bateau-immigrants-au-large-de-Sicile 14 04 15

19 avril 2015   

Communiqué du Front national

La nouvelle du chavirage d’un navire transportant des clandestins au large de la Libye, entraînant la mort de plusieurs centaines de personnes, est un drame terrible et particulièrement bouleversant.

Cette tragédie doit à présent pousser les autorités françaises à prendre enfin leurs responsabilités.

Les chiffres de l’immigration clandestine au départ de Libye et à destination de l’Europe sont effrayants. Chaque jour, entre 500 et 1.000 personnes sont récupérées en mer Méditerranée, essentiellement par les autorités italiennes. Chaque jour, le bilan macabre de cette immigration illégale s’alourdit de dizaines voire de centaines de morts supplémentaires.

Ce sont là les conséquences directes de la faute stratégique impardonnable qu’a été l’intervention militaire en Libye en 2011, conduite par Nicolas Sarkozy et soutenue par François Hollande.

Pour éviter que la Méditerranée ne demeure ce grand cimetière, il est impératif de mettre en œuvre une politique dissuasive de lutte contre l’immigration. Cette politique dissuasive doit se jouer en deux endroits : en France tout d’abord, en coupant les pompes aspirantes de l’immigration que sont l’ensemble des aides matérielles et financières allouées aux clandestins ; en Méditerranée d’autre part, en aidant les autorités italiennes à reconduire systématiquement à leurs points d’origine les navires interceptés, et ainsi assécher les trafics organisés par des passeurs criminels.

Une telle politique suppose bien entendu une augmentation des moyens maritimes de surveillance et d’intervention, ainsi que la maîtrise de nos frontières pour empêcher qu’une fois en Italie les clandestins n’arrivent en France.

L’immigration massive bouscule nos pays, elle bouleverse nos comptes sociaux et transforme maintenant la Méditerranée en un vaste champ de morts. Cela fait des années que la Front national alerte sur ce nouveau péril en provenance de Libye, il est temps à présent de mettre en œuvre ses solutions.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

8 commentaires

  1. gigibobo says:

    Il n’y a qu’à laisser l’Afrique se déverser chez nous et demander aux européens d’aller s’installer là-bas. Nous y recréerons la richesse du « temps béni des colonies »…

  2. Françoise says:

    Refouler les bateaux de « clandestins » vers la Libye équivaut à condamner à mort – à la décapitation – les nombreux chrétiens qui s’y trouvent, sur ces bateaux, où le bon grain est mêlé à l’ivraie. La preuve, ces chrétiens balancés à la mer par les djihadistes au cours d’une traversée périlleuse. Ne pas porter secours est un crime. La solution, c’est la sélection sur la terre ferme, en Italie, après interview renvoi systématique des musulmans en terre musulmane et accueil des chrétiens en Europe. La France a bien accueilli des centaines de milliers de réfugiés chrétiens, russes blancs et arméniens en pleine guerre mondiale et elle s’en est très bien sortie. Le drame n’est pas l’immigration, mais l’immigration MUSULMANE. On pourrait aussi créer de tels camps de sélection en Egypte avec le président Al-Sissi, éventuellement en Tunisie ou au Maroc, mais PAS en LIBYE !

    • cloclo says:

      les chrétiens qui si trouvent mais n’avez vous pas entendu cela est vrai que les médias n’en parle pas les catholiques sont jetyés par dessus bord par les musulmans 12 ont été arrété en Italie après ces faits alors oui il reste chez eux et on les renvoie les catholiques je veux bien mais plus de musulman qui foute la m!!!!!!!!

    • Raiford says:

      Entièrement d’accord avec Françoise.

      On pourrait ajouter que l’Europe a un rôle à jouer en matière de dissuasion de l’immigration :
      En apportant une aide financière dans des opérations créatrices d’emplois dans les pays qui s’engageraient à contrôler la migration de leur ressortissants.

  3. Vincent says:

    Enfin une bonne nouvelle…

  4. ddaflon says:

    Les marins, et tous ceux qui vont sur la mer, savent qu’ils risquent de mourir. Si ces gens ne veulent pas risquer de perdre la vie, qu’ils restent chez eux. Les Européens n’ont aucune responsabilité dans leur mort et nous n’en voulons pas chez nous. Beaucoup parmi nous vivent dans la pauvreté et nous n’acceptons pas leur concurence pour avoir un emploi, un logement et des aides sociales. Chaque envahisseur, en vérité, est entretenu sur notre sol à notre détriment.C’est nous qui supportons le coût exorbitant de leur presence. Pour les riches, qui ne les cotoient pas, l’impact est negligeable, mais notre révolte va se tourner d’abord contre les politiciens, puis contre les richards, et seulement apres nous expulseront l’envahisseur qui profite de l’occasion qui lui est offerte.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com