Syrie – Homs est en ruines. Mais, depuis le 9 mai dernier, Homs est une ville libérée des djihadistes qui l’occupaient depuis deux ans et demi.

Le fanatisme antichrétien des islamistes a laissé des traces. Ici, c’est une petite église orthodoxe noircie par les flammes et dont les icônes ont disparu.

Là, c’est une église catholique dont les icônes ont été brisées, les croix détruites et les statues décapitées…

Mais le patriarche grec catholique Gregorios III Laham ne cède pas au désespoir : « Ils détruisent? Nous reconstruisons! »« La reconstruction sera longue, l’avenir sera sans doute difficile mais nous y arriverons avec la foi, l’espérance et la charité! ».

A Maaloula, au nord de Damas, le patriarche grec catholique en visite au couvent Saint-Thècle – dans lequel douze religieuses avaient été enlevées pendant trois mois en décembre dernier – remarque : « Ils ont même tiré dans les yeux des saints que représentent ces fresques… »

Mais les chrétiens d’Orient sont capables de surmonter bien des épreuves : « Nous resterons ici parce que c’est notre terre, qu’ils le veuillent ou non », dit fièrement l’un d’eux.

_________________________________

affiche 21 septembre verso 2

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :