An environmental activist confronts a riot policeman securing a construction site in the Sivens forest, as clearing has started in preparation of the Sivens dam construction, on September 9, 2014 near Gaillac, in the Tarn region. Although the construction of the dam would help supply water to nearby farms, it would remove a 13 hectares long reservoir of biodiversity. Proponents of the dam - including the FDSEA (Departemental Federation of syndicated farmers) - deemed necessary to secure water supplies for farmers. Opponents - backed by French Europe Ecologie Les Verts (EELV) green party member of the European Parliament - are moved by the disappearance of a wetland sheltering 94 protected species and therefore denounce the projected irrigated agricultural model. AFP PHOTO / REMY GABALDAL’ordre “republicain”, si bien vanté par Manuel Valls est, comme tout le monde le sait, à géométrie variable.

Cela fait depuis des mois que des gauchistes occupent illégalement un terrains sur le chantier du barrage prévu à Sivens sans que ceux-ci ne soient délogés ou expulsés. Le gouvernement a donc nécessairement ordonné de ne pas bouger montrant sa bienveillance pour la violence de ces manifestants.

D’autant plus que l’inconscience de ces nervis de la gauche n’a pas été sans conséquence : il y a eu plusieurs blessés et 1 mort, Rémi Fraisse.

Ces manifestants que les médias complaisant disent écologiques posent plusieurs questions :

– qui sont-ils ?

– de quoi vivent-ils ?

La réalité, c’est qu’on ne peut rester tant de temps sur un site lorsqu’on a un métier. Il y a là, surtout et avant tout, des sangsues qui vivent aux crochets de la société (RSA et cie…), aux crochets des contribuables dont font partie les agriculteurs qui subissent leurs violences. Ce sont là les hommes de main du gouvernement socialiste…

Xavier Celtillos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :