Cette information a été annoncée par un communiqué publié ce 27 janvier 2016 par Mme Samira Maraï, ministre de la femme, de l’enfance et des personnes âgées. Le but est de fermer les activités de toutes les écoles maternelles dispensant un enseignement religieux sans autorisation des pouvoirs publics. 

Les islamistes ont vite réagit à l’instar de Noureddine Bhiri, président du groupe parlementaire du parti Ennahadha qui a interpellé la ministre ironiquement « le danger qu’il y aurait à ce que des enfants apprennent le coran »

Dans le même sens, Le lobbyiste Radhouane Masmoudi, président du Centre d’études sur l’islam et la démocratie (CSID) rapporte jeuneafrique.com a appelé carrément  à une refonte totale du système éducatif et préconisé la séparation entre les filles et les garçons arguant que des études démontrent que les établissements non mixtes affichent de meilleurs résultats. 

Parlant justement des jardins d’enfants, la ministre, précise qu’ils font une lecture du Coran sans lien avec les valeurs de l’Islam: « en enracinant chez les enfants le sentiment de la peur et de l’angoisse à travers l’enseignement du châtiment de la tombe et en personnifiant les ténèbres de l’enfer au lieu d’apprendre aux petits l’amour d’Allah ». précise la même source.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

4 commentaires

  1. gustave says:

    Si tout cela est vrai,la Tunisie deviendrait alors le premier pays majoritairement musulman à prêcher l’amour de Dieu.Car,à les voir sur le terrain, je vois plutôt « l’enfer de Dieu » ou plutôt de leur Dieu,qui se nomme Allah
    Mais qui dit amour de Dieu,dit inévitablement aussi amour du prochain,l’un ne passant pas sans l’autre,quelle que soit sa religion,n’est-ce pas?
    Mais,gare au fatwa du grand mufti

  2. « le danger qu’il y aurait à ce que des enfants apprennent le coran ».

    Le coran est un livre monstrueux. Il suffit de lire « Il était une foi, l’islam » de Majid Oukacha (Tatamis, 459 p., 22 €) pour en prendre conscience.

    • waaouu et on appelle ça des modérateurs je crois que pour ce site c’est les censeurs, ça supprime sec ici et laisse passer des coms de débiles mentaux sans une réflexion bravo. merci c’est prit en compte et comptez sur moi pour passer l’info

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com