Tout est parti de cette phrase prononcée par le premier ministre français Manuel Valls dans l’émission télé « on est pas couché » : le président Gabonais Ali Bongo Ondimba n’as pas été élu « comme on l’entend ». Manuel Valls répondait à la question de l’humoriste français Jeremy Ferrarri sur la présence du président gabonais à la manifestation du 11 janvier 2015 en mémoire des victimes de l’attaque contre Charlie Hebdo, « Comment vous expliquez qu’Ali Bongo se retrouve en tête d’une marche pour la liberté d’expression ? » Manuel Valls de répondre : “Dans cette manifestation, il y avait des chefs d’Etat et de gouvernement. Vous retenez Ali Bongo, moi je retiens surtout un autre Africain, élu lui : Ibrahim Boubacar Keïta“, répond le Premier ministre. “Ah, parce qu’il n’est pas élu Ali Bongo finalement?”, répond l’humoriste. “Non, pas comme on l’entend“, conclut Manuel Valls.

Des propos qui secouent déjà la classe politique gabonaise. Selon RFI, le Gabon a décidé de rappeler son ambassadeur en poste à Paris après ces propos.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :