France Fraternités est un site internet au ton assez haineux et dirigé par un collabo notoire, Pierre Henry, patron de l’association pro-colon « France terre d’Asile », rallié bien sûr au mondialiste Macron, et bénéficiant de suffisamment de protection judiciaire  pour que des plaintes pour détournements de fonds publics à son égard (comme le révélait Le Monde le 6 décembre 2013) soient mises de côté. Rappelons également qu’il a collaboré au quotidien gauchiste cathophobe Libération, au site Internet d’extrême gauche Huffington Post et à l’hebdomadaire de gauche extrême Le Nouvel Observateur. Pour conclure sur le personnage, disons qu’il a aussi été à l’origine d’une campagne de persécutions judiciaires contre le site  de réinformation FdeSouche.

Le 3 juillet, ce site nous a gratifié d’un article délirant : « Les meilleurs sites de la fachosphère et de la complosphère », qui rappelle les plus grandes heures de la débilité antifa (pléonasme). Pierre Taguieff, qui n’est pas de nos amis, disait à juste titre dans Du diable en politique :

« La synthèse de fiches de renseignements ou de rapports d’origine policière par de pseudo-journalistes d’investigation d’esprit conspirationniste, fascinés par les « secrets inavouables », les « réseaux » les plus sombres et les zones d’ombre ». De telles « enquêtes » révèlent le plus souvent d’une entreprise de délation, avec volonté de fabriquer des « affaires ». Un certain nombre d’officines, relayées par des partis politiques ou des organes de presse, et désormais par des sites ou des blogs spécialisés dans le « délationnisme ». »

C’est exactement la teneur du délire de cet article, compilation d’insultes, d’accusations gratuites, sans le moindre exemple probant donné et souvent avec des rapports délirants (accuser une enseignante franc-maçonne, juive d’extrême gauche et anticléricale d’être  « d’extrême droite » tient de la justice à la Vychinski). Sept organes de presses sont ainsi attaqués, dans une nullité constante que l’on n’a pas vue depuis la saison 1889 de l’équipe de baseball des Louisville Colonels  (bilan de 27 victoires et 111 défaites – dont 26 d’affilées – record inégalé) : François Desouche, Egalité & Réconciliation, Boulevard Voltaire, TV Libertés, Media Presse Infos, Radio Courtoisie et Rivarol. Le raton laveur s’est fait porter pâle.

Les autres victimes étant assez grandes pour se défendre, contentons-nous de citer leur prose. Avec des ennemis comme ça, nous n’avons pas besoins d’alliés !

« Media-presse.info, MPI pour les intimes, relaye donc toutes les idées fumeuses, les hoax, rumeurs et fantasmes de complots de la galaxie d’extrême droite, des cathos intégristes de Civitas (dont plusieurs responsables ont signé des articles sur le site) au Front national. Le site se présente comme « un média original qui vise la vulgarisation de l’information d’une manière délibérément objective, libre et sans concession ». L’information « délibérément objective » vantée dans le « Qui sommes-nous » (qui ne dit rien de qui ils sont) s’avère en vérité être une information biaisée, tordue, fausse la plupart du temps. Autrement dit, un site de propagande d’extrême droite anonyme. Un de plus. Jusque-là, donc, on ne sait pas qui a lancé le site, qui le dirige, qui le finance. Regardons alors le contenu, les sujets qu’ils publient et essayons d’en déduire une ligne éditoriale. Là, c’est assez simple. Toutes les figures de la droite extrême et de l’extrême droite sont rassemblées. Sur MPI-TV, la web-TV du site, on trouve par exemple une vidéo sur la « fête du pays réel » avec comme guest-star… Jean-Marie Le Pen. Ou encore un article sur Donald Trump relayant les rumeurs distillées par le site d’extrême droite américain Breitbart.com selon lesquelles le candidat républicain aurait été mis sur écoute par le président Obama durant la campagne. On y trouve aussi, pêle-mêle, quantité d’articles dénonçant l’action des « gauchistes » pour perturber le meeting de Marine Le Pen ou pour soutenir les migrants à Calais, fustigeant l’invasion musulmane, ou bien celle des migrants, ou encore les homosexuels. »

Article qui dénonce l’anonymat mais qui n’est pas signé. Les motifs d’accusation (que l’on retrouve d’ailleurs contre les autres « coupables » fleurent bon les procès staliniens et montre par ailleurs le fanatisme du site. La plupart des personnes politiques incriminées représentent des partis légaux, ayant toujours joué les règles du jeu démocratique et républicain.  Au fait, quel est le point commun  entre Libération et le Nouvel Obs’, outre bien sur le profil de leur fondateur, leur soutien passé à la pédophilie et leur possession par le capital apatride ? Les deux publications ont soutenu Pol Pot, puis nié ses crimes  et nient à leurs adversaires jusqu’au droit d’exister, voulant criminaliser leurs idées, ce qui est dans l’air du temps (cf la LICRA et ses dernières inventions), mais guère original (la norme en Europe de l’Est jusqu’en 1989), ceci expliquant cela (la LICRA a été créée pour les basses œuvres de Staline).

La gauche est génétiquement criminelle, cela va sans dire, cela va encore mieux en le disant…

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. Mad-Max says:

    France fraternités … le » mal nommé  » outil laico-républicain , tentacule de l’hydre mondialiste passe à l’offensive !
    Se déclarant , je cite :
     » la première pierre de la fraternitosphére …plurielle  »
    Pour mieux lancer la deuxième sur le site de reinformation citoyenne MEDIA-PRESSE.INFO .. la bien nommée !

    MPI DÉRANGE , donc MPI dit la VÉRITÉ !

    ALLÉLUIA ! ALLÉLUIA !ALLÉLUIA !

    • A. F. says:

      Il convient d’appeler ces gens-là « Rances Fraternités »,
      ça les décrit mieux.

      • Mad-Max says:

        Bien vu , le F est à nous , peuple des Francs , Armée de Clovis et de Clothilde , sous le Haut Patronage de Saint Rémi et de St Michel Prince de la Milice Céleste, Archange Tutélaire du Royaume de la Très Sainte Vierge Marie Notre Dame de France .

  2. Saint-Plaix says:

    La rhétorique et la syntaxe de ce torchon médiatique – dont j’ignorais l’existence, mais que je viens d’éplucher – m’ont rappelé de bons et vieux souvenirs de vingt cinq ans…
    Des souvenirs que je crois partager avec Hristo Xiep…
    Une époque où, à la suite d’une conférence en Normandie, nous nous sommes conjointement retrouvés cloués au pilori par « Raz l’front Rouen »…
    (Nous y étions d’ailleurs en très bonne compagnie entre Jean Mabire et Didier Patte, le président du Mouvement Normand…)
    J’apprends par Mediapart que Ras l’front en pleine déliquescence a définitivement disparu de l’horizon médiatique même groupusculaire…
    https://www.mediapart.fr/journal/france/060517/ras-l-front-le-reseau-anti-fn-qui-s-est-perdu-depuis-2002?onglet=full
    Mais visiblement sa rhétorique primaire a fait école!…
    Il n’y a pas qu’au Palais Bourbon qu’on recycle: clairement les rescapés de Ras l’front semblent s’être « phoenixisés » en militants de « France Frat-hain-ité »…
    Si tel est bien le cas, c’est plutôt rassurant!
    Ces gens là avaient une approche très shakespearienne dans leur action: « Beaucoup de bruit pour rien. »
    Espérons qu’ils ont conservé cette philosophie!

    • pamino says:

      « […] Un certain nombre d’officines, relayées par des partis politiques ou des organes de presse, et désormais par des sites ou des blogs spécialisés dans le « délationnisme ». » [guillemets sic]
      Cette phrase n’a pas de proposition principale. lequel fait la rend incompréhensible ; à qui la faute ? Si vous le pouvez, veuillez combler la lacune.

    • pamino says:

      « phoenixisés » ; vous avez tout à fait raison, ce mot a bien mérité d’exister, donc j’en propose une forme francisée à la française :
      ‹phénicisés› :
      φοῖνιξ φοίνῑκος –›phœnix phœnīcis ; eigentlich ist ‹phénix› lui-même une francisation bien anormale, étant la forme nominative masc. « latin » au lieu de la base des cas obliques qui donnerait normalement *‹phénice› au masc. et φοἲνισσα–›phœnissa *‹phénisse› au fem.; cf. ital. ‹la fenice›, dont une forme masculine ne semble même pas exister. En effet, une ‹rara avis›.
      È la fede delle femmine
      come l’Araba fenice :
      che vi sia, ciascun lo dice,
      dove sia, nessun lo sa.
      (Don Alfonso dans ‹Le nozze di Figaro›)
      ‘La fidelité des femmes
      est comme le phénix arabe :
      que ça existe, tout le monde le dit,
      où c’est, personne ne le sait.’

  3. DUFIT THIERRY says:

    Que les franc-maçons, gauchistes et autres soient contre tous ceux qui ne pensent pas comme eux (donc contre MPI) est normal car les socialo maçons sont totalitaires. Mais il faut dire que depuis quelques temps MPI ne brille pas d’objectivité dans ses articles sur la Fraternité St Pie X : on ne voit que haine et désinformation. Si vous voulez rester crédible je vous suggère d’adopter un autre ton envers la Fraternité St Pie X.
    MPI ressaisissez- vous !!!

  4. la gauche francophobe socialo-communiste sont les ennemies de tout un peuple

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com