François Fillon, le soir du 2nd tour de la primaire de la droite

Durant la campagne de la Primaire Fillon avait déclaré la main sur le coeur: « je suis le candidat de la vérité », « je ne dévierai pas de mon projet », « je ne changerai rien à mon projet une fois la primaire gagnée ».

Manque de chance ses propos ont été enregistrés et des copies de son projet durant la Primaire prouvent que son projet a été modifié presque aussitôt les Primaires remportées:

Ci-dessus une copie de son programme santé durant les Primaires, dont la page a aujourd’hui disparu.

François Fillon tenait à exposer son programme santé durant les Primaires, ce qui fut fait le 24 novembre dans un débat qui l’opposa à Alain Juppé: 

« La première chose que je veux faire, moi, c’est désétatiser le système de santé. Il est beaucoup trop étatique. […] Oui, je propose que la Sécurité sociale se concentre sur les risques principaux […], affections graves et de longue durée. Donc on va discuter avec les partenaires sociaux de la composition de ce panier de soins qui devrait être couvert par la Sécurité sociale. Et je souhaite que pour ce qu’on appelle le petit risque on aille vers les assurances complémentaires,» avait-il déclaré.

Précisant que les foyers les plus modestes seraient épargnés par ce principe il avait enfoncé le clou:

« Je pense que c’est une méthode qui est efficace […] et qui est juste, parce qu’au fond les personnes qui ont des revenus un peu plus importants, eh bien elles peuvent, quand on va à la pharmacie acheter quelques médicaments de confort, les payer directement. » 

C’était son projet, était-il bon ou mauvais? En tout état de cause il a plu aux électeurs qui sont allés voter lors de la primaire de la Droite. Mais ce projet semble beaucoup moins porteur pour les présidentielles qui s’adressent à tous les électeurs de France. D’où un rétropédalage rapide et l’effacement autant que possible des traces laissées. Mais pas si facile d’effacer!

Son projet était bien de privatiser, « de désétatiser », l’Assurance maladie, déjà mise à mal depuis de nombreuses années.

Mais les Primaires remportées, François Fillon change de discours dans sa tribune du Figaro, lundi 12 décembre:

 « l’Assurance-maladie obligatoire et universelle, pilier de la solidarité, doit rester le pivot dans le parcours de soins dont le médecin généraliste est l’acteur-clé ». « Elle continuera à couvrir les soins comme aujourd’hui et même, mieux rembourser des soins qui sont largement à la charge des assurés, comme les soins optiques et dentaires. Il n’est donc pas question de toucher à l’Assurance-maladie et encore moins de la privatiser. »

Entre vouloir supprimer le « petit risque » du panier de remboursement des soins de l’Assurance-maladie et  «couvrir les soins comme aujourd’hui», il y a contradiction manifeste. Et supprimer la page de son site qui témoigne de ses engagements de la Primaire renforce ce sentiment en ressemblant fort à de la dissimulation. 

Le candidat qui se targue de défendre la vérité pourrait bien mentir encore beaucoup, ou du moins tromper astucieusement les électeurs. Surtout sur des sujets qui lui tiennent beaucoup moins à cœur parmi ses promesses de campagne et notamment sur les sujets où tout son parcours d’élu, de ministre et de Premier ministre témoigne d’actes constamment contraires. Notamment concernant les problèmes sociétaux et souverainistes par lesquels aujourd’hui il tente de séduire l’électorat catholique et l’électorat identitaire.

Avortement

Concernant les lois renforçant l’infanticide prénatal, il se vante d’avoir voté toutes les lois depuis la loi Veil en 1975 jusqu’à aujourd’hui, exception faite, curieusement, du débat qui a lieu durant cette campagne présidentielle concernant la loi sur le délit numérique d’entrave à l’avortement.

De fait, avant cette campagne électorale pour les présidentielles de 2017, il ne s’est jamais opposé à aucune de ces lois favorisant l’infanticide prénatal, quand encore il n’a pas pris une part active en leur faveur. Pour ne considérer que les deux derniers débats sur le sujet:

  • Sur l’ensemble du projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes du 28 janvier 2014, qui comportait le retrait de la condition de détresse pour pratiquer l’avortement, et qui ouvrait la porte à l’application de la théorie du genre : il s’est courageusement abstenu, alors que de nombreux députés UMP ont voté contre.
  • De même lors de la proposition de résolution visant à réaffirmer le droit fondamental à l’interruption volontaire de grossesse en France et en Europe le 26 novembre 2014, il a été l’un des rares députés UMP à avoir joint son vote à celui de la Gauche.

Souveraineté et identité de la France

Il affirme vouloir renforcer la souveraineté nationale tout en affirmant cependant vouloir créer au niveau de l’Union européenne un gouvernement économique. En d’autres termes le levier économique et monétaire échapperait totalement au contrôle nationale, plus encore qu’aujourd’hui. D’autre part il prétend vouloir lutter contre l’immigration mais il est un chaud partisan de l’ouverture des frontières intra-européennes et du libéralisme. Pas question pour lui de supprimer Schengen mais au contraire de le renforcer. 

