Le quotidien La Croix, dans un article de son édition d’hier 12 mai, revient sur les récents remous internes à la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X. On y découvre l’avis d’un ancien de la FSSPX revenu dans le giron romain, l’abbé Guillaume de Tanoüarn, bien connu des milieux parisiens et ancien vicaire de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet d’où est partie la réaction, qui fait grand bruit actuellement, de sept doyens de la FSSPX contre un accord avec la Rome actuelle.

L’abbé de Tanoüarn, expulsé en 2004 de la FSSPX pour avoir pris le parti dans une querelle interne pour un ancien curé de Saint-Nicolas, l’abbé Philippe Laguérie, a son petit avis sur la question de cette prélature offerte par Rome au supérieur général de la congrégation, Mgr Fellay.

On peut lire ainsi dans La Croix ce qui suit :

« Guillaume de Tanoüarn voit un intérêt personnel, pour le supérieur de la Fraternité, à conclure rapidement un accord. Le prélat suisse arrivera en 2018 au terme d’un deuxième mandat de douze ans, or « sa politique d’ouverture à Rome est minoritaire » au sein de la FSSPX, a-t-il indiqué à l’AFP. « Il n’est pas sûr d’être réélu. Si on lui érige une prélature, il sera prélat à vie. C’est une forme de coup d’État qui ne dit pas son nom. »

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

17 commentaires

  1. Intéressant !
    cela peut expliquer en effet cet empressement suspect.

  2. bergamasque says:

    « empressement suspect », tractations secrètes », « ils agissent comme si … », mais ma parole, on se croirait dans un feuilleton très mal écrit !

    Certains doivent s’ennuyer dans leur « doyenné », ils n’ont pas assez de brebis à ramener au bercail sans doute ! alors ils se creusent les méninges, à coups de JUGEMENTS TÉMÉRAIRES !

    Continuez comme ça, les socialos-sauce Macron n’attendent que cela pour fermer Saint Nicolas ! et après vous nous direz sans doute que c’est de la faute de Mgr Fellay ! Quel aveuglement ! comme le démon se frotte les mains !

    • patate says:

      Non pas un feuilleton…c’est de la politique cher monsieur
      la Frat fait de la politique désormais, du branding si vous préferez bref un petit bazar avec pignon sur rue
      Le salut des âmes? bof….

      • Fidèlovaleurs says:

        Je crois justement que le salut des âmes est au centre de cette démarche car si Rome de petites mesures en petites mesures met son nez dans la FSSPX, il va dissiper son poison moderniste et très vite, l’esprit de la tradition sera perdu, la foi attaquée, et le Diable aura réussi un coup de mettre, mettre à genoux le grand rempart de résistance catholique!

        Il a été dit par Mgr Fellay, que l’accord de prélature serait signé à la seule condition que rien ne change pour la FSSPX que l’on fera comme on a toujours fait, hors le premier accord sur les mariages montrent le contraire!

        Je remercie beaucoup ces courageux prêtres d’ouvrir les yeux de leurs fidèles, il est totalement logique que le diable s’attaque à la FSSPX, restons vigilant!

        Puis d’ailleurs pourquoi est-il primordial d’un coup que nos sacrements doivent être reconnu par Rome? Une Rome qui ne se remet toujours pas en question, qui ne change pas et qui sombre chaque jour un peu plus dans l’inversion des valeurs!

    • Maxime Labole says:

      Pourquoi n’allez vous pas au Barroux ? Ils sont ralliés, ils ont suivi l’autorité ces gentils moines, ils ne sont pas « subversifs », ça devrait vous plaire.

      On fait avec vous aussi un peu d’histoire ?

      Extrait du document de réflexion de Mgr de Galarreta suite à la réunion d’Albano d’octobre 2011 :
      http://lacriseintegriste.typepad.fr/weblog/2011/10/r%C3%A9flexion-de-mgr-de-galarreta-sur-le-pr%C3%A9ambule-doctrinal.html

      Entrer dans la contradiction – IV. Aller dans le sens d’un accord pratique serait renier notre parole et nos engagements devant nos prêtres, nos fidèles, Rome et devant tout le monde.

      Cela aurait des conséquences négatives énormes ad intra et ad extra.

      Il n’y a aucun changement au point de vue doctrinal de la part de Rome qui justifierait le nôtre. Bien au contraire, les discussions ont démontré qu’ils n’acceptent en rien nos critiques.

      Il serait absurde de notre part d’aller dans le sens d’un accord pratique après le résultat et les constatations des discussions, Ou alors il faudrait penser que Mgr Riffan et l’abbé Aulagnier avaient raison.

      Une telle démarche manifesterait une grave faiblesse diplomatique, de la part de la Fraternité, et à vrai dire, plus que diplomatique. Il serait de cohérence, de droiture et de fermeté, qui auraient comme effets la perte de crédibilité et de l’autorité morale dont nous jouissons.

      • fidèle says:

        Un prêtre a autre chose à faire que de polémiquer sur les actions de Mgr Fellay,…à moins que ce ne soit à titre personnel, ce qui ne doit pas venir jusqu’aux oreilles des fidèles. Ce prêtre n’est pas digne de son ministère, de son sacerdoce.

  3. socison says:

    Pourquoi relayer ce point de vue personnel d’un abbé qui n’a aucune sympathie envers la Fraternité? En quoi l’abbé de Tanouarn est-il un juge objectif?

    • Maxime Labole says:

      Peut-être parce que l’abbé de Tanouarn est bien placé…lui qui a tout fait à son époque pour pousser Mgr Fellay au ralliement.

  4. Jeandelafabrique says:

    Pour une lettre de justification lue en chaire on y repondit par une une lettre de cachet Situation pitoyable il est vrai que ces derniers temps on remarquait une présence plus importante de jeunes gens aux offices les inviter à franchir le pas du mariage avec la ferme assurance de sa validité était pour moi du meilleur aloi
    C’était sans penser que dans les hautes sphères de la fsspx : l’un veux la barette l’autre la mitre
    Ce qui m’a fait mal c’est que l’on a choisi la semaine de la mission des capucins de Morgon venus prêcher chaque jour à St Nicolas devant une assistance importante au pied de la statue de N-D de Fatima pour étaler les désaccords .Je pense également au Père Jean-Marie au prieuré de Merigny ; les prêtres de ce lieu font chaque fin de semaine 100 à 150 km pour aller célébrer la messe ici et là .Le violet de la mitre ne représente -t’il pas la tempérance !!!!
    Avec toute ma gratitude bien sûr

  5. Marc Sorède says:

    C’est très exactement ce que l’on appelle un jugement téméraire. Porté sur la place publique.
    Allez hop, une petite confession s’impose.

  6. Efgy says:

    Soutenir une telle pensée et tenir de tels propos (en son propre nom et non sur révélation de Dieu !) n’est pas digne d’un prêtre…
    Il ne sera jamais un saint, à moins d’un repentir et d’une conversion profonde.

  7. Gabrielle says:

    Abbé de Tanouar vous avez été le premier à entrer dans l’Eglise Saint Nicolas des Chardonnets, grâce à la puissance des Chirac, après juré le serment de non moderniste de S.S. PIE X, lors de votre prêtrise, et vous trahissez, de plus en plus, vous descendez aux enfers, je vous invite à aller vous aussi ainsi que la mauvaise brebis (L.) vous ressourcez votre dégringolade auprès du Monastère de BELLAIGUE. Une confession ne suffit pas, disait un prêtre, il faut qu’il dise en « chaire » aux fidèles qu’il s’est trompé, mais son orgueil est plus fort, comme celui qui a dit à DIEU »non , je n’obéirai pas » Je savais que ce sont les sainst-pierristes et éloïstes qui lancent l’attaque depuis de longs mois, puisqu’ils se sont avachis devant les pieds d’un évêque conciliaire. Quelle honte.Nous, nous marchons droits.

  8. A propos de l’occupation anticatholique du Vatican depuis 50 ans : http://queteverite.blogspot.com/2017/05/loccupation-anticatholique-du-vatican.html

  9. François says:

    Autre Solution:

    Et si Mgr Fellay rejoignait tout simplement la Fraternité Saint Pierre ?

    les communautés ED auraient enfin leur évêque souvent promis, jamais accordé,

    Et cela ferait des vacances aux fidèles de la Fraternité Saint Pie X et à leur pasteurs….

    • brennou says:

      Où avez-vous vu un mot officiel de Mgr Fellay ou une décision de sa part qui ne soit pour le bien de la Fraternité,se maintenant sur « le fil du rasoir » que décrivait Mgr Lefebvre, entre sédévacantisme et esprit conciliaire ?
      Les paroles privées, nées de réactions à chaud, ne sont pas des encycliques. Les hommes sont des hommes et les 7 doyens aussi hélas ! Le procès d’intention qu’ils ouvrent envers leurs supérieurs est inadmissible même si les leurs sont bonnes (l’enfer en est plein aussi !).

      Mais pour la calomnie pure et simple, vous semblez doué !

      • Maxime Labole says:

        On fait un peu d’histoire ?

        14.04.2012, Mgr Fellay, lettre aux trois évêques : « Qu’il soit noté au passage que nous n’avons pas cherché un accord pratique. Cela est faux. Nous n’avons pas refusé a priori, comme vous le demandez, de considérer l’offre du pape. Pour le bien commun de la Fraternité, nous préférions de loin la solution actuelle du statu quo intermédiaire, mais manifestement, Rome ne le tolère plus. »
        En plus du gros mensonge où il dit qu’il n’a pas cherché à obtenir une prélature, Mgr Fellay avoue qu’il préfère passer outre le bien commun de la FSSPX pour satisfaire ceux qui détruisent l’Eglise.

        • Fidèlovaleurs says:

          Votre texte m’intéresse beaucoup!
          Pouvez-vous donner vos sources et le texte en entièreté svp?

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com