Pape François

Un groupe de scientifiques et d’ingénieurs, anciens de la NASA, ont écrit une lettre au pape François pour attirer son attention sur la prudence à observer sur les stipulations de ses conseillers du Vatican concernant le réchauffement global de la terre. (liste des signataires de cette lettre à la suite)

Cette lettre intervient alors que la Vatican a annoncé pour le courant de ce mois une encyclique centrée sur le réchauffement climatique qui devrait reprendre les objectifs des Nations-Unies concernant l’élimination progressive de l’exploitation des combustibles fossiles pour limiter le réchauffement dans les prochaines décennies. 

Voici quelques extraits de cette lettre qui a été rédigée par le Dr Harold Doiron, scientifique retiré de la NASA qui préside actuellement l’équipe de recherche de The Right Climate Stuff :

« Cette lettre est respectueusement soumise au nom d’une équipe indépendante de plus de 20 bénévoles aujourd’hui vétérans du  programme Apollo et retirés de la NASA, qui se sont réunis en Février 2012 pour effectuer un travail, non-financé, une étude scientifique sur les revendications concernant un réchauffement global significatif causé par l’activité, connue comme « Anthropogenic Global Warming » (AGW) » 

« Nous nous sentons obligés de vous écrire parce que nous sommes profondément troublés par les instructions générées par l’Académie Pontificale des Sciences Sociales (PASS) préconisant que le CO2 dégagé par l’activité humaine est susceptible de causer une catastrophe climatique qui doit être immédiatement atténuée en adoptant les propositions de l’Organisation des Nations Unies édictant le contrôle des émissions de CO2 à l’échelle mondiale. », écrit le docteur Doiron.

L’Académie Pontificale des Sciences du Vatican a donné une conférence sur le climat au Vatican en Avril, dans laquelle ses orateurs ont soutenu que «l’exploitation du combustible fossile a également pris un lourd tribut sur le bien être humain. » Ce que Doiron et d’autres scientifiques contestent. Selon eux « de telles allégations reposent sur des modèles climatiques hautement incertains et ignorent les énormes avantages qu’apportent le dioxyde de carbone à la vie sur Terre. »

« de telles déclarations ne tiennent pas compte d’un grand nombre de preuves empiriques qui remettent cette recommandation sérieusement en question », a écrit Doiron, à propos d’une étude que son équipe a publiée l’année dernière.

« Les données disponibles indiquent que nous avons le temps d’améliorer la compréhension scientifique de la question AGW avant de prendre des décisions critiques concernant les émissions de CO2, avec des conséquences indésirables potentiellement graves, » a écrit Doiron.

« Cela est particulièrement vrai concernant les pauvres des pays en développement qui ont besoin d’un accès sans entraves aux sources énergétiques des combustibles fossiles relativement peu coûteux pour améliorer leur qualité de vie, tout en bénéficiant de niveaux de CO2 atmosphérique plus élevés qui répondent aux besoins immédiats de l’augmentation de la production alimentaire. »

Les sceptiques du réchauffement climatique ont déjà essayé de convaincre le pape qu’ il ne faut pas croire les  alarmistes. Des groupes conservateurs américains et des sceptiques britanniques sont allés au Vatican en début d’année pour le mettre en garde contre l’ aveuglément de l’Organisation des Nations Unies.

Les sceptiques ont revendiqué une petite victoire quand il fut annoncé que François retardait son encyclique sur les préoccupations de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi qui l « aurait démoli » en la révisant. Le Vatican, cependant, dénie une telle spéculation.

Doiron et ses collègues retraités de la NASA espèrent que leur lettre de la 11ème heures aidera à convaincre François de ne pas soutenir l’agenda climatique de l’ONU.

« Il n’y a aucune raison scientifique ou humanitaire convaincante pour promulguer immédiatement des contrôle mondiaux  des émissions de CO2, que l’ONU vous exhorte à recommander dans votre encyclique qui sera bientôt publié sur l’environnement, » a écrit Doiron.
« Cela est particulièrement vrai quand on sait que le CO2 est un gaz très spécial incolore, inodore et non-polluant conçu par notre Créateur pour être un composé chimique essentiel pour le maintien de toutes les plantes, des animaux et de la vie humaine », at-il ajouté.

