Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine
Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine

La Fraternité des Saints Apôtres, reconnue le 7 avril 2013 par Monseigneur André-Joseph Léonard, Archevêque de Malines-Bruxelles et Primat de Belgique, a été fondée par le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine, un prêtre conservateur ayant exercé son ministère durant plusieurs années à Marseille. Cette Fraternité, bien que totalement acquise aux réformes du concile Vatican II, se situe sur une ligne conservatrice de par l’effort de dignité qui est apporté aux cérémonies religieuses et surtout de par le port de la soutane. Il faut souligner aussi un attachement sincère à la morale de l’Eglise.

Si ces quelques éléments n’étaient pas pour déplaire au libéral Monseigneur André-Joseph Léonard, qui savait faire le grand écart entre conservatisme et progressisme, voilà qui n’était pas supportable pour Mgr Jozef De Kesel, nouveau primat de Belgique, homosexualiste et serviteur du nouvel ordre mondial. Il faut dire de plus que le succès de cette Fraternité est au rendez-vous, car elle compte à présent 27 membres, dont 6 prêtres et 21 séminaristes, parmi lesquels un diacre.

Le diocèse du peu catholique de Kesel a donc annoncé la destruction de cette Fraternité :

L’objectif de cette Fraternité est en particulier de sensibiliser des jeunes gens à la beauté de la vocation et du ministère de prêtre diocésain. Répondre à la vocation à devenir prêtre diocésain ne signifie pas nécessairement de se retrouver seul : le prêtre peut compter sur le soutien et la solidarité de frères, avec lesquels il forme une fraternité. Il faut souligner combien cette option fondamentale est précieuse pour la vie du prêtre aujourd’hui.

L’initiative pose cependant problème, lorsqu’on constate que la plupart des séminaristes de la Fraternité des Saints Apôtres viennent pour l’instant de France où de nombreuses régions connaissent un manque cruel de prêtres. Il se pourrait que le nombre de séminaristes belges, tant néerlandophones que francophones, augmente au fil du temps. Mais dans ce cas de figure, ils pourraient provenir également d’autres diocèses belges alors même qu’ils relèveraient tous de l’Archidiocèse.

Cette perspective n’est pas à promouvoir dans les circonstances actuelles car elle manifeste un grave manquement à la solidarité entre évêques, tant avec ceux de notre pays qu’avec nos voisins français. Pour cette raison, l’Archevêque de Malines-Bruxelles a décidé de ne plus accueillir la Fraternité des Saints Apôtres dans son diocèse, à partir de fin juin 2016.

Les prêtres et diacre ordonnés pour servir dans l’Archidiocèse de Malines-Bruxelles le resteront, conformément aux prescriptions du droit de l’Eglise. Lorsque l’Archevêque les nommera à différentes fonctions, il s’efforcera de respecter ce qui leur était cher lorsqu’ils ont adhéré à la Fraternité.
A ce propos et contrairement à ce que des rumeurs ont pu faire croire, c’est le souhait de l’Archevêque que l’expérience à Ste Catherine puisse se poursuivre.

En ce qui concerne les séminaristes, ils peuvent, s’ils le souhaitent et s’ils répondent aux conditions fixées pour la formation des prêtres dans l’archidiocèse, continuer celle-ci au Séminaire diocésain.

Cette décision de l’Archevêque est le fruit d’un long discernement avec ses évêques auxiliaires et son Conseil épiscopal. Une commission spéciale avait rencontré au préalable tous les membres de la Fraternité résidant en Belgique. Les évêques de Belgique, consultés par l’Archevêque sur cette décision, la soutiennent, de même que les instances responsables du Saint-Siège.

En somme, les jeunes ne veulent plus aller dans les séminaires diocésains décadents et ils se rabattent vers ce qu’il leur semble le plus catholique. Inadmissible ! Ce sera la pourriture diocésaine ou rien, « dans le respect du droit de l’Eglise », évidemment !!!

Qu’on se le tienne pour dit : après les Franciscains de l’Immaculée détruits par les hommes de main du pape François pour délit de « néo-lefebvrisme« , voici que la Fraternité du trop conservateur Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine se voit dépecée par un évêque homosexualiste d’une ligne très bergoglienne.

Pourtant le Père Michel-Marie Zanotti-Sorkine était réputé aller lui aussi dans « les périphéries de l’Eglise ». Une qualité qui n’a pas semblé suffire. Un avertissement de plus…

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

16 commentaires

  1. Voilà ce qui attend à la fraternité St Pie X, si Mgr Fellay finit par signer les accords avec Rome, qui ne l’oublions pas, est occuppée par des antichrists.
    Il y a plus de vingt ans, le livre « l’église éclipsée » publié aux éditions Delacroix,racontait dans un chapitre une entrevue de Monsieur l’Abbé Bouchacourt à l’archi-diocèse de Paris en présence du Cardinal Lustiger et de Mgr Vingt-Trois, pour demander une autre église dans Paris.
    Je raconte seulement de mémoire, n’ayant plus le livre sous les yeux. Le Cardinal Lustiger répondit cyniquement à l’Abbé Bouchacourt qui mettait simplement en valeur la reconnaissance de la fraternité St Pierre par Rome, que si Rome acceptait cette congrégation traditionnaliste, c’était pour mieux la dissoudre ultérieurement, cette acceptation n’était que momentanée par égard aux âmes faibles pas encore habituées aux changements, et que le vrai but était de faire rentrer intégralement et définitivement ces fidèles retardataires dans le nouvel esprit du concile Vatican II.

    • FIT THIERRY says:

      M Champalier il semble que vous ne comprenez pas grand-chose. La FSSPX n’a rien à voir avec la Fraternité des Saints Apôtres qui acceptait la nouvelle Messe et les erreurs conciliaires. Cette triste expérience montre que malgré toute leur bonne volonté les « conservateurs » qui acceptent le concile ne peuvent pas grand-chose. La FSSPX ne signera pas d’accord avec Rome. Ce sera une reconnaissance unilatérale ou rien. La FSSPX n’acceptera jamais ni la nouvelle Messe, ni l’œcuménisme , ni la liberté religieuse ,ni la religion moderniste des droits de l’homme. Le supérieur général de la FSSPX Mgr Fellay a dit « si nous avons à choisir entre la foi et un compromis, le choix est déjà fait : il n’y aura pas de compromis ». Je vous conseille de lire le sermon du 03/06/16 de Mgr de Galaretta aux USA qui est parfaitement clair. Quant au juif Lustiger dont vous parlez il est inutile de s’étendre davantage sur lui : on sait très bien qu’il était satanique.

      • pamino says:

        Le sermon de Mgr Galarreta où se trouve-t-il ?

      • Monsieur Fit Thierry, vous avez très mal compris ce que je voulais dire en me faisant confondre grossièrement la Fraternité St Pie X et la Fraternité des St Apôtres.
        Ce n’était en aucun cas mon intention et l’analogie que je faisais n’était qu’accidentelle sur le point particulier donné des rapports avec Rome.
        Vous devriez être plus prudent dans vos assertions ce qui vous éviterez de faire des jugements téméraires.
        J’ai lu le sermon de Mgr de Galaretta du 03/06/16 comme la conférence du 17/01/16 à Bailly ainsi que le sermon des ordinations à Ecône du 28/06/2008, mais je demeure plus que sceptique. Comment de façon habituelle et systématique l’église en principe infaillible avec un pape comme tel par rapport à la foi et la morale puisse errer au point de soutenir des hérésies protestantes et ébranler la doctrine du mariage en la rétrogradant à un sujet de libre disputatio? Bien-sûr qu’il ne peut y avoir de compromis entre l’église une, sainte, catholique et apostolique, avec les autres religions qui sont forcément fausses, mais comment refuser tout compromis et continuer à résister fortement au cas où, Rome qui a perdu la foi et donne dans tout le consortium des croyances, octroie un accord à la fraternité qui se doit alors d’être reconnaissante d’un tel geste. Je trouve que vouloir traiter ainsi est un jeu pour le moins dangereux dans lequel la Fraternité St Pie X ne semble pas avoir une cuillère plus longue que celles des prétendues autorités du Vatican. je crains plutôt, qu’en fait d’absorption de l’église conciliaire par Ecône, comme le dit Monseigneur de Galaretta à Bailly, cela soit le contraire, comme ce le fut avec les communautés qui ont accepté les conditions d’Ecclesia Dei. Car comme le dit l’Abbé Pierre Roy, lors du sermon prononcé un dimanche après Pâques de cette année qui, après avoir été durement réprimandé par le supérieur de district du Québec le comparant à un déserteur de la guerre 14-18, les mots sont là, et avoir de ce fait préféré quitter la fraternité, on en vient à la situation extrême qu’ il n’y a plus de communion apostolique avec Rome.

