Wikileaks – cette organisation qui publie régulièrement des documents et fait des analyses politiques – apporte des informations sur la natalité en Europe. La moyenne de remplacement des générations y est de 1,6 enfant par couple. Or il en faudrait 2,1 pour assurer le simple renouvellement de la population. L’Espagne en est à 1,33 , L’Allemagne est à 1,5 , l’Italie à 1,33. La France fait figure de bon élève avec 1,9. Cela veut dire en clair que dans deux générations notre pays sera remplacé par une population d’immigration et les pays européens auront disparu. La cause de cette situation est quadruple.

-Le capitalisme qui engendre la société de consommation et le plaisir immédiat au détriment du nombre d’enfants.

-L’athéisme rejetant la loi naturelle qui va à l’encontre du « Croissez et multipliez-vous de la Bible ». Ne croyant en rien, la majorité de la population ne voit pas l’intérêt d’engendrer une descendance nombreuse et d’avoir des héritiers auxquels il faut transmettre ce qu’ils ont reçu.

-Le féminisme prétend libérer la femme des contraintes de la société et de la nature : elles rejettent la maternité ressentie comme une oppression et une dépendance vis-à-vis des hommes. Il faudrait ajouter un phénomène qui pour l’instant est liminaire et conjoint : celui de l’homosexualité qui par définition n’engendre pas.

– L’esprit transhumaniste qui prétend lui se débarrasser du passé pour prendre la place de Dieu et créer un homme nouveau hybride de la machine.

En pratique est rejetée massivement par les pays européens la doctrine de l’Église catholique en matière de sexualité. Ce sera donc le recours massif à la contraception notamment orale (pilule), la stérilisation (Essure) et surtout l’avortement.

Le résultat se traduit par une diminution considérable de la natalité en Europe. La quasi-totalité des chefs d’Etats européens n’ont eux-mêmes pas d’enfants. La dénatalité a été programmée par le premier rapport du Club de Rome dès 1972 puis véhiculée par le mondialisme. Jusqu’à présent, la France restait proche du taux de renouvellement des générations. Or elle se maintient essentiellement grâce aux immigrés arrivant dans notre pays et principalement du Maghreb. Eux utilisent peu les contraceptifs et pratiquement pas l’avortement. Il est interdit de tenir des statistiques en fonction de la race, de la religion. Donc on ne sait pas exactement le pourcentage des naissances lié à l’immigration. Mais il suffit de regarder autour de soi. J’ai eu comme client deux très braves types que d’ailleurs j’appréciais beaucoup pour leur gentillesse et leur fidélité. L’un d’entre eux, Algérien avait 14 enfants ; un autre, Sénégalais en avait 18 de trois femmes qui étaient arrivées par le regroupement familial…Sans commentaires…

Jean-Pierre Dickès

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Ce qui pose problème ce n’est pas le déclin démographique des Européens, mais le grand remplacement. Il est idiot de dire qu’une France peuplée de 40 millions de Français de souche relativement âgés s’effondrerait, car les nombreux septuagénaires Français du XXIe siècle sont en bien meilleure santé que les rares septuagénaires Français du XVIIIe siècle. Au XVIIIe siècle l’espérance de vie des Français était de 27 ans et la France était peuplée de 28 millions d’habitants. La France a-t-elle disparu en 1800 ? Non.

    • Votre « argumentation » est assez difficile à comprendre ….

      • Jean-Pierre DICKES says:

        A Réni de VÖln
        Mon argumentation est simple à comprendre. Les Français ne font pas d’enfants. Arrive une population d’autres civilisations qui ont de nombreux enfants. Ce sera le Grand remplacement En 2050 la France éternelle des saints, des poètes des écrivains et des historiens aura disparu. C’est facile à comprende….

        • Cher docteur,
          mon commentaire s’adressait à « Eric », pas à vous-même avec qui je suis totalement d’accord!

    • Qohelet says:

      Les septuagénaires ne font plus d’enfants à ce que je sache.

