Debris is seen on the floor of Im Al-Zinar church that was damaged during clashes between Syrian Rebels and the Syrian Regime in Bustan al Diwan, Homs

Syrie – Homs est en ruines. Mais, depuis le 9 mai dernier, Homs est une ville libérée des djihadistes qui l’occupaient depuis deux ans et demi.

Le fanatisme antichrétien des islamistes a laissé des traces. Ici, c’est une petite église orthodoxe noircie par les flammes et dont les icônes ont disparu.

Là, c’est une église catholique dont les icônes ont été brisées, les croix détruites et les statues décapitées…

Mais le patriarche grec catholique Gregorios III Laham ne cède pas au désespoir : « Ils détruisent? Nous reconstruisons! »« La reconstruction sera longue, l’avenir sera sans doute difficile mais nous y arriverons avec la foi, l’espérance et la charité! ».

A Maaloula, au nord de Damas, le patriarche grec catholique en visite au couvent Saint-Thècle – dans lequel douze religieuses avaient été enlevées pendant trois mois en décembre dernier – remarque : « Ils ont même tiré dans les yeux des saints que représentent ces fresques… »

Mais les chrétiens d’Orient sont capables de surmonter bien des épreuves : « Nous resterons ici parce que c’est notre terre, qu’ils le veuillent ou non », dit fièrement l’un d’eux.

_________________________________

affiche 21 septembre verso 2

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. « Nous resterons ici parce que c’est notre terre, qu’ils le veuillent ou non », dit fièrement l’un d’eux.

    Les habitants des pays du tiers-monde devraient méditer cette phrase plutôt que d’émigrer.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com