Ode à Staline (1950)

Staline dans le coeur des hommes 
Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris 
Brûlant d’un feu sanguin dans la vigne des hommes 
Staline récompense les meilleurs des hommes 
Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir 
Car travailler pour vivre est agir sur la vie 
Car la vie et les hommes ont élu Staline 
Pour figurer sur terre leurs espoirs sans bornes. 

Et Staline pour nous est présent pour demain 
Et Staline dissipe aujourd’hui le malheur 
La confiance est le fruit de son cerveau d’amour 
La grappe raisonnable tant elle est parfaite 

Staline dans le cœur des hommes est un homme 
Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris 
Brûlant d’un feu sanguin dans la vigne des hommes 
Staline récompense les meilleurs des hommes 
Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir 
Car travailler pour vivre est agir pour la vie 
Car la vie et les hommes ont élu Staline 
Pour figurer sur terre leur espoir sans bornes. 

Paul Eluard 

 

Prélude au temps des cerises 

Il s’agit de préparer le procès monstre 
d’un monde monstrueux 
Aiguisez demain sur la pierre 
Préparez les conseils d’ouvriers et soldats 
Constituez le tribunal révolutionnaire 
J’appelle la Terreur du fond de mes poumons 
Je chante le Guépéou qui se forme 
en France à l’heure qu’il est 
Je chante le Guépéou nécessaire de France 

Je chante les Guépéous de nulle part et de partout 
Je demande un Guépéou pour préparer la fin d’un monde 
Demandez un Guépéou pour préparer la fin d’un monde 
pour défendre ceux qui sont trahis 
pour défendre ceux qui sont toujours trahis 
Demandez un Guépéou vous qu’on plie et vous qu’on tue 
Demandez un Guépéou 
Il vous faut un Guépéou 

Vive le Guépéou véritable image de la grandeur matérialiste 
Vive le Guépéou contre Dieu Chiappe et la Marseillaise 
Vive le Guépéou contre le pape et les poux 
Vive le Guépéou contre la résignation des banques 
Vive le Guépéou contre les manoeuvres de l’Est 
Vive le Guépéou contre la famille 
Vive le Guépéou contre les lois scélérates 
Vive le Guépéou contre le socialisme des assassins du type 
Caballero[1] Boncour[2] Mac Donald[3] Zoergibel[4] 
Vive le Guépéou contre tous les ennemis du prolétariat. 

Louis Aragon

 

Rappelons qu’il y a 30 ans, Alexis Carrel avait des rues dans les villes suivantes : Grenoble, Metz, Béziers, Montpellier, Belfort, Limoges, Sarcelles, Blois, La Roche-sur-Yon, Brest, Dunkerque, Nantes, Nîmes, Perpignan, Quimper, Saint-Brieuc, Tourcoing, Tours, Noisy-le-Sec, Taverny, Paris, Reims…. Une violente campagne venue de l’extrême-gauche, ceux-là  même qui font d’Aragon et d’Eluard, sans parler bien sûr de Neruda ou du médecin psychopathe Ernesto « Che » Guevara leurs modèles, ont fait disparaître toutes ces rues, seules les mairies de Meaux, Marseille, Saint-Ouen (37), Grande-Synthe ont tenues bon. Pleins de villes « de droite » ont encore des rues honorant les chantres de Staline. Levallois-Perret, « de droite » depuis 1989, honore encore Neruda et Vaillant-Couturier (laissons les mânes de Gagarine tranquille, une rue Gagarine ne serait pas choquante… à côté d’une rue von Braun par exemple). Le Cendre, « de droite » depuis 1995 a encore son école Louis Aragon. Le Havre, « de droite » depuis 1995 également, a encre ses collèges Joliot-Curie, Gérard Philippe,  Guy Moquet, ses rues Paul Eluard, Marcel Paul (sorti des camps nazis tellement gros qu’il n’entrait plus dans ses pantalons), Pablo Picasso, Pablo Neruda… Il reste même en France une rue Staline, dans la commune d’Essôme-sur-Marne. La dernière rue du Maréchal Pétain a été débaptisée en 2013 à Belrain, mais il en reste encore 12 aux Etats-Unis, deux au Canada (plus une montagne) et une à Singapour.

Hristo XIEP

[1] Francisco Largo Caballero (1869-1946), homme politique socialiste espagnol.

[2] Joseph Paul-Boncour (1873-1972), homme politique radical-socialiste français.

[3] James Ramsey McDonald (1866-1937), Premier Ministre travailliste du Royaume-Uni.

[4] Karl Zörgiebel (1878-1961), homme politique social-démocrate allemand puis ouest-allemand.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

4 commentaires

  1. Soupape says:

    Incroyable !
    J’ignorais ces pages délirantes.

    Il est bon de rappeler ou de faire connaître
    jusqu’à quel point … peut aller l’aveuglement et le blasphème …
    « Barabbas, Barabbas, Barrabas, … plutôt que Jésus !  »
    Pilate : « Crucifierai-je votre roi ? »,
    et les grands prêtres de Jérusalem, occupée par les Romains : « Nous n’avons d’autre roi que César ! »
    Jn 19, 15.

  2. Philippe Louis says:

    L’auteur de l’article a oublié de citer les louanges de Poutine au « petit père des peuples »…

    • Il n’ya pas de rue Poutine en France

      • Philippe Louis says:

        C’est vrai; ma remarque était une taquinerie: Poutine a des « boulevards » et des « arcs-de-triomphe » dans les esprits de nombreux « tradis », notamment à MPI. Mais vos articles sont excellents; fouillés, argumentés, et plein d’esprit. Merci à vous cher monsieur!

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com