immigration-Lampedusa

« La vague risque de nous engloutir. Le réseau des centres d’accueil ne la supportera pas. Il faut des casernes et des tentes. Il faut un plan national anti-crise. » Au ministère italien de l’Intérieur, un chiffre circule qui fait peur : 270 000. C’est le nombre de « migrants » qui risquent bien de débarquer sur les côtes italiennes en 2016. Les premiers mois de l’année ont déjà atteint un record : 80% d’arrivées supplémentaires par rapport à 2015. Plus grave : depuis le 20 mars, jour de l’accord UE-Turquie, les débarquements en Italie ont dépassé ceux qui ont lieu sur les côtes de la Grèce. C’est le quotidien gauchiste La Repubblica qui en fait état. C’est donc dire que l’information est valable.

En 5 jours, l’Italie a sauvé 3 700 « réfugiés » en Méditerranée dans le canal de Sicile. « Les flux et les nationalités en voyage augmentent, commente Carlotta Sami, porte-parole pour le Sud Europe de l’UNHCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés). Parmi les 400 personnes à bord des deux derniers bateaux de 18 mètres en provenance d’Égypte il y a des Yéménites, Éthiopiens, Somaliens, Érythréens, Nigériens, Soudanais du Sud, Égyptiens. La situation est préoccupante. »

Les nombres donnés par le ministère de l’Intérieur italien sont impressionnants : les migrants débarqués depuis le 1er janvier au 30 mars 2016 ont été 18 234, soi 80% de plus que l’année précédente. Très nombreux sont les mineurs qui arrivent.

La grande peur : que la fermeture de la route balkanique, avec la Turquie comme gendarme des frontières européennes, fasse exploser la « Central Mediterranean route  » : celle qui, à travers la mer, de la Libye et l’Afrique du Nord, aborde en Italie.

La situation n’est pas « préoccupante ». Elle est désastreuse. Catastrophique. Apocalyptique. Sans une politique européenne draconienne de fermeture de ces routes maritimes, c’est le suicide assisté des peuples européens que nous allons vivre en direct.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. balanine says:

    Mais tout le monde s’en fiche éperdument ! et surtout nos dirigeants … eux ne se sentent pas concernés.

  2. Daniel Daflon says:

    Comme dit le cardinal Gallagher: « C’est une opportunité ». En effet, c’en est une belle…de tous les liquider lorsqu’ils sont groupés.

  3. Boutté says:

    Les touristes sur les plages asiatiques-il a quelques temps-
    eux aussi goûtaient les joies de la baignade dans de grosses
    vagues pleines de « fun ». Puis le tsunami les a emportés et peu ont survécu à cette lame submergeante . . .

  4. La mort de l’Europe a sonné! non pas que je sois contre tous ces migrants, mais le laxisme de nos politiques favorise l’islamisme qui finira par s’imposer face à notre démocratie, nos libertés et un déséquilibre de notre société.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com