immigration-Lampedusa

“La vague risque de nous engloutir. Le réseau des centres d’accueil ne la supportera pas. Il faut des casernes et des tentes. Il faut un plan national anti-crise.” Au ministère italien de l’Intérieur, un chiffre circule qui fait peur : 270 000. C’est le nombre de “migrants” qui risquent bien de débarquer sur les côtes italiennes en 2016. Les premiers mois de l’année ont déjà atteint un record : 80% d’arrivées supplémentaires par rapport à 2015. Plus grave : depuis le 20 mars, jour de l’accord UE-Turquie, les débarquements en Italie ont dépassé ceux qui ont lieu sur les côtes de la Grèce. C’est le quotidien gauchiste La Repubblica qui en fait état. C’est donc dire que l’information est valable.

En 5 jours, l’Italie a sauvé 3 700 “réfugiés” en Méditerranée dans le canal de Sicile. “Les flux et les nationalités en voyage augmentent, commente Carlotta Sami, porte-parole pour le Sud Europe de l’UNHCR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés). Parmi les 400 personnes à bord des deux derniers bateaux de 18 mètres en provenance d’Égypte il y a des Yéménites, Éthiopiens, Somaliens, Érythréens, Nigériens, Soudanais du Sud, Égyptiens. La situation est préoccupante.”

Les nombres donnés par le ministère de l’Intérieur italien sont impressionnants : les migrants débarqués depuis le 1er janvier au 30 mars 2016 ont été 18 234, soi 80% de plus que l’année précédente. Très nombreux sont les mineurs qui arrivent.

La grande peur : que la fermeture de la route balkanique, avec la Turquie comme gendarme des frontières européennes, fasse exploser la “Central Mediterranean route ” : celle qui, à travers la mer, de la Libye et l’Afrique du Nord, aborde en Italie.

La situation n’est pas “préoccupante”. Elle est désastreuse. Catastrophique. Apocalyptique. Sans une politique européenne draconienne de fermeture de ces routes maritimes, c’est le suicide assisté des peuples européens que nous allons vivre en direct.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :