science-mag-lgbt-rétractation

La revue « Science » (www.sciencemag.org) avoue avoir commis une faute grave. En décembre 2014, elle a publié une pseudo-étude relevant de la propagande homosexuelle.

Ce prestigieux magazine ainsi que le professeur de sciences politiques de l’Université de Columbia (New York) Donald P. Green, co-auteur de l’article, se sont rétractés.

L’étude présentée par le Professeur Green et un étudiant d’études supérieures de l’Université de Californie, Michael Lacour, affirmait, sur base d’une expérience menée avec un institut de sondage, que quelques minutes de conversation avec un militant gay pouvaient convaincre de façon « très efficace » tout citoyen d’appuyer le mariage homosexuel et concluait que l’on pouvait  éliminer les «préjugés» sur le sujet par le simple contact personnel.

Mais deux autres chercheurs, David Broockman et Joshua Kalla, ont relevé des irrégularités dans la méthodologie utilisée durant l’enquête et, en tentant de répéter l’expérience dans une autre situation, ont obtenu des résultats totalement discordants.

Les Professeurs Broockman et Kalla ont alors contacté  l’institut de sondage qui, soi-disant, avait participé à l’étude, mais eurent une réponse incroyable : l’entreprise ne connaissait pas ledit sondage!

Selon le rédacteur en chef du magazine  « Science », Marcia McNutt, «en plus de ces problèmes connus, les chercheurs indépendants ont signalé certaines irrégularités statistiques dans les réponses » et notent que «Michael LaCour n’a pas communiqué les faits des rencontres  ni les données d’origine de l’enquête ».

Le journal The New York Times qui avait également publié en décembre les résultats cette recherche, a fait paraître lundi une note rectificative.

L’étude avait été commanditée par… le Centre LGBT de Los Angeles (www.lalgbtcenter.org), qui a mené campagne en faveur du mariage homosexuel.

Remis en mai 2014 à «Science»,  publiés en décembre, les résultats de l’étude n’ont jamais été vérifiés. Les sources de financement de cette étude ne sont pas non plus connues.

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Un commentaire

  1. Denis says:

    Décidément, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins!
    Il est fort dommage, en tous les cas, que de plus en plus d’affirmations « scientifiques » soient diffusées sans les vérifications de base nécessaires.
    C’est bien joli de se rétracter ensuite, une fois que le mal est fait (comme dans les mises en examen, dans un entrefilet aussi, peut-être, après un article tape à l’oeil.
    Quoi qu’il en soit, je suis un peu plus surpris par le rectificatif du New York Times, côte Est, démocrate et bobo…

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com