« La responsabilité qui était la mienne était de prendre la décision d’intervenir alors que nos armées étaient déjà engagées au Mali. Mais ma responsabilité de chef de l’Etat, une fois que cette opération a été menée à son terme avec le succès que l’on vient de saluer, c’est alors d’y mettre un terme, parce que nos armées sont appelées sur d’autres front (…)», a déclaré François Hollande à la presse.

Mais pour les Centrafricains, ce retrait est vu comme si la France les lâchait alors que la paix n’est pas encore du tout consolidée. A ce sujet, François Hollande rassure : « la France est et sera toujours là ». C’est la même assurance faite par le ministre français de la défense présente dans la délégation.

En effet, Jean Yves Le Drian a déclaré que dans un proche avenir entre 70 et 100 militaires français vont contribuer à la formation d’une nouvelle armée centrafricaine, mais sous le label de l’union européenne. Une centaine d’autres vont œuvrer au sein de la Munisca et un détachement de 250 hommes va assurer la sécurité de l’aéroport de Bangui-Mpoko. Autant dire qu’il ne s’agit là que d’un dispositif ultra léger qui n’assure plus aucune sécurité.

A quand le retour fraternel de la France sur le sol africain ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Daniel Daflon says:

    Pour une fois je lui donne raison. Tous ces pays d’Afrique ont voulu leur independance, qu’ils l’assument.
    Toutes ces guerres nous coutent un argent que nous n’avons pas et ne nous rapportent rien en échange.

    • sergio antoniovicht capa e bomba says:

      non si on intervient c’est qu’il y a quelque chose à gagner.
      a t on été combattre le djihadisme au Mali alors que les gens « fichés S » se promènent sur le sol national?
      des hauts responsables d’une entreprise française engagée dans la reconstruction du Kosovo (afin de récupérer l’aide européenne) m’ont « délogé » du local qui m’avait été attribué à Kumanovo (Macédoine)
      qui a récupéré les marchés aprés la guerre contre l’Irak? sauf erreur les caincains qui avaient crée cette même guerre
      la guerre en fait est un investissement

  2. sergio antoniovicht capa e bomba says:

    quand va t il se retirer définitivement et disparaître à jamais ?
    un POUTINE français est il possible?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com