Sur le plan identitaire, durant sa campagne des Primaires il s’est réclamé, timidement certes, des racines chrétiennes de la France, mais comme Premier Ministre il n’a eu de cesse de les effacer en donnant à l’Islam toujours plus de poids dans son « tandem » avec Nicolas Sarkozy dont par ailleurs, il se flatte. Ses copinages avec différents imams sulfureux prouvent même qu’une France islamique ne le gênerait pas plus que cela. Même si, comme pour ses projets sur l’Assurance maladie, il ment et dissimule.

Par ailleurs il est le Premier Ministre de l’agression armée de la Libye par les troupes françaises au sein de l’OTAN. Cette agression faisait suite aux trop fameux Printemps arabes à partir desquels l’islamisme et le chaos se sont répandus au Moyen-Orient – après l’invasion de l’Irak par les Américains – donnant à la région le coup de grâce. Une action abominable dont la déferlante immigrée sur l’Europe et la France, est le pendant. Était-ce le bon moyen pour protéger l’identité chrétienne de la France ? Certainement pas! c’était au contraire le moyen imparable d’accélérer le Grand remplacement.

Comment croire après cela qu’il sera le président qui luttera avec la Russie contre le terrorisme internationale?

Les mensonges d’aujourd’hui du candidat républicain, prouvent que François Fillon tente comme Nicolas Sarkozy de ponctionner les voix du FN en trompant gravement les patriotes, ainsi que l’a dénoncé Marion Maréchal-Le Pen, et les catholiques.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

17 commentaires

  1. Walker Fiamma Corsa says:

    Qui a crû que ce bourrin était le candidat idéal ?
    Un menteur professionnel comme ses confrères de droite ou ceux de gauche. Un Bilderberg de plus…

    On tourne en rond aucun candidat valable pour qui voter.

    • Aucun candidat parfait, mais le programme de Marine Le Pen tient parfaitement la route sur le plan identitaire, souverainiste, sur l’Europe, la famille, l’immigration etc. Et puis si elle passe, elle entrainera le changement de majorité du parlement. Les députés FN auront réellement du pouvoir.

      • Et puis les cadres suivront, la fonction créant l’organe. Il y aura sans doute une relève pour redresser le pays.
        Sur le plan économique, le programme du FN tient davantage la route. Voir l’émission politique et économique sur TV Libertés avec Jean-Yves NARQUIN : http://www.tvlibertes.com/2016/12/05/11725/jean-yves-narquin-primaire-republicains.

      • Abdelkader D'ici&labas says:

        « le programme de Marine Le Pen tient parfaitement la route sur le plan identitaire, souverainiste, sur l’Europe, la famille, l’immigration etc.  »
        – L’Europe: il n’y a aucune assurance que le Marine l Pen, respectera sa promesse, car elle ne prend aucun engagement réel sur la sortie de l’Euro^pe, en invoquant la sortie de la France, dans le cas ou elle arrive au pouvoir. Elle dit simplement que dans un premier temps elle essayera de convaincre les autres pays, qui depuis ne sont jamais tomber d’accord! Bon courage! L’article 50 qui permet a un pays de rompre avec l’Union Européenne.
        Souverainiste: Ou parle t’elle de sortir de l’OTANn ne serait ce que du commandement intégré, qui fait de la France un pays sous protectorat Etats-Uniens.
        La Famille, le FN est lamentable là-dessus, entre les pro LGBT Philippot, Stevve Briois ou David Rachline, qui sont complément pro avortement, etc. Elle se prononce même pas sur l’abrogation du mariage pour homosexuel ou pour pervers et sodomites.

        • Chouanne says:

          Il n’y a d’assurance en rien si vous y allez par là! Néanmoins, elle ne varie pas sur ce chapitre: soit il y aura réforme sévère de l’Europe avec retour aux souverainetés nationales, soit il y aura référendum. Lors de ses dernières interventions, elle est même passée directement au référendum. Pour elle le passage de la sortie de l’Union, ou tout au moins du retour aux pouvoirs régaliens nationaux, ne peut pas être une option, parce que sans cela elle ne pourra mettre en application aucune de ses grandes réformes, puisqu’en la matière, les lois de l’Union l’en empêcheront!

          Plutôt que lire ceux qui écrivent sur MLP, écoutez-là directement. Son programme sur le plan souverainiste est le seul crédible!

          • Abdelkader D'ici&labas says:

            Un programme doit être claire, net et sans ambiguïtés
            Vouloir réformer l’Union Européenne, alors que depuis qui les politiques le proclament,ils ne font que revenir sur leurs promesses. Voyez le cas de la Grèce où Tsipiras a trahie ses concitoyens, après le référendum. Voyer aussi le cas de la France avec le référendum de 2005, trahi en 2009 avec le traité de Lisbonne, avec Sarkozy.
            Tres franchement pour l’instant je n’es vus que deux partis, a être clair et sans ambiguité sur la sortie de l’€uros, puis de le l’Union Européenne avec l’article 50 du traité de Lisbonne (Royaume Uni) et de l’OTAN; c’est CIVITAS d’Alain ESCADA et l’UPR de François Asselineau.
            La dé-diabolisation du FN, n’est pas fait pour séduire plus d’électeurs, mais surtout plaire et correspondre a ce qu’attendent ceux qui ont réellement le pouvoir!
            Mélonchon, MLP, Dupont-Aignan c’est des politique qui a moment donné seront dans l’obligation de trahir leurs promesses et c’est les électeurs citoyens qui payeront avec les réformes, qui vont toujours dans le même sens!Et Marine, n’est pas pour l’abrogation de l’avortement, encore moins de celui du mariage contre-nature!
            Elle ne conte pas abrogé la loi liberticide de loi Gayssot.

            • Chouanne says:

              Il est clair que vous n’avez pas réfléchi au programme de Marine. Il est le seul crédible parmi les potentiels vainqueurs:

              Pour elle le passage de la sortie de l’Union, avec retour des pouvoirs régaliens en France, ne peut pas être une option, parce que sans cela elle ne pourra mettre en application aucune de ses grandes réformes, puisqu’en la matière, les lois de l’Union l’en empêcheront!

              Sa politique est entièrement bâtie sur la sortie de l’UE.

      • Là, ce n’est pas évident, il y aura beaucoup de « fronts républicains » pour rester dans la meule de gruyère !

      • si elle passe je ne pense pas qu elle ait la majorité à l assemblée…nous ne sommes pas à la proportionnelle…et au regard des découpages savamment etudiés pour les circos….cf le resultat aux regionales….pas une region!!!
        par contre ce serait un symbole fort et elle aurait une majorité à droite à l assemblée:on les verrait ouvertement à l oeuvre…bref quoiqu il en soit:un debut d une nouvelle ére…

    • Christine says:

      Mais que faites-vous de François Asselineau de l’UPR, le parti à la progression fulgurante malgré la censure médiatique !

  2. Fillon c’est Nicolas Sarkozy bis, mais en plus dangereux.

  3. Elbatlebeur says:

    Après le tapis Sikh , voilà le tapis Secu , Fiffi spécialiste de la marche arrière !
    African Magic Combo :
    http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwjKxN6Et_TQAhXKVRoKHUuQBh0QyCkIHTAA&url=https%3A%2F%2Fm.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DDH4g2l2IKBI&usg=AFQjCNF_fsM7UboPUbKQFunBXjc5M_Kxrg
    Aie aie aie …

  4. Je vous invite à lire cet article intitulé « Le trou de la Sécurité sociale est un trou fictif » : http://reseauinternational.net/le-trou-de-la-securite-sociale-est-un-trou-fictif/

    Extrait :

    « Que nous disent ces chiffres transmis par la cour des comptes ?

    Tout simplement, ils nous expliquent que du côté de l’Etat et du Patronat, les taxes destinées à la SS, qui devraient lui être reversées, ne le sont pas, hélas, elles avaient été prévues en partie pour cela, c’est un peu comme l’histoire de la vignette automobile souvenons-nous, en direction des personnes âgées, qui n’ont jamais été reversées.

    1/ Les taxes sur le tabac. Ne sont pas reversées – représentent 7,8 milliards d’Euros.

    2/ Les taxes sur l’alcool – Ne sont pas reversées – 3,5 milliards d’Euros

    3/ Les Primes d’assurances automobiles – Ne sont pas reversées – 1,6 milliard d’Euros

    4/ Les taxes sur les industries polluantes – Ne sont pas reversées – 1,2 milliard d’Euros

    5/ La part de la TVA – n’est pas reversée – 2,0 milliards d’Euros

    6/ Retard de paiement par les entreprises – Ne sont pas reversés – 1,9 milliard

    En soustrayant le total des taxes, au prétendu « trou », nous avons donc un excédent de 9 milliards d’Euros. »

    • Chouanne says:

      Excellent résumé qui en dit long. Mais ces taxes qui ne vont pas à la Sécu, vont donc combler des trous ailleurs. Le problème est donc décalé. Mais il reste.

  5. Fillon vaut quand même mieux que Juppé ! Beaucoup l’ont suivi car il s’est réclamé d’un certain retour aux valeurs de la France, mais ils l’attendent au tournant.

    • Comment faire confiance à un homme qui a fait et dit tout et son contraire, notamment sur « un certain retour aux valeurs de la France » ? C’est pire que jouer à la roulette russe.

      L’attendre au tournant ? Voyez Hollande, nous en avons pris pour 5 ans sans rémission!

      Mieux vaut essayer le Front national ! Même s’il ne fait qu’un peu de ce qu’il prévoit, ce sera déjà mieux!

  6. De toute façon, voter LR/PS c’est vouloir le changement dans la continuité. Rien d’autre.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com