JamesBrewster_ambassadeurUS

L’ambassadeur américain en République Dominicaine, James « Wally » Brewster, notoirement homosexuel, a suscité la controverse dans le pays en conditionnant le soutien américain dans les Caraïbes à l’ouverture au tourisme LGBT.

S’exprimant sur le site elCaribe.com.do, l’ambassadeur US Brewster a déclaré que « lorsque la tête du gouvernement dominicain dit qu’il ne veut pas une certaine catégorie de personnes, il nous place dans une position difficile pour encourager l’activité touristique dans ce pays« .

L’ambassadeur américain, depuis son arrivée en 2013, suscite la controverse en République Dominicaine. Brewster a défié la législation locale -qui ne reconnaît le mariage que comme l’union entre un homme et une femme- en s’installant dans le pays avec son «mari» Bob Satawake.

Le ministre du Tourisme de la République dominicaine, Francisco Javier García Fernández, a répondu à l’ambassadeur des Etats-Unis :

« Nous regrettons les remarques de l’Ambassadeur Brewster, que nous respectons, mais personne ne peut nous accuser de discriminer un quelconque groupe de touristes»

Le ministre García Fernández a souligné que la politique de promotion du tourisme familial entrepris par la République dominicaine a permis d’enregistrer une croissance de 10 %, soit trois points au-dessus de la croissance des États-Unis.

Les parlementaires dominicains ont également exprimé leur opposition aux déclarations de l’ambassadeur américain. Le sénateur José María Sosa (PLD), a déclaré que le pays « a un  tourisme de plage et un tourisme écologique; ici il  y a beaucoup de belles choses à voir, pourquoi devrions aller vers ce secteur (le tourisme gay)? « . « L’argent n’est pas tout. En recevant de l’argent, on pourrait nuire à notre société « , a-t-il ajouté au journal « elCaribe ».

Pour sa part, le sénateur Aristides Victoria Yeb, également PLD, a souligné que la République dominicaine doit rejeter tout ce qui est contraires à la promotion de la famille et des bonnes moeurs.

En février 2014, l’ambassadeur dominicain au Saint-Siège, Victor Grimaldi, s’était plaint dans une lettre au Pape, que l’ambassadeur US Brewster « ait rencontré un collectif gay et transsexuel qui s’oppose à l’Eglise catholique » pour « détrôner » l’archevêque de Saint Domingue et Primat de l’Amérique latine, le cardinal Nicolas de Jesus Lopez Rodriguez.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. champar says:

    L’arrogance américaine devient de plus en plus insupportable.
    Les Etats-Unis, ces « amis » qui vous veulent du mal.

  2. Fuck les nazillons de dieu says:

    Pourquoi avez-vous mis le mot MARI entre parenthèse?
    Facho! Ces niqueurs de chèvres n’aiment pas les gays. Ils préfèrent leurs prêtres pédophiles à qui ils confient leurs larves. Et bien que ces bamboulas restent aussi chez eux.

    Abolition religion #ONLR et on vous enc..

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com