« Jusqu’à présent, les combustibles fossiles ont été un cadeau extrêmement important de Dieu, » a écrit Doiron. «Comprenons-nous vraiment le choix de Dieu en ce qui concerne les émissions de CO2 ? Pour cela, il faudra une bien meilleure compréhension du climat par rapport aux problèmes de production alimentaire résultant de la poursuite de la recherche scientifique et prier pour que la sagesse et le discernement éclaire cette question « . (Source. traduit par ED)

Complément pour ceux qui comprennent l’anglais:

Listes des éminents signataires de cette lettre au pape:
.
NOTE: les années indiquées correspondent à l’ancienneté !
.

/s/ Jack Barneburg, Jack – JSC, Space Shuttle Structures, Engineering Directorate, 34 years
/s/ Larry Bell – JSC, Mgr. Crew Systems Div., Engineering Directorate, 32 years
/s/ Dr. Donald Bogard – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 41 years
/s/ Jerry C. Bostick – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 23 years
/s/ Dr. Phillip K. Chapman – JSC, Scientist – astronaut, 5 years
/s/ Michael F. Collins, JSC, Chief, Flight Design and Dynamics Division, MOD, 41 years
/s/ Dr. Kenneth Cox – JSC, Chief Flight Dynamics Div., Engr. Directorate, 40 years
/s/ Walter Cunningham – JSC, Astronaut, Apollo 7, 8 years
/s/ Dr. Donald M. Curry – JSC, Mgr. Shuttle Leading Edge, Thermal Protection Sys., Engr. Dir., 44 years
/s/ Leroy Day – Hdq. Deputy Director, Space Shuttle Program, 19 years
/s/ Dr. Henry P. Decell, Jr. – JSC, Chief, Theory & Analysis Office, 5 years
/s/Charles F. Deiterich – JSC, Mgr., Flight Operations Integration, MOD, 30 years
/s/ Dr. Harold Doiron – JSC, Chairman, Shuttle Pogo Prevention Panel, 16 years
/s/ Charles Duke – JSC, Astronaut, Apollo 16, 10 years
/s/ Anita Gale
/s/ Grace Germany – JSC, Program Analyst, 35 years
/s/ Ed Gibson – JSC, Astronaut Skylab 4, 14 years
/s/ Richard Gordon – JSC, Astronaut, Gemini Xi, Apollo 12, 9 years
/s/ Gerald C. Griffin – JSC, Apollo Flight Director, and Director of Johnson Space Center, 22 years
/s/ Thomas M. Grubbs – JSC, Chief, Aircraft Maintenance and Engineering Branch, 31 years
/s/ Thomas J. Harmon
/s/ David W. Heath – JSC, Reentry Specialist, MOD, 30 years
/s/ Miguel A. Hernandez, Jr. – JSC, Flight crew training and operations, 3 years
/s/ James R. Roundtree – JSC Branch Chief, 26 years
/s/ Enoch Jones – JSC, Mgr. SE&I, Shuttle Program Office, 26 years
/s/ Dr. Joseph Kerwin – JSC, Astronaut, Skylab 2, Director of Space and Life Sciences, 22 years
/s/ Jack Knight – JSC, Chief, Advanced Operations and Development Division, MOD, 40 years
/s/ Dr. Christopher C. Kraft – JSC, Apollo Flight Director and Director of Johnson Space Center, 24 years
/s/ Paul C. Kramer – JSC, Ass.t for Planning Aeroscience and Flight Mechanics Div., Egr. Dir., 34 years
/s/ Alex (Skip) Larsen
/s/ Dr. Lubert Leger – JSC, Ass’t. Chief Materials Division, Engr. Directorate, 30 years
/s/ Dr. Humbolt C. Mandell – JSC, Mgr. Shuttle Program Control and Advance Programs, 40 years
/s/ Donald K. McCutchen – JSC, Project Engineer – Space Shuttle and ISS Program Offices, 33 years
/s/ Thomas L. (Tom) Moser – Hdq. Dep. Assoc. Admin. & Director, Space Station Program, 28 years
/s/ Dr. George Mueller – Hdq., Assoc. Adm., Office of Space Flight, 6 years
/s/ Tom Ohesorge
/s/ James Peacock – JSC, Apollo and Shuttle Program Office, 21 years
/s/ Richard McFarland – JSC, Mgr. Motion Simulators, 28 years
/s/ Joseph E. Rogers – JSC, Chief, Structures and Dynamics Branch, Engr. Directorate,40 years
/s/ Bernard J. Rosenbaum – JSC, Chief Engineer, Propulsion and Power Division, Engr. Dir., 48 years
/s/ Dr. Harrison (Jack) Schmitt – JSC, Astronaut Apollo 17, 10 years
/s/ Gerard C. Shows – JSC, Asst. Manager, Quality Assurance, 30 years
/s/ Kenneth Suit – JSC, Ass’t Mgr., Systems Integration, Space Shuttle, 37 years
/s/ Robert F. Thompson – JSC, Program Manager, Space Shuttle, 44 years/s/ Frank Van Renesselaer – Hdq., Mgr. Shuttle Solid Rocket Boosters, 15 years
/s/ Dr. James Visentine – JSC Materials Branch, Engineering Directorate, 30 years
/s/ Manfred (Dutch) von Ehrenfried – JSC, Flight Controller; Mercury, Gemini & Apollo, MOD, 10 years

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

23 commentaires

  1. « liste des signataires de cette lettre à la suite »

    Le principe de non-contradiction, vous connaissez?

    La lettre émanerait d' »une équipe indépendante de plus de 20 bénévoles » selon son propre rédactionnel.
    Et vous donnez à nouveau une liste de 45 à 50 noms correspondant à autre chose: autre date, autre objet.
    Digne d’une élection dans une république bananière avec plus de 100% des voix.

    • Henry PILLET says:

      Attention JPA
      Votre objection est fausse car 47 (signatures) est (scientifiquement) plus grand que « 20 » ?
      Quand à votre appréciation numérique … elle est juste concernant la fourchette : « une liste de 45 à 50 noms »; en effet cette liste en comporte 47.
      Votre argumentation ne concerne pas le sujet traité…
      Dommage pour vous mais il n’y a aucune contradiction.

      • 47 parce que E DEfresne (ou son prédécesseur) en a perdu en route dans son copier-coller. En fait les articles d’origine comportaient 49 à 50 noms et la fin de la liste manque.

        Et si, mathématiquement, quand il est écrit qu’une lettre est revendiquée par une vingtaine de personne (noms non publiés dans l’article source, sauf un), il est impossible de donner une liste de 47 noms qui seraient tous ses signataires (« Listes des éminents signataires de cette lettre au pape: »).

        Au plus, on pourrait laisser supposer que la vingtaine fait partie de ces 47. C’est possible, mais ce n’est prouvé nulle part, faute de publication des signataires. C’est ce qu’on appelle une affirmation téméraire.

        Si vous signez une pétition sur un sujet donné en 2012, doit-on supposer que vous êtes forcément signataire d’une autre pétition sur le même sujet 3 ans plus tard? C’est inapplicable.

    • Puisqu’apparemment, on tente de me faire passer pour un menteur, j’avance mes preuves.

      Mathématiques:
      Pouvez-vous m’expliquer comment une liste de près de 50 noms peut avoir signé un appel au pape de 20 retraités de la NASA.

      Chronologie:
      Pouvez-vous m’expliquer comment une liste qui circule à l’identique (jusqu’à la mise en forme) sur des sites américains et même francophones depuis 2012 aurait pu être celle d’un appel au pape en 2015.

      Pour ceux qui me prendraient pour un rigolo, faites l’expérience: copiez des extraits de cette liste dans un moteur de recherche. Vous trouverez des résultats comme:

      « 49 Former NASA Scientists Send A Letter Disputing Climate Change » – Business insider – APR. 11, 2012, 7:10 AM

      Lettre de personnels de la NASA à leur administrateur concernant le changement climatique anthropique – Mondialisation.ca – avril 13, 2012

      Rébellion à la NASA – contrepoints.org -16 avril 2012

      Et j’en passe.

      Alors on reprend la même liste et 3 ans plus tard, on en fait les « éminents signataires de cette lettre au pape » alors qu’ils avaient signé une lettre destinée à l’administrateur de la NASA.

      Et à part cela, la bonne foi ne serait pas de mon côté…

      • anti-troll says:

        Le troll confirme l’info:

        « « 49 Former NASA Scientists Send A Letter Disputing Climate Change » – Business insider – APR. 11, 2012, 7:10 AM

        Lettre de personnels de la NASA à leur administrateur concernant le changement climatique anthropique – Mondialisation.ca – avril 13, 2012

        Rébellion à la NASA – contrepoints.org -16 avril 2012

        Et j’en passe. »

        Le troll confirme l’info qu’au moins 20 anciens du programme apollo de la NASA luttent depuis des années contre la désinformation du climat… Certes, toujours les mêmes, les anciens d’Apollo peinent à se renouveler… C’est surprenant! 🙂

        • Vous avez beau tordre les faits, vous n’avez pas donné la liste de ces 20, qui, saut un, sont anonymes. JE ne doute pas qu’ils existent. Mais écrire « Listes des éminents signataires de cette lettre au pape: » en donnant une quarantaine de nom est forcément mensonger.

