La Grande-Bretagne est à la pointe de la folie gender : une nouvelle spécialité médicale se fait jour, le genderrealignment doctor. Il s’agit de médecins spécialisés dans l’assistance aux enfants entre 4 et 11 ans aux prises avec « une identité sexuelle » encore « indéfinie ». Une crise typique de l’âge pré-adolescence que l’on soignait avant avec le simple bon sens. Mais aujourd’hui dans un Royaume-Uni totalement soumis au sexuellement correct et à l’idéologie de genre, c’est la voie « médicale » qui est privilégiée en bloquant artificiellement l’arrivée de la puberté pour ainsi laisser aux enfants qui n’ont pas encore décidé s’ils seront garçon ou fille « un temps de réflexion supplémentaire ».

« Ce qu’ils sont en train de faire en Angleterre, explique un professeur expert en andrologie pédiatrique et de l’adolescence, est une aberration : faire assumer à un très jeune âge des doses d’hormones et d’œstrogènes pour stopper l’évolution sexuelle normale est une pratique aberrante et aux contre-indications très dangereuses. »

Le problème c’est que dans ces centres spécialisés en Grande-Bretagne en thérapie-gender, la « normalité » est ce qui manque, tant dans le domaine physique, psychologique que médical et humain. Pour les genderrealignment doctors cette méthode qui bloque l’arrivée de la puberté est le moyen le plus sûr pour laisser aux enfants le temps d’explorer s’ils sont transgenres et s’ils veulent une transition ! Ce phénomène est en nette augmentation : ces derniers six mois les interventions sur des enfants sexuellement en stand by ont été 1 300 et ce nombre devrait doubler l’an prochain. Cette « pause » dans la croissance est souvent sollicitée par les parents des petits, la « révision gender » présentant plus de difficultés après la puberté !

Cette révolution de genre se faufile dans tous les domaines : les uniformes scolaires britanniques sont maintenant « unisex » pour garçons et filles. Au prochain recensement britannique il serait prévu de rendre facultative la question sur le sexe biologique pour « ne pas discriminer les identités fluides ».

« La Grande-Bretagne est souvent avant-gardiste, commente un spécialiste de la réalité anglaise. C’est une société post-religieuse et post-raciale. Sera-t-elle aussi une société post-sexuelle, dans le sens qu’elle ira au-delà de la division binaire garçon-fille ? »

Si elle continue sur cette lancée, la société athée britannique sera surtout post-nihiliste : les minorités qui dominent actuellement le débat sociétal avec pour objectif de transformer l’humanité en niant toutes les réalités naturelles sont en train de devenir des minorités « opprimantes ». La dictature de la gaystapo est en marche… pour le plus grand drame des enfants !

Francesca de Villasmundo

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5007025/Record-breaking-rise-child-gender-realignment-cases.html

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

7 commentaires

  1. Soupape says:

    La société « post-nihiliste » … voilà une expression qui me plait bien !

    Dans cette « société », après avoir nié le Dieu des Apôtres de Jésus Christ,
    on nie même le sexe !

    Méphistophélès fait (dessine) le S de Satan, … et ça t’en (satan) bouche un coin …

    Je SUIS CELUI … QUI NIE TOUT !
    déclare Méphisto dans le « Faust » de Gounod.

    MAIS, après avoir tout nié, … existe-t-il encore une « société » ?

    Les .°.socialeux.°. macron, nullande, sacrozi, wauquiez, le pen (j’allais l’oublier !)
    souffrent de bizarres incertitudes : … ils n’ont point de sexe ! et n’osent pas l’affirmer !

    Bientôt, c’est le pape dégringoglio qui va nous dire que nous n’avons point de sexe !

    A ce stade, qu’on les mette TOUS au rebut !

  2. J’admire immensément vos néologismes, Soupape ; difficile à arrêter un choix, mais aujourd’hui je donne la palme à ‹ dégringoglio ›. Je prends l’occasion de faire remarquer que ce que dit le Méphistophèle de Goethe, ‹ ich bin der Geist, der stets verneint ›, est littéralement ‘je suis l’esprit qui toujours nie’.

    • Soupape says:

      Merci pamino.

      Goethe est un sacré sacripan !

      Il était, en son temps, une .°.lumière.°. allemande !.

      Les Français ont oublié cela (on le leur a fait oublier)

      Et dire qu’il existe en France des .°.Goethe Instituts.°., absolument infréquentables !

      • ai effectivement assisté à une conference sur Freund and co donnée par une « chienne de garde » dans un « goethe institut »

  3. Je me demande si la fameuse notionne du ‹ common sense › n’a pas été rangé parmi les obscénitées justiciables.
    Les petits écolières vont-els alors porter des robs et les petites écoliers des pantalonnes ou vice versa ? lu kilt est toufois unise-, ah, je veux dire unigenre. God save the Quingue ! (of Scotland !)

    • J’ajoute : Goethe n’est pas qu’un sacripant, mais aussi un jean-foutre, gouape, propre-à-rien, bélître, vaurien, mauvais sujet, chenapan et bandit. En plus, il l’était en toute conscience de cause. C’est comme ça qu’il est devenu riche, noble et fameux, voilà.

  4. « les uniformes scolaires britanniques sont maintenant « unisex » pour garçons et filles. »
    Maintenant j’ai suivi le lien à la source que vous sais gré de donner et que je traduis au point en question comme suit : « Au moins 150 écoles du pays entier ont déjà adopté des politiques d’uniforme scolaire neutres quant au genre [sc. au sexe de l’élève], mais certaines sont réticentes quand il s’agit de garçons. » L’original est ambigu ici en fin de phrase.
    Je ne sais pas combien d’écoles il y a dans le pays (d’Angleterre ; l’Écosse a un autre système), mais de toute façon, leur nombre est suffisamment supérieur à 150 pour que votre traduction citée en haut soit sérieusement déroutante.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com