Dans un communiqué de presse, Jacques Bompard dénonce la manière dont s’est déroulée la visite de Manuel Valls dans le Vaucluse:

« Deux ministres, et pas des moindres, ont parcouru la semaine dernière le Vaucluse. Manuel Valls et Arnaud Montebourg ont enchaîné en quelques heures visites d’usine, de gendarmerie et d’hôtel-de-ville. Ces déplacements officiels sont choses normales en république. De même, il n’est pas inhabituel que les ministres choisissent de rencontrer un maire de leur bord politique plutôt qu’appartenant à un autre parti.

En revanche, ce qui est illégal, c’est de mettre les moyens de l’Etat au service d’une campagne électorale. Quand dans le cadre de sa visite officielle, payée par les contribuables, Manuel Valls attaque l’UMP, le FN ou la Ligue du Sud, il sort de son rôle de ministre républicain. Il fait la campagne électorale de ses amis socialistes de Carpentras, de Vaison, de Bollène ou d’Avignon.

Il est vrai que ceux-ci ont un réel besoin de soutien. Qu’est-ce que la gauche aujourd’hui dans le Vaucluse ? Une puissance seulement d’apparence. Que les droites consentent à s’unir et alors le PS ne gênerait ni le conseil général ni aucune ville de plus de 1000 habitants.

C’est là tout l’enjeu des échéances à venir et sur lequel, au fond, Manuel Valls n’a nulle prise. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. P'tite tête says:

    Il ne faut pas oublier que le Ministre de l’Interieur est aussi le Ministre des Élections !
    A vomir !

  2. Bravo, M. Bompard. Peut-on envisager des suites juridiques sous la forme de poursuites contre M. Valls ?

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com