        • Et c’est tellement courageux de changer de pseudo… Révélateur!

  2. Je n arrive pas à comprendre en quoi des vétérans d un programme spatial pourraient être des experts en climatologie.

    On essaye de nous enfumer…

    • Cher Monsieur,

      Dans une conversation précédente sur un sujet identique (en fait E Defresne est l’as du copier/coller), j’étais parvenu à une entente avec l’un des intervenants (« toto »), climato-sceptique (pour ma part, je suis neutre sur cette question), que l’argumentation valait mieux que de jeter en pâture ce qui n’est que l’opinion de personnes.

      Cependant, pour un qui raisonne, d’autres sont plus empressés de sortir la boîte à insultes. Ne vous attendez pas à rester indemne si vous persistez sur cette voie.

      On a affaire à quelques personnes qui prétendent s’opposer à la pensée dominante, mais fonctionnent de manière identique à leur petite échelle, en partageant une pensée unique et en rejetant ceux qui oseraient douter, même à l’aide d’éléments rationnels, d’une simple fraction de leurs propos.

      A l’occasion, j’irai relire R Girard à la lumière de ces conversations.

      • Volodymir Bellovak says:

        Tout-à-fait d’accord avec vous « JPA » ; parmi d’autres exemples qu’E. Defresne est une « pro » du copier/coller il y a cette photo, publiée dans un précédent article, présentée comme étant celle d’une ville en ruine du Donbass ( est de l’Ukraine ) sensée illustrer les ravages causés par l’armée ukrainienne contre la population civile de la région ; en réalité c’est une photo d’une ville de Syrie qu’un site russe a reprise en la présentant comme étant celle d’une ville du Donbass… »MPI : l’info sans concession »…?!

        • Volodymir Bellovak says:

          ATTENTION ERREUR : mes excuses à Emilie Defresne et MPI ; la photo dont je parle n’a pas été publiée sur MPI mais sur un autre site pro-« novorusse ». Par contre le montage dénoncé est réel, mais ce n’est pas MPI qui est ici mis en cause pour cette photo…

  3. Guy de la Croix says:

    Arrêtez de répondre à cet hurluberlu de JPA friant de TV et mouton de panure bêlant…

    Le plus grand producteur de CO 2 est le soleil… création de Dieu … pour les imbéciles qu’il ‘ignorent encore…qui émet une quantité sans aucune mesure avec les émissions terrestres… et ça suffit les pressions judéo-franc-maçonnes présentes aussi au Vatican pour faire pression avec l’énorme escroquerie fomentée par les USA sur le réchauffement fictif de l’atmosphère terrestre comme d’habitue pour saigner d’un impôt factice les autres pays qu’ils veulent dhimitiser…
    A bon entendeur…

    • « hurluberlu », au moins, c’est gentil. Je crois que je vous aime bien.

      « friant de TV et mouton de panure bêlant », je le garde pour ma collection de calomnies servies en guise de réponses.

      Pour le reste, c’est gentil aussi. Le coeur y est à défaut l’argumentation rationnelle, mais c’est totalement hors sujet par rapport à ce que j’écris.

  4. François says:

    A lire avec quelle passion ces articles sont controversés ont voit bien qu’ils dérangent le politiquement correct. Surtout ne vous laissez pas impressionner!

    La peur générée par le climat est une esbroufe pour créer des impôts, enrichir les fabricants de vent et faire un tour de vis de plus pour étrangler les gens. c’est gros comme la terre!

    petite variante d’un proverbe chinois: lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde si le doigt est blanc ou noir. 😉

    • Ce qui dérange le « politiquement correct » local, je crois que ce sont mes réactions… Aussi, je vous remercie, mais je compte bien ne pas me laisser impressionner. 😉

  5. champoiseau says:

    Les disciples de Al gore sont sur la scène. Combien sont payés tous ces gens qui sont beaucoup plus polluants que ce co2 qu’ils veulent faire disparaître?Les obama et ses caniches sont de sortie pour une nouvelle main-mise sur l’humanité ». Même pollution que pour leur politique de mort. Tiens! Ils se rapprochent du Pape!

  6. Raiford says:

    Sans vouloir rentrer dans cette polémique, on sait que le climat s’est effectivement réchauffé au 20ème siècle.
    Mais malheureusement (ou heureusement) depuis 17 ans ce réchauffement s’est arrêté, de façon inexplicable.

