre le marxisme est périmée. On ne peut vivre sur le mensonge indéfiniment. Demandez secours à vos jihadistes et à l’islam de vos amis saoudiens.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com