NDP_2010_03_02-196

Le porte-parole de Notre-Dame estime que si la Russie a immédiatement répondu à l’appel pour participer au sapin de Notre-Dame c’est parce que la cathédrale est très proche des Russes et des orthodoxes. « Ce sont chaque fois des milliers de Russes qui viennent assister à la vénération de la couronne d’épines que portait le Christ lors de sa mise en croix, quand elle est exposée, une fois par mois, dans la cathédrale », souligne-t-il.

Etant donné le prix de plus en plus élevé du grand sapin de Noël, la Cathédrale Notre-Dame de Paris a décidé de faire appel à l’aide des « ambassades-amies ». « Deux ambassades nous ont répondu positivement : celles de la République tchèque et de la Russie. Et seuls les Russes étaient en mesure de nous offrir un sapin dans des délais aussi courts » a précisé le porte-parole de Notre-Dame.

L’ambassade russe en France, ainsi sollicité, a lancé à son tour un appel d’offres en Russie et, confie son porte-parole Serge Parinov, le gouvernement de Moscou s’est immédiatement porté volontaire pour offrir le sapin de Notre-Dame de Paris. 

C’est un sapin venu du froid qui est arrivé après un voyage de quatre jours à bord d’un camion de 25 mètres de long;  il s’élève depuis samedi 22 novembre sur le parvis de la cathédrale.

On se rappelle du voyage officiel du président Medvedev et de sa visite à Notre-Dame de Paris où il était allé vénérer la Sainte Couronne d’épines du Christ, en compagnie de son épouse, sous l’œil incrédule des photographes de presse et des cameras.

La relique inestimable confère à Notre-Dame de Paris la même valeur inestimable dans le cœur des Russes.

On remarquera que la cathédrale n’avait prévu qu’un seul agenouilloir pour cette visite. Le Président Poutine ainsi que le premier ministre Medvedev et son épouse ne manquent jamais de célébrer religieusement les grandes fêtes chrétiennes, ce qui laisse rêveur.

NDP_2010_03_02-233

Petit rappel pour les Parisiens qui ont la grâce insigne d’avoir tout prés d’eux, à leur portée, une relique aussi extraordinaire, alors que tant de gens dans le monde et notamment en Russie soupirent après. 

Imagine-t-on la France envoyant de Paris un convoi chargé d’un sapin pour décorer le parvis de la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, alors qu’ elle avait accueilli du 7 au 13 janvier l’arche du mont Athos contenant les Présents des Rois mages. Ce n’est qu’un exemple pour expliquer l’incongruité pour le gouvernement français de faire cadeau d’un sapin de Noël à Moscou pour célébrer la Nativité…

La foi qui a tellement été combattue sous l’empire soviétique n’est jamais tombée aussi bas en Russie, même dans les pires moments, qu’elle n’est en France aujourd’hui.

Dans les pays anciennement catholiques d’Europe et même du monde, en existe-t-il encore où les plus hautes autorités manifestent publiquement leur dévotion ?
Merci donc aux autorités du Kremlin pour cet hommage appuyé à la Sainte-Couronne. Ainsi Notre Seigneur n’est-Il pas encore complètement découronné en France. Ce geste, très certainement, profitera au peuple de Russie et à son gouvernement.

Emilie Defresne

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. En recevant le 10 août 1239 la Couronne d’épines, Saint Louis pense d’ailleurs que le pays tout entier est le vrai reliquaire. En alliant la couronne des lis à l’instrument de torture, le jeune souverain ne cherche pas seulement à faire son salut, il inscrit dans la symbolique même du pouvoir que gouverner est servir. La vénération de la sainte Couronne devient ainsi un acte fondateur engageant tous ceux qui auront la charge du peuple. Elle marque que toute autorité vraie est d’abord sacrificielle.

    Aujourd’hui exposé dans le Trésor de la cathédrale Notre-Dame, la relique connaît une vénération grandissante, faisant de ce diadème de dérision l’un des symboles les plus forts de l’administration idéale. En relisant son histoire, on découvre son actualité…

    Un livre merveilleusement illustré relate de façon poignante cette histoire ! Son titre impose : Une passion française, la Couronne d’épines de Jean-Charles Gaffiot.

    Sur Livres en Famille : http://livresenfamille.fr/p10093-jean_charles_gaffiot_une_passion_francaise.html

  2. branddenburg olivier says:

    De Gaulle hier: »l’Europe de l’atlantique à l’Oural ».Aujourd’hui « l’Europe de l’atlantique au pacifique » et l’Europe « respirera avec ses deux poumons »-Saint Jean Paul II-chrétiens.Là est le salut mais aussi le risque: »ce n’est pas que le chemin soit difficile mais que le difficile est le chemin »-Rainer Maria Rilke!Roulez ,jeunesse mais à nous les vieux dont je suis d’éclairer la voie vers la porte étroite!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com