la_sclerose_en_plaques

Les résultats d’un essai thérapeutique, randomisé, portant en 4 ans sur 21 patients, italiens et espagnols, porteurs d’une sclérose en plaques sévère, viennent d’être publiés dans la revue « Neurology » par l’équipe du professeur Mancardi (Université de Gênes).

Comparant l’utilisation du traitement classique par un anticancéreux – utilisé dans le traitement des cancers du sein et les leucémies – le MITOXANTHRONE , avec une autogreffe de Cellules Souches adultes hématologiques (cellules de la moëlle osseuse).

– 80% des malades qui ont reçu l’autogreffe, sont soit stabilisés, soit très améliorés.

– contre 20% stabilisés avec le traitement de référence anticancéreux.

La Sclérose en Plaques est une affection auto-immune à évolution très variable, avec des formes sévères rapidement invalidantes, et d’autres d’évolution beaucoup plus lente. L’inflammation qui attaque la myéline des neurones du système nerveux central, entraîne une dégénérescence des axones, que, jusqu’à présent, aucun traitement n’a réussi à enrayer.

C’est encore une victoire des Cellules Souches Adultes, dans le traitement des maladies dégénératives, sans qu’il soit besoin de trafiquer et mettre à mort l’embryon.

Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

25,40 % récoltés 31.330 € manquants

10670 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.330 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com