        • DUFIT THIERRY says:

          Si vous vous référez aux affirmations mensongères des prêtres de la petite secte de Williamson je comprends mieux. Ces prêtres sont des excités et des fanatiques. Ils agissent dans le désordre le plus complet, ils n’obéissent plus à aucune hiérarchie, n’ont aucun statut canonique. Ils n’ont plus aucun lien avec l’Eglise. Ces prêtres n’ont qu’une haine et une ennemie : la FSSPX. Leur petit groupuscule n’ira pas bien loin. Si on veut restaurer la Tradition il faut agir en ordre avec une certaine discipline. Sinon on va à l’anarchie.

          • Je trouve que votre jugement sur ce que vous appelez la « petite secte Williamson » est pour le moins hâtif et pour le plus infâmant. Vous semblez, entre autre, ignorer totalement les tractations qui ont assigné Monsieur l’Abbé Pinaud à résidence à Jadhof.
            L’intention de Mgr Williamson que je lis régulièrement dans « Kyrie Eleison » et que j’ai entendu directement en conférence dans ses explications, est surtout ne pas reconstituer une confrérie. Ses conseils sont très mesurés quand il s’agit de choisir une chapelle. Il ne voit, en aucun cas, un préjudice contre lui, et c’est la preuve que ce n’est pas un gourou de secte, que les fidèles qui l’écoutent, fréquentent une chapelle de la Fraternité St Pie X.
            Vous parlez que ces prêtres que vous dites fanatiques et excités, encore une insulte, n’ont aucun lien avec l’église, mais de quelle église parlez vous? La conciliaire, celle de Vatican d' »eux ». C’est justement celle que Monseigneur Lefebvre qualifiait de parallèle devant le Cardinal Ratzinger par les changements qu’elle avait effectuée en matière de cathéchisme,théologie, liturgie etc…Le Cardinal Ratzinger lui reprochant de fonder la même chose.
            La haine de ces prêtres contre la Fraternité St Pie X!!! Vous débloquez,c’est vous qui la suscitez par vos propos; je n’oserais même pas présumer d’intention de haine les religieux des communautés « ecclesia dei » envers la Fraternité St Pie X qu’ils ont quittée et envers d’autres maisons fidèles à l’ordo tridentin dont on parle peu et qui vivent dans l’ombre et l’esprit de pauvreté.
            L’anarchie, hélas, existe bien, elle ne peut, dans l’état actuel des choses, que croître, et ce n’est ni vous ni moi qui l’arrêteront.

  2. Raiford says:

    L’Église Vatican II est condamnée à disparaître plus ou moins rapidement.

    L’Église catholique ne mourra pas, les tradis la perpétueront.

