JamesBrewster_ambassadeurUS

L’ambassadeur américain en République Dominicaine, James “Wally” Brewster, notoirement homosexuel, a suscité la controverse dans le pays en conditionnant le soutien américain dans les Caraïbes à l’ouverture au tourisme LGBT.

S’exprimant sur le site elCaribe.com.do, l’ambassadeur US Brewster a déclaré que “lorsque la tête du gouvernement dominicain dit qu’il ne veut pas une certaine catégorie de personnes, il nous place dans une position difficile pour encourager l’activité touristique dans ce pays“.

L’ambassadeur américain, depuis son arrivée en 2013, suscite la controverse en République Dominicaine. Brewster a défié la législation locale -qui ne reconnaît le mariage que comme l’union entre un homme et une femme- en s’installant dans le pays avec son «mari» Bob Satawake.

Le ministre du Tourisme de la République dominicaine, Francisco Javier García Fernández, a répondu à l’ambassadeur des Etats-Unis :

“Nous regrettons les remarques de l’Ambassadeur Brewster, que nous respectons, mais personne ne peut nous accuser de discriminer un quelconque groupe de touristes»

Le ministre García Fernández a souligné que la politique de promotion du tourisme familial entrepris par la République dominicaine a permis d’enregistrer une croissance de 10 %, soit trois points au-dessus de la croissance des États-Unis.

Les parlementaires dominicains ont également exprimé leur opposition aux déclarations de l’ambassadeur américain. Le sénateur José María Sosa (PLD), a déclaré que le pays “a un  tourisme de plage et un tourisme écologique; ici il  y a beaucoup de belles choses à voir, pourquoi devrions aller vers ce secteur (le tourisme gay)? “. “L’argent n’est pas tout. En recevant de l’argent, on pourrait nuire à notre société “, a-t-il ajouté au journal « elCaribe ».

Pour sa part, le sénateur Aristides Victoria Yeb, également PLD, a souligné que la République dominicaine doit rejeter tout ce qui est contraires à la promotion de la famille et des bonnes moeurs.

En février 2014, l’ambassadeur dominicain au Saint-Siège, Victor Grimaldi, s’était plaint dans une lettre au Pape, que l’ambassadeur US Brewster “ait rencontré un collectif gay et transsexuel qui s’oppose à l’Eglise catholique” pour “détrôner” l’archevêque de Saint Domingue et Primat de l’Amérique latine, le cardinal Nicolas de Jesus Lopez Rodriguez.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 commentaires

  1. champar says:

    L’arrogance américaine devient de plus en plus insupportable.
    Les Etats-Unis, ces “amis” qui vous veulent du mal.

  2. Fuck les nazillons de dieu says:

    Pourquoi avez-vous mis le mot MARI entre parenthèse?
    Facho! Ces niqueurs de chèvres n’aiment pas les gays. Ils préfèrent leurs prêtres pédophiles à qui ils confient leurs larves. Et bien que ces bamboulas restent aussi chez eux.

    Abolition religion #ONLR et on vous enc..