Dans un communiqué de presse, Jacques Bompard dénonce la manière dont s’est déroulée la visite de Manuel Valls dans le Vaucluse:

« Deux ministres, et pas des moindres, ont parcouru la semaine dernière le Vaucluse. Manuel Valls et Arnaud Montebourg ont enchaîné en quelques heures visites d’usine, de gendarmerie et d’hôtel-de-ville. Ces déplacements officiels sont choses normales en république. De même, il n’est pas inhabituel que les ministres choisissent de rencontrer un maire de leur bord politique plutôt qu’appartenant à un autre parti.

En revanche, ce qui est illégal, c’est de mettre les moyens de l’Etat au service d’une campagne électorale. Quand dans le cadre de sa visite officielle, payée par les contribuables, Manuel Valls attaque l’UMP, le FN ou la Ligue du Sud, il sort de son rôle de ministre républicain. Il fait la campagne électorale de ses amis socialistes de Carpentras, de Vaison, de Bollène ou d’Avignon.

Il est vrai que ceux-ci ont un réel besoin de soutien. Qu’est-ce que la gauche aujourd’hui dans le Vaucluse ? Une puissance seulement d’apparence. Que les droites consentent à s’unir et alors le PS ne gênerait ni le conseil général ni aucune ville de plus de 1000 habitants.

C’est là tout l’enjeu des échéances à venir et sur lequel, au fond, Manuel Valls n’a nulle prise. »

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :