An environmental activist confronts a riot policeman securing a construction site in the Sivens forest, as clearing has started in preparation of the Sivens dam construction, on September 9, 2014 near Gaillac, in the Tarn region. Although the construction of the dam would help supply water to nearby farms, it would remove a 13 hectares long reservoir of biodiversity. Proponents of the dam - including the FDSEA (Departemental Federation of syndicated farmers) - deemed necessary to secure water supplies for farmers. Opponents - backed by French Europe Ecologie Les Verts (EELV) green party member of the European Parliament - are moved by the disappearance of a wetland sheltering 94 protected species and therefore denounce the projected irrigated agricultural model. AFP PHOTO / REMY GABALDAL’ordre « republicain », si bien vanté par Manuel Valls est, comme tout le monde le sait, à géométrie variable.

Cela fait depuis des mois que des gauchistes occupent illégalement un terrains sur le chantier du barrage prévu à Sivens sans que ceux-ci ne soient délogés ou expulsés. Le gouvernement a donc nécessairement ordonné de ne pas bouger montrant sa bienveillance pour la violence de ces manifestants.

D’autant plus que l’inconscience de ces nervis de la gauche n’a pas été sans conséquence : il y a eu plusieurs blessés et 1 mort, Rémi Fraisse.

Ces manifestants que les médias complaisant disent écologiques posent plusieurs questions :

– qui sont-ils ?

– de quoi vivent-ils ?

La réalité, c’est qu’on ne peut rester tant de temps sur un site lorsqu’on a un métier. Il y a là, surtout et avant tout, des sangsues qui vivent aux crochets de la société (RSA et cie…), aux crochets des contribuables dont font partie les agriculteurs qui subissent leurs violences. Ce sont là les hommes de main du gouvernement socialiste…

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. Eric says:

    Eh bien, une fois n’est pas coutume, je soutiens les gauchistes car ce projet de barrage est en effet non seulement anti-écologique mais en plus antidémocratique. Si la France était une démocratie au lieu d’être une république, un référendum portant sur ce projet de barrage à Sivens aurait été organisé dans le Tarn. Ce référendum aurait évidemment été précédé de débats contradictoires dans les médias afin que les Tarnais puissent se prononcer en connaissance de cause.

    L’oligarchie du Tarn (les élus du Conseil général), qui représente moins de 1 % de la population de ce département, n’a pas à imposer ses choix au reste de la population.

    Les Gentils Virus pour la Démocratie : http://gentilsvirus.org/le_constat.html

    • Xavier Celtillos says:

      Je ne parle pas du bien fondé ou non du barrage dont je ne connais du tout le dossier. Je ne fais que constater la complicité du gouvernement avec des gauchistes ultra violents et qui vivent des aides sociales.

  2. Elieja says:

    D’accord avec Eric.
    C’est comme la mafia des éoliennes. Qui en veut de ces M. qui tournent même lorsqu’il n’y a pas de vent ? qu’on m’explique.
    Gauchistes contre CRS = sortez les popcorns.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com