Ignace - Synode et indissolubilité du mariage
Ignace – Synode et indissolubilité du mariage

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. Pour un catholique, le mariage est en réalité « irrévocable », c’est à dire que personne n’a le droit moral d’y mettre fin.
    Ca ne veut pas dire qu’on ne « peut pas » y mettre fin, mais qu’on ne « doit pas » le faire. De même que malgré le « tu ne tueras pas » il peut y avoir des meurtriers, la règle morale n’empêche pas la chose « par nature », mais uniquement en droit moral.
    C’est un abus de langage de dire que le mariage est « indissoluble », ce qui se réfère à sa nature propre. Un mariage peut « se » dissoudre, ne serait-ce que par la mort du conjoint.

    • Xavier Celtillos says:

      Vous avez raison de dire que le mort dissous le mariage, pour le reste vous faites erreur. Ce n’est pas parce que deux personnes divorcent ou se séparent qu’elles ne restent pas unis par la mariage. C’est pourquoi l’indissolubilité est un élément constitutif du mariage. Ce n’est pas simplement une exigence morale.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com