  2. Le simple fait d’avoir une démographie française dynamique ne résoudrait pas le problème.
    La seule solution est la fin de l’immigration, qui non seulement n’apporte rien aux Français des milieux populaires, mais leur est grandement nuisible. En fait, elle leur pourrit la vie.
    La fin de l’immigration n’est pas suffisante, il faut aussi que tous les non européens disparaissent de notre terre, d’une façon ou d’une autre.
    Pour nous, peut importe de quelle manière, la plus rapide, la plus complète et la moins coûteuse étant la meilleure.

  3. Paul-Emic says:

    la France est à 1,9 parce que la France pratique une politique de naturalisation démoniaque, mais en fait le peuple français, gaulois, blanc, appelons le comme on veut ne se renouvelle plus depuis longtemps et personnellement je doute qu’il représente plus des 2/3 des habitants.

  4. Bardamu says:

    Il est d’ailleurs curieux de constater que le baby boom a commencé en France en pleine occupation. Est-ce du à la politique résolument nataliste de Vichy? On peut le supposer, mais c’est surprenant étant donnée que 1.5 millions d’hommes en âge de procréer étaient prisonniers en Allemagne.
    Globalement, le mystère de la démographie française commence à la Révolution. En 100 ans, la population passe de 28 à 38 millions d’habitants, tandis que le Royaume Uni passe durant le même période de 8 à 38… Mais pour un catholique, ce n’est pas en fait un mystère…

  5. M.Dickès,
    Je partage généralement votre vision sur votre sujet, bien que je diffère de date pour le rejet de la natalité. Vu mon âge, je ferais remonter la dénatalité générale (mondiale)à l’entre-deux-guerres.
    Remarque no 1- La dénatalité mondiale ne fut pas repartie également partout sur la planète; jusqu’au début du 20e siècle les parties asiatique et africaine ne pratiquèrent que très peu la réduction des naissances. Il fallut attendre le fou à Mao pour inscrire la dénatalité comme loi dans les années 70.Et la chine va commencer très bientôt à payer très chèrement pour ses péchés d’aseptie antinataliste et ce sera terrible…
    note 2. En Europe et en Amérique du Nord (seulement),cette plaie du refus de la famille a commencé
    lentement après la première guerre mondiale. C’est vers 193 contribuèrent à leur donner0 sous la première grande poussée d’immoralité que les femmes furent encouragées à limiter leur natalité. à l’occasion du 2e grand conflit,
    les illuminaticomprirent que pour accélérer la dénatalité, il suffisait de faire sortir la femme du foyer.L'effort de guerre commanda donc alors aux femmes de s’enrôler pour le front ou à se rendre travailler dans les usines d’armements.
    note 3- Les conséquences furent remarquablement désastreuses: Une fois sorties du foyer, dans le monde occidental, les femmes n’y retournèrent que très peu. Ayant touché des salaires qui tout en aidant la famille contribuèrent mercià leur donner une liberté dont elles ne voulurent plus se départir.
    Adieu donc veau, vache, couvée et corvée…mon corps m'appartientdivorce, séparation
    Note 4- Avec la dégringolade de la morale chrétienne, divorce, séparation, émancipation, féminisme,
    la tendance se renforça de décennie en décennie. De sorte qu’aujourd’hui. donner naissance à un enfant est devenu presqu’un humain. Les couples s’en donnent un pour se prouver qu’ils ne sont pas encore mort …et qu’ils appartiennent bien encore à notre humanité, mais le souci de se reproduire pour la suite du monde, merci pour eux: c’est le cadet de leur souci. C’est une des graves raisons pour laquelle les couples ne tiennent plus.
    note 5 -Y-a-t-il encore espoir d’un renversement, d’un retour à une saine nature ? Le clown du vatican
    ne plaide pas pour. Après tout se reproduire comme des lapins(dixit) ne fait pas partie de son plan de restauration pour le monde à venir. Il aime mieux faire du recyclage…de la morale et des produits
    que de prêcher pour une revitalisation de l’Europe par la renatalité.
    En attendant ses vœux, il n’y aura plus bientôt d’européens que les mahométans qui, eux n’ont pas encore oublié comment on fait des enfants. Amé rique et Europe dénaturées qui attendent la mort par asphyxie…ce qui ne sauraient tarder.
    À bon entendeur , salut.Cécilien

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com