dg_family_gayLa mode a un pouvoir immense sur les mentalités, d’autant plus quand elles sont tellement déboussolées et sans repères comme  les jeunes générations d’aujourd’hui. Elle est un outil de propagande puissant pour transformer le monde selon les nouveaux critères humanistes et homosexualistes des lobbies Lgbt.

L’industrie de la mode, c’est aussi beaucoup d’argent et la recherche des marchés les plus fructueux. Or, on le sait, le pouvoir d’achat des homosexuels est plus grand que celui des hétérosexuels qui ont une famille à nourrir.

Les grandes marques tant du prêt-à-porter que des produits manufacturés s’investissent donc à qui mieux mieux dans la croisade pro-gay, source de revenus conséquents.  En Italie, en plein débat public virulent et passionné sur les unions civiles, elles sont entrées dans la danse, au nom du progrès, de l’altruisme, de la philanthropie, en faveur des homosexuels, trans et autres.

Dolce et Gabbana a ainsi élargi sa collection « D&G family »  jusqu’à lors centrée sur la famille traditionnelle aux couples gay. Sur les tee-shirt et sac à mains, sont apparus des couples d’hommes ou de femmes avec des enfants dans les bras. « La famille est traditionnelle ! Quelles que soient les personnes qui l’a forment. » a rétorqué Gabbana face aux polémiques.  

La grande marque suédoise Ikea a elle aussi décidé de soutenir les Lgbt et a lancé une vaste campagne pro-gay et familles plurielles  quelques jours avant la grande manifestation des opposants aux unions civiles des personnes de même sexe. Message clair et branché : Ikea invite tous les détenteurs de la carte de fidélité « Ikéa family » à s’échanger des baisers pour célébrer sa  propre idée de la famille. Avec un slogan adéquat : « Si tu aimes quelqu’un il n’y a pas besoin d’instructions. » Accompagné d’une image provocatrice représentant trois couples combinés de façon à faire croire à des couples hétéro et gay !  Décidément le colosse de l’habitat est bien lourdaud !

Avis cependant : la marque nordique ne veut absolument pas que l’on ose imaginer qu’elle veuille faire des profits au travers de cette campagne anti-family day. Aussi tient-elle à préciser.  « Aucune remise ni promotion! » accouplées avec cette invitation à s’embrasser à bouches que voilà dans leurs magasins.  Applaudissons face à un tel désintéressement!

Et ne soyons pas dupes ! Ces grandes marques mondiales s’y connaissent parfaitement en marketing et communication : il s’agit là d’une stratégie bien rodée du colosse suédois pour attirer des consommateurs de baisers et de consommables, le but étant de vendre le plus possible tout en se définissant homosexuellement correct !

Quand on sait que dans les pays arabes Ikéa évite de mettre des photographies de femmes dans leur catalogue pour ne pas heurter les sensibilités et coutumes coraniques, on se dit que jamais, vraiment jamais, il n’y a de petits profits…

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com