  3. Guy de la Croix says:

    Rien d’étonnant dans ce pourtant scandaleux complot organisé par le nouveau primat de Belgique qui s’enrage avec tous les 7 autres évêques de Belgique qui ne bronchent pas …à démolir et dissoudre cette merveilleuse initiative du Père Zanotti Sorkine qui met en lumière la triste constatation que les séminaires diocésains sont vides et celui de Zanotti attire de plus en plus de séminaristes, il fallait absolument arrêter ça pour éviter le constat du désastre des évêchés de Belgique…
    De Kezel est un inconditionnel de Bergoglio qui poursuit exactement le même but détruire l’Eglise et la remplacer par une branche de la gouvernance mondiale juive et franc-maçonne …

    Nous sommes en plein dans la dernière persécution de notre Ste Eglise Catholique avec son artisan principal Bergoglio … prions pour qu’il parte au plus vite car c’est Dieu qui commande la Ste Eglise Catholique et pas lui…

  4. Etienne says:

    C’est une question idéologique et une question de personnes.

    En désaccord avec Danneels, Léonard a fait ceci. En désaccord avec Léonard, Kesel fait cela.
    Sous des considérations générales (douteuses) il veut détruire ce que le précédent primat de Belgique a voulu construire ; et revenir ainsi à la tambouille insipide de l’avant-avant-dernier.

    Ce qui démontre que l’Eglise catholique en Belgique – comme ailleurs – survit en état de schisme. Un « royaume » tristement divisé sur lui-même… »

  5. balanine says:

    N’oublions pas que Satan préfère s’attaquer directement aux personnes consacrées par maintes roueries : homosexualité, et ses destructions de la Sainte Messe sont ses principales actions… et malheureusement Jésus continue d’être renié par ses prêtres et évêques….
    Le N.O.M. fait partie aussi de ces actes odieux, puisque Satan s’y essaie depuis +200 ans à travers différents personnages qui ont été au pouvoir de notre France.

  6. La crise que traverse actuellement notre société est liée à la crise de l’Eglise,l’Occident n’a plus de valeurs refuge.
    Les pasteurs divisent leurs troupeaux ,il y a bien peu de prêtres et d’évêques qui conservent l’esprit missionnaire et le souci du salut des âmes.
    Puisqu’il en est ainsi il est vital que les fidèles s’organisent eux-mêmes et fassent appel à des prêtres courageux et fidèles à la saine doctrine catholique,des serviteurs et non des caporaux
    Les évêques ont trop tendance à oublier que sans un peuple de fidèles ils ne sont rien,ils oublient également que les églises ont très souvent pu être érigées que par les dons des fidèles,donc ces églises appartiennent au peuple des baptisés et non à des évêques!.

  7. Sanfard says:

    Les « judas » de l’Eglise sont à l’oeuvre……
    Question : Le Père Zanotti-Sorkine (co-fondateur de la Fraternité des Saints Apôtres) n’a-t-il pas été viré de sa Paroisse de Marseille par Pontier ?? (malgré les dénégations du Père Zanotti) à qui on a refusé ensuite (après « réflexion ») le ministère de confesseur à la Chapelle de la Rue du Bac ?…. Tous complices !
    Des milliers de personnes de plusieurs pays écoutaient de tout leur coeur les homélies du Père Zanotti sur son site « Amour en éclats », ce prêtre était vraiment trop catho, aimant trop la Vierge Marie et le Sacré Cœur de Jésus ! Et il n’est pas le seul a être persécuté (pour d’autres raisons) comme par exemple le Père Guy Pagès ! ces prêtres n’ont pas le droit de dire la Vérité ! « on » s’arrange pour les évincer….

  8. Une bonne decision : l’église d’aujourd’hui et de demain n’est pas une église de soutane et de traditionalisme.

    • anagramme pic et pic et colegram says:

      Une église de burqas et de pyjamas , ça vous va !
      C’est votre choix , qui vivra verra !

      • C’est bien dit. Mais je trouve que Mgr Fellay porte des mitres ridiculeusement hautes ; il devrait en faire un échange avec Mgr de Galarreta.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com