Tout est parti de cette phrase prononcée par le premier ministre français Manuel Valls dans l’émission télé « on est pas couché » : le président Gabonais Ali Bongo Ondimba n’as pas été élu « comme on l’entend ». Manuel Valls répondait à la question de l’humoriste français Jeremy Ferrarri sur la présence du président gabonais à la manifestation du 11 janvier 2015 en mémoire des victimes de l’attaque contre Charlie Hebdo, « Comment vous expliquez qu’Ali Bongo se retrouve en tête d’une marche pour la liberté d’expression ? » Manuel Valls de répondre : « Dans cette manifestation, il y avait des chefs d’Etat et de gouvernement. Vous retenez Ali Bongo, moi je retiens surtout un autre Africain, élu lui : Ibrahim Boubacar Keïta« , répond le Premier ministre. « Ah, parce qu’il n’est pas élu Ali Bongo finalement? », répond l’humoriste. « Non, pas comme on l’entend« , conclut Manuel Valls.

Des propos qui secouent déjà la classe politique gabonaise. Selon RFI, le Gabon a décidé de rappeler son ambassadeur en poste à Paris après ces propos.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. LANKOUDU says:

    Le « toréador  » ferait mieux de s »occuper de se qui se passe en Catalogne , ou à tel aviv !

  2. michelb says:

    bizarre que Valls soit contre la france-afrique??? contre les dictateurs ???

  3. aneto2015 says:

    Valls et Hollande « travaillent »( déconstruisent) tous les jours, sont tous les jours à bord d’un avion, d’une voiture, entourés d’une meute de journalistes…pour de petits faits,devant les chrysanthèmes… Quand prennent ils le temps de se reposer, de réfléchir, de s’informer, s’interroger? Jamais!Pas la peine… ce sont des marionnettes!

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com