Pape François

Un groupe de scientifiques et d’ingénieurs, anciens de la NASA, ont écrit une lettre au pape François pour attirer son attention sur la prudence à observer sur les stipulations de ses conseillers du Vatican concernant le réchauffement global de la terre. (liste des signataires de cette lettre à la suite)

Cette lettre intervient alors que la Vatican a annoncé pour le courant de ce mois une encyclique centrée sur le réchauffement climatique qui devrait reprendre les objectifs des Nations-Unies concernant l’élimination progressive de l’exploitation des combustibles fossiles pour limiter le réchauffement dans les prochaines décennies. 

Voici quelques extraits de cette lettre qui a été rédigée par le Dr Harold Doiron, scientifique retiré de la NASA qui préside actuellement l’équipe de recherche de The Right Climate Stuff :

“Cette lettre est respectueusement soumise au nom d’une équipe indépendante de plus de 20 bénévoles aujourd’hui vétérans du  programme Apollo et retirés de la NASA, qui se sont réunis en Février 2012 pour effectuer un travail, non-financé, une étude scientifique sur les revendications concernant un réchauffement global significatif causé par l’activité, connue comme “Anthropogenic Global Warming” (AGW)” 

“Nous nous sentons obligés de vous écrire parce que nous sommes profondément troublés par les instructions générées par l’Académie Pontificale des Sciences Sociales (PASS) préconisant que le CO2 dégagé par l’activité humaine est susceptible de causer une catastrophe climatique qui doit être immédiatement atténuée en adoptant les propositions de l’Organisation des Nations Unies édictant le contrôle des émissions de CO2 à l’échelle mondiale. », écrit le docteur Doiron.

L’Académie Pontificale des Sciences du Vatican a donné une conférence sur le climat au Vatican en Avril, dans laquelle ses orateurs ont soutenu que «l’exploitation du combustible fossile a également pris un lourd tribut sur le bien être humain.” Ce que Doiron et d’autres scientifiques contestent. Selon eux “de telles allégations reposent sur des modèles climatiques hautement incertains et ignorent les énormes avantages qu’apportent le dioxyde de carbone à la vie sur Terre.”

“de telles déclarations ne tiennent pas compte d’un grand nombre de preuves empiriques qui remettent cette recommandation sérieusement en question”, a écrit Doiron, à propos d’une étude que son équipe a publiée l’année dernière.

“Les données disponibles indiquent que nous avons le temps d’améliorer la compréhension scientifique de la question AGW avant de prendre des décisions critiques concernant les émissions de CO2, avec des conséquences indésirables potentiellement graves,” a écrit Doiron.

“Cela est particulièrement vrai concernant les pauvres des pays en développement qui ont besoin d’un accès sans entraves aux sources énergétiques des combustibles fossiles relativement peu coûteux pour améliorer leur qualité de vie, tout en bénéficiant de niveaux de CO2 atmosphérique plus élevés qui répondent aux besoins immédiats de l’augmentation de la production alimentaire.”

Les sceptiques du réchauffement climatique ont déjà essayé de convaincre le pape qu’ il ne faut pas croire les  alarmistes. Des groupes conservateurs américains et des sceptiques britanniques sont allés au Vatican en début d’année pour le mettre en garde contre l’ aveuglément de l’Organisation des Nations Unies.

Les sceptiques ont revendiqué une petite victoire quand il fut annoncé que François retardait son encyclique sur les préoccupations de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi qui l “aurait démolien la révisant. Le Vatican, cependant, dénie une telle spéculation.

Doiron et ses collègues retraités de la NASA espèrent que leur lettre de la 11ème heures aidera à convaincre François de ne pas soutenir l’agenda climatique de l’ONU.

“Il n’y a aucune raison scientifique ou humanitaire convaincante pour promulguer immédiatement des contrôle mondiaux  des émissions de CO2, que l’ONU vous exhorte à recommander dans votre encyclique qui sera bientôt publié sur l’environnement,” a écrit Doiron.
“Cela est particulièrement vrai quand on sait que le CO2 est un gaz très spécial incolore, inodore et non-polluant conçu par notre Créateur pour être un composé chimique essentiel pour le maintien de toutes les plantes, des animaux et de la vie humaine”, at-il ajouté.

“Jusqu’à présent, les combustibles fossiles ont été un cadeau extrêmement important de Dieu,” a écrit Doiron. «Comprenons-nous vraiment le choix de Dieu en ce qui concerne les émissions de CO2 ? Pour cela, il faudra une bien meilleure compréhension du climat par rapport aux problèmes de production alimentaire résultant de la poursuite de la recherche scientifique et prier pour que la sagesse et le discernement éclaire cette question “. (Source. traduit par ED)

Complément pour ceux qui comprennent l’anglais:

Listes des éminents signataires de cette lettre au pape:
.
NOTE: les années indiquées correspondent à l’ancienneté !
.

