De semaine en semaine, c’est une liste qui s’allonge : celle des politiciens qui abandonnent ou suspendent leur vie politique pour se reconvertir dans le privé, souvent dans des multinationales ou des banques.

C’est au tour de François Baroin, maire de Troyes, ancien ministre des Finances et du Budget, qui rejoint une banque d’affaires, la banque britannique Barclays, pour laquelle il devient conseiller extérieur de la banque Barclays en France.

Il sera officiellement chargé «  de guider les acquéreurs étrangers en France  », mettant son carnet d’adresses au profit d’une telle démarche.

«  La France est redevenue un marché attractif pour les investisseurs internationaux, notamment américains et asiatiques. Un ancien ministre de l’Économie est idéalement placé pour leur offrir des perspectives, leur décrypter le contexte français et faciliter leurs investissements  », ont déclaré Ghislain de Brondeau et Yann Krychowski, coresponsables de cette banque d’affaires pour la France, la Belgique et le Luxembourg.

Après avoir racheté Lehman Brothers en Amérique du Nord, la banque Barclays a pour objectif de «  revenir dans le top 5 des banques d’affaires internationales en France  ».

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. A. F. says:

    Ce type est une pute mondialiste. Voilà maintenant c’est prouvé.

  2. Marco says:

    Ils ne se cachent même plus ils savent que les français sont atteints du syndrome de Stockholm.

  3. Boutté says:

    L’intérêt et l’entrisme des financiers pour la politique des pays est une fois de plus démontrée .
    François Hollande a fort bien fait de les dénoncer pour être élu puis d’en profiter pour être repu !
    De nos jours ils ont un des leurs à la tête de a France et un autre à celle de l’Europe . Qui dit mieux ?

  4. Andreas says:

    Encore un « frangin » au service de la nation !

  5. georges MESURET says:

    Pour le reclassement de leur petite personne, tout va pour le mieux. Quand le bateau prend l’eau, les rats quittent le navire ! Ces gens se désintéressent de la France, quand leur carrière est en péril, très vite, ils ont la solution. Par contre, le péril de la France, n’est pas une priorité pour nos mondialistes.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com