    Cela a tellement contrarié les adeptes de la poursuite du réchauffement, que l’université d’Anglia qui centralise les mesures sur toute la planète, n’a pas hésité à truquer les mesures pour justifier la théorie réchauffiste (cela a été découvert par des hackers qui on piraté les messages internes des scientifiques de cette l’université).
    Ce scandale a été très bref et vite étouffé.

    Quand la politique se mêle à la science, le mensonge ne tarde pas.

    De toute façons, personne actuellement n’est capable d’expliquer de façon complète les variations du climat, ni de les prévoir.
    Et encore moins de démontrer si l’homme en est la cause principale.

  7. simonviollet says:

    pour moi,le vrai problème,c’est que ces énergies fossiles financent l’intégrisme,la violence,le terrorisme,l’islamisme depuis des décennies

    le changement climatique,s’il existe,admettons qu’il existe,est bien moins grave que ce qui se passe de la libye au nigéria,du kenya à l’indonésie,des banlieues françaises à la turquie,et j’en passe

    le gaz et le pétrole financent largement la colonisation islamique du monde,et rien que pour cette raison,ce serait pas mal de pouvoir s’en passer

    • François says:

      « le changement climatique,s’il existe,admettons qu’il existe,est bien moins grave que ce qui se passe de la libye au nigéria,du kenya à l’indonésie,des banlieues françaises à la turquie,et j’en passe »

      ça serait bien si un problème empêchait les autres problèmes.
      c’est la même mafia qui gère les énergies fossiles et les énergies renouvelables pour les mêmes profiteurs.

      de toute façon le premier marchand d’armes de très loin sont les USA, dans une proportion ENORME.

      comme c’est la même mafia mondialiste qui gère l’émigration musulmane vers l’UE, la vente d’armes, le pétrole, le climat, qui sont à l’origine de tous les gros problèmes à gros pognon, aucun problème n’est moindre que les autres, ils sont tous liés.

      pour que ça cesse, il faut un retour vers Dieu. c’est parce que Dieu, le vrai, n’est plus au centre du monde que ces sal…ds là n ont plus aucune morale à respecter. puisque l’enfer ne fait plus peur, ce sont eux les maitres de la peur.

  8. Mme Defresne, pourriez-vous expliquer (en privé si cela vous arrange) pourquoi les informations que j’ai apportées hier sur la biographie réelle de H Doiron et sur son sponsor le Heartland Institute ont disparu?

  9. Maître Cube says:

    Et ne voilà-t-il pas que le Pape judaïsé embraye dans la couillonnade du réchauffement planétaire dû à l’activité humaine.

    Il fallait s’y attendre.

    • Guy de la Croix says:

      Tout ceci est bien la réalisation des révélations faites par la Très Ste Vierge Marie à La Sallette ( diocèse de Grenoble près du village de Corps ) à Mélanie Calvat (15 ans ) et Maximin Giraud ( 11 ans ) le 19 septembre 1846 …Et les clercs de l’Eglise ne l’ont que trop caché…car visés en premier…

      Les clercs de l’Eglise y sont descendus en flamme… Voici le début des paroles de la Vierge marie :
       »Les prêtres ,ministres de mon Fils , les prêtres par leur mauvaise vie, par leur irrévérence et leur impiété à célébrer les saints mystères , par amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs , les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté.

      Que dirait Elle aujourd’hui à entendre les propos et décisions de Bergoglio le pape…

      Et les conséquences sont les suivantes:

       » Dieu va frapper d’une manière sans exemple »

       »Que le Pape se tienne en garde contre les faiseurs de miracles; car le temps est venu que les prodiges les plus étonnants auront lieu sur la terre et dans les airs.

      Alors il est urgent que les hommes croyants ou pas se tiennent prêts… car ce sera terrible, dépêchons nous de nous convertir… et d’évangéliser les incroyants ou ceux qui font semblant de l’être…

      Mais après la paix reviendra…

  10. Daniel Daflon says:

    Je n’ai aucune compétence en climatologie, aussi je me garderai bien d’emettre un avis (S’il se tait, l’imbecile passera pour avisé. Livre des Proverbes).
    Cependant lorsque j’entends toute la clique capitalo maçonnique crier haro sur le rechauffement, par reflexe prolétarien je suis assez tenté de les contredire. Je sais que leur but est d’entuber les peuples pour se faire plus de pognon, aussi je dis: OUI à rien, et NON à tout ce qui sort de leur bouche de crapeaux immondes.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com