Boris-Johnson-Erdogan

Le magazine britannique The Spectator avait lancé un « concours de poèmes insultants » envers le président turc Recep Tayyip Erdogan organisé en guise de solidarité avec l’humoriste allemand Jan Böhmermann poursuivi en Allemagne pour un poème dans lequel le président turc est traité de pédophile et de zoophile.

La surprise, c’est que le gagnant de ce concours controversé n’est autre que… Boris Johnson, l’ancien maire de Londres.

Dans une interview à l’hebdomadaire suisse Die Weltwoche, Boris Johnson avait qualifié ces poursuites à l’encontre de Jan Böhmermann de « scandale ». « Si quelqu’un veut faire une blague sur l’amour qui fleurit entre le président turc et une chèvre, il devrait pouvoir le faire, dans n’importe quel pays européen, y compris en Turquie », avait-il dit.

Boris Johnson s’est ensuite lancé, à la demande des journalistes qui l’interviewaient, dans un « limerick », un poème humoristique de cinq vers, apparemment improvisé, décrochant aussitôt la palme du « concours de poèmes insultants envers le président Erdogan ».

Pour l’anecdote, l’arrière grand-père de Boris Johnson était turc.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

2 commentaires

  1. patrick says:

    Insulter erdogan n’est pas insulter les turcs qui dans l’ensemble, comme tous les gens dans tous les pays du monde, sont des gens bien mais c’est juste constater et faire constater qu’erdogan (la marionnette U.S) est un con…

  2. Les temps changent! Encore un islamiste radical qui découvre son vrai visage, un personnage tant aimé de madame Merkel et de bien d’autres Européens. Aujourd’hui nos politiques ne sourcillent plus, rien ne les choque. L’attitude de nos politiques fait que l’esprit islamique avec tout ce que cela comprend se développe avec arrogance et mépris sur les peuples en soumettant femmes et enfants à leur doctrine de soumission, rejetant les lois démocratiques.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com