alejandro-sanz

Le féminisme idéologique ne défend pas les femmes, bien au contraire. Le chanteur hispanophone Alejandro Sanz vient d’en faire l’expérience. Il a interrompu son récent concert à Rosario (Mexique) pour réprimander un homme qui, dans les premiers rangs de l’assistance, maltraitait une femme, puis il a appelé la sécurité pour le faire sortir de la salle avant de reprendre son spectacle.

Cette attention pour une femme maltraitée a soulevé l’ire des féministes. Au lieu d’applaudir l’attitude chevaleresque de Sanz, comme l’ont fait la Garde civile, la Police Nationale et les vedettes Antonio Banderas et Monica Naranjo, les « féministes » ont critiqué le chanteur l’accusant de « machisme patriarcal ».

L’assaut est parti du collectif « feminiprogre ». Selon ces hystériques, les chansons romantiques d’Alejandro Sanz « sont causes structurelles de la violence contre les femmes » !

De son côté, Alejandro Sanz a déclaré : « Je n’ai fait rien d’extraordinaire (…). J’ai vu quelque chose qui, je crois, était mal. Je pense que maltraiter quelqu’un n’est pas bien, en particulier si ce sont des femmes, cela me semble bien pire ».

L’Association Femmes Unies contre la Maltraitance (MUM) ne s’y est pas trompée : « Le geste d’Alejandro Sanz est plus efficace que n’importe quelle campagne», a déclaré sa présidente Carmen Benito.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

3 commentaires

  1. michelb says:

    ce que veulent dire les féministes est que les femmes savent se défendre et n’ont pas besoin d’être défendues par un homme.

    il est vrai que les femmes sont fortes et peuvent être d’être d’une grande violence (la petite Nastia de 4 ans a été décapitée récemment par une femme).

    c’est donc rétablir une vérité que homme et femme n’ont pas le monopole de la violence.

    néanmoins ce n’est pas glorieux de se moquer d’un geste de compassion de ce chanteur qui a fait ce qu’il pensait bien, en toute bonne foi. il est méritant de protéger une personne faible et en détresse.

    • romulus says:

      La critique du beau geste spontané de ce chanteur reflète bien la société actuelle ou toute spontanéité doit être bannie, tout doit passer par l’intellectualisation, le droit, la procédure, etc….quitte à faire mourir la société comme actuellement en ne nommant pas les vrais causes. On a tellement mis sous le tapis les vrais valeurs et mis en avant les fausses (consumérisme, duperie) que le réveil sera dur surtout avec une pseudo-religion directe.

  2. Vieux Jo says:

    Ces mêmes harpies crieraient au scandale, à la non-assistance en danger quand les hommes ne bougent pas pour les défendre. Qu’ils n’ont pas de couilles. Etc…

    Des insensées, qui ne savent plus quoi faire pour se faire remarquer. C’est pathétique quand même d’en arriver là.

    Le ridicule ne tue pas, c’est bien connu. Et c’est bien dommage : la Terre serait débarrassée de ces gauchistes qui veulent mener le monde à sa perte et j’y place en premiers tous les présidents de la République depuis sa création.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com