onu-lgbt-MPISe dire homosexuel pour obtenir le fameux sésame qui donne accès à l’asile politique en Europe ! C’est la nouvelle mode chez les migrants. Qui rapporte mieux que de se dire chrétien…

En Italie, les services de l’immigration de la région des Marche ont signalé une explosion de « coming out » de la part des demandeurs d’asile : presque tous en faisant leur demande ont dit être homosexuels ! Comme si les invertis s’étaient d’un seul coup mis à proliférer en nombre incalculable dans une Afrique et des pays musulmans soumis à la charia !

Il semble, pour être plus sérieux, et cela dénote le manque de sérieux de ces officines mondialistes, que c’est un conseil dispensé par l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés : étant donné que les demandes des migrants économiques sont plus facilement repoussées, il leur a été suggéré de se faire passer pour homosexuel. Et le tour est joué, les pays floués, les migrants pas plus « réfugiés » qu’arc-en-ciel, chez nous chez eux !

La Ligue du Nord a protesté fermement et un parlementaire lombard Paolo Grimoldi annonce qu’il va interpeller le gouvernement italien sur ce nouveau scandale des lobbies immigrationnistes :

« Il y a un risque que le statut de réfugié soit donné ainsi  à des dizaines de milliers d’immigrés qui autrement seraient expulsés. A la reprise des travaux parlementaires, je présenterai au ministre de l’intérieur une question pour savoir combien sont les demandeurs d’asile qui en faisant leur demande de protection se sont déclarés homosexuels. Nous voulons savoir combien sont les demandes acceptées et si les vérifications sur la véracité de ces déclarations ont été faites. »

Pour donner un semblant de vérité à leurs dires, un immigré gambien explique, dans une interview au quotidien de gauche italien La Republica, qu’il s’est inscrit à l’Arcigay, association pro-lgbt.

« Ainsi, souligne Grimoldi, le fait qu’un immigré dise qu’il s’est immédiatement inscrit à l’Arcigay nous fait comprendre qu’avec cette entourloupe le gouvernement nous remplira d’immigrés, qui feront la félicité et la richesse de ses associations amies, et le Parti Démocrate (le parti au pouvoir, ndlr) fera aussi le plein de voix. Puis, si les différentes mesures pour accélérer la concession de la citoyenneté sont approuvées, nous nous retrouverons, à l’improviste, avec des dizaines de milliers de « nouveaux italiens », inscrits à l’Arcigay, et électeurs du PD. Ils ont vraiment raison ceux qui soutiennent que l’immigration est une opportunité à exploiter : elle l’est réellement, mais seulement pour le PD… »

Gageons que cette mode du « coming out » chez les immigrés va faire florès un peu partout en Europe pour le plus grand profit des politiciens profiteurs, genre Hollande, Valls et consorts, dont les peuples veulent se débarrasser !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

6 commentaires

  1. Paul-Emic says:

    Être un empaffé ça ne s’usurpe pas ça se démontre. A vos braguettes les gays !

  2. Evidemment cela n’entre pas dans les critères de la Convention de Genève du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés, même si certains pays comme la France ont ajouté dans leurs définitions nationales la persécution pour (dés)orientation sexuelle, d’autres pays choisissant d’en faire un cas de simple « protection subsidiaire », ce statut accordé par préférence politique à des gens ne pouvant légalement pas être considérés comme réfugiés. Le pays qui s’évertue (c’est le cas de le dire) depuis longtemps à donner l’exemple en la matière est évidemment le Canada, qui appelle cela un critère compassionnel mais dont la presse et la justice ne montreraient aucune compassion envers tout fonctionnaire zélé ayant renvoyé un prétendu sodomite dont on apprendrait (ou prétendrait) par la suite qu’il a été persécuté dès son retour au pays. Il suffirait d’ailleurs qu’un seul dépravé soit pendu par là où il a péché, dans son pays régi par la religion d’épée et d’intolérance et après expulsion d’un pays civilisé, pour que toute la bienpensance des mœurs pittoresques enjoigne l’Uniope d’accueillir, de nourrir, de salarier et de distraire tous les prétendus déviants du monde. La presse invasionniste saura trouver et monter en épingle un cas significatif. L’amplification du recours à ce critère ne surprend certes par les lecteurs de la Huitième Plaie (www.lulu.com/content/livre-à-couverture-souple/la-huitième-plaie/18190832), dont les révélations sont, l’une après l’autre, confirmées par l’actualité de cette année 2016 puisqu’il ne se passe pas une semaine sans qu’un journaliste rapporte la mise en œuvre de l’une des forfaitures dénoncées ou annoncées par Stratediplo.

  3. Larochejacquelin says:

    Ils savent entendre, lire, écouter. Et surtout comprendre.

    Entendre dire que l’on veut enlever les croix du Christ, par une personnalité, qui je croyais chrétienne…..et j’ai pu lire quelle avait dit en
    espèrant que se soit faux : que les catholiques étaient des, dévots a Cambronne.
    Que l’on soit, malaxé, par des soit disant chrétiens. Refuse les migrants,
    et la 1 ere religion de France, les cathos qui sont bannis.
    Autant penser , que Sainte Jeanne d’ Arc doit bien rire et qui doit dire:
    va, retire toi..je suis catho et sainte de France. Aie pas besoin de toi.

  4. Anne Lys says:

    J’ai lu presque le même message il y a déjà plusieurs années. L’information était fausse, pour une excellente raison : se déclarer homosexuel dans une société musulmane, c’est se condamner à mort. Ne peuvent avoir recours à ce moyen d’obtenir l’asile politique que des personnes assurées de trouver domicile, travail, etc. en dehors de l’immigration musulmane, sans doute dans des organisations LGBT. Mais étant donné le petit nombre réel de militants LGBT (en dépit de leur influence) et le fait qu’ils ne sont certainement pas tous disposés à héberger et cacher des membres de leur « communauté » pour les abriter de leurs coreligionnaires, cela ne ferait pas grand monde.
    En outre, évidemment, il leur faudrait cesser toute pratique musulmane. Gênant s’ils sont croyants.

  5. tirebouchon says:

    Système bien connu déjà développé par les noirs africains et sénégalais en particulier ! Il existait et existe encore une notice sur le sujet qui conseille l’utilisation de plusieurs méthode à utiliser pour obtenir l’asile politique….l’excision en fait aussi partie !

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com