/s/ Jack Barneburg, Jack – JSC, Space Shuttle Structures, Engineering Directorate, 34 years
/s/ Larry Bell – JSC, Mgr. Crew Systems Div., Engineering Directorate, 32 years
/s/ Dr. Donald Bogard – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 41 years
/s/ Jerry C. Bostick – JSC, Principal Investigator, Science Directorate, 23 years
/s/ Dr. Phillip K. Chapman – JSC, Scientist – astronaut, 5 years
/s/ Michael F. Collins, JSC, Chief, Flight Design and Dynamics Division, MOD, 41 years
/s/ Dr. Kenneth Cox – JSC, Chief Flight Dynamics Div., Engr. Directorate, 40 years
/s/ Walter Cunningham – JSC, Astronaut, Apollo 7, 8 years
/s/ Dr. Donald M. Curry – JSC, Mgr. Shuttle Leading Edge, Thermal Protection Sys., Engr. Dir., 44 years
/s/ Leroy Day – Hdq. Deputy Director, Space Shuttle Program, 19 years
/s/ Dr. Henry P. Decell, Jr. – JSC, Chief, Theory & Analysis Office, 5 years
/s/Charles F. Deiterich – JSC, Mgr., Flight Operations Integration, MOD, 30 years
/s/ Dr. Harold Doiron – JSC, Chairman, Shuttle Pogo Prevention Panel, 16 years
/s/ Charles Duke – JSC, Astronaut, Apollo 16, 10 years
/s/ Anita Gale
/s/ Grace Germany – JSC, Program Analyst, 35 years
/s/ Ed Gibson – JSC, Astronaut Skylab 4, 14 years
/s/ Richard Gordon – JSC, Astronaut, Gemini Xi, Apollo 12, 9 years
/s/ Gerald C. Griffin – JSC, Apollo Flight Director, and Director of Johnson Space Center, 22 years
/s/ Thomas M. Grubbs – JSC, Chief, Aircraft Maintenance and Engineering Branch, 31 years
/s/ Thomas J. Harmon
/s/ David W. Heath – JSC, Reentry Specialist, MOD, 30 years
/s/ Miguel A. Hernandez, Jr. – JSC, Flight crew training and operations, 3 years
/s/ James R. Roundtree – JSC Branch Chief, 26 years
/s/ Enoch Jones – JSC, Mgr. SE&I, Shuttle Program Office, 26 years
/s/ Dr. Joseph Kerwin – JSC, Astronaut, Skylab 2, Director of Space and Life Sciences, 22 years
/s/ Jack Knight – JSC, Chief, Advanced Operations and Development Division, MOD, 40 years
/s/ Dr. Christopher C. Kraft – JSC, Apollo Flight Director and Director of Johnson Space Center, 24 years
/s/ Paul C. Kramer – JSC, Ass.t for Planning Aeroscience and Flight Mechanics Div., Egr. Dir., 34 years
/s/ Alex (Skip) Larsen
/s/ Dr. Lubert Leger – JSC, Ass’t. Chief Materials Division, Engr. Directorate, 30 years
/s/ Dr. Humbolt C. Mandell – JSC, Mgr. Shuttle Program Control and Advance Programs, 40 years
/s/ Donald K. McCutchen – JSC, Project Engineer – Space Shuttle and ISS Program Offices, 33 years
/s/ Thomas L. (Tom) Moser – Hdq. Dep. Assoc. Admin. & Director, Space Station Program, 28 years
/s/ Dr. George Mueller – Hdq., Assoc. Adm., Office of Space Flight, 6 years
/s/ Tom Ohesorge
/s/ James Peacock – JSC, Apollo and Shuttle Program Office, 21 years
/s/ Richard McFarland – JSC, Mgr. Motion Simulators, 28 years
/s/ Joseph E. Rogers – JSC, Chief, Structures and Dynamics Branch, Engr. Directorate,40 years
/s/ Bernard J. Rosenbaum – JSC, Chief Engineer, Propulsion and Power Division, Engr. Dir., 48 years
/s/ Dr. Harrison (Jack) Schmitt – JSC, Astronaut Apollo 17, 10 years
/s/ Gerard C. Shows – JSC, Asst. Manager, Quality Assurance, 30 years
/s/ Kenneth Suit – JSC, Ass’t Mgr., Systems Integration, Space Shuttle, 37 years
/s/ Robert F. Thompson – JSC, Program Manager, Space Shuttle, 44 years/s/ Frank Van Renesselaer – Hdq., Mgr. Shuttle Solid Rocket Boosters, 15 years
/s/ Dr. James Visentine – JSC Materials Branch, Engineering Directorate, 30 years
/s/ Manfred (Dutch) von Ehrenfried – JSC, Flight Controller; Mercury, Gemini & Apollo, MOD, 10 years

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :