Comme nous l’avions annoncé, le 7 mars au soir s’est tenu, en présence du président de la république Emmanuel Macron, le 33ème dîner annuel du CRIF. Le lieu ? La pyramide du Louvre. Ça ne s’invente pas…

Le couvert était facturé 900 euros ! Habilement, le CRIF présente la facture du dîner en signalant que 800 euros seront considérés comme un don ouvrant droit à une déduction fiscale à hauteur de 66 %.  Ainsi, les participants-donateurs peuvent potentiellement déduire du fisc 528 euros. Les contribuables sont de cette manière mis à contribution pour financer la soirée du CRIF.

Seuls les 100 euros restants correspondent véritablement au prix du repas.

Mais le vice-président du Crif, Yonathan Arfi, tient à préciser que de nombreuses personnalités (ministres, religieux, diplomates, députés, maires, politiques…) sont invitées et ne versent ainsi pas un centime au bénéfice du CRIF. On verserait presque une larme devant tant de générosité désintéressée.

Le dîner du CRIF a été instauré en 1985. «L’ambition de l’organisation créée en 1943 est clairement affichée: il s’agit de porter la voix politique des juifs de France et d’instaurer un dialogue avec les pouvoirs publics. Dès sa création, le Crif a voulu s’inspirer de l’exemple américain de l’American Jewish Committee pour exister en tant que lobby.», lit-on sur le site de la chambre de commerce franco-israélienne.

«C’est un moment de rencontre et de dialogue entre les institutions juives et les responsables politiques», confirme au Figaro Hervé Mariton, député-maire Les Républicains de Crest (Drôme), et lui-même de confession juive.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 commentaires

  1. Cadoudal says:

    Macron , ex employé de Rothschild , au milieu de ses amis-maîtres du Crif, qui l’ont hissé sur le pavois.

    Edouard Drumont avait déjà tout dit en 1886,

    avec son livre « La France juive »

    depuis , la judéolâtrie est devenue la religion d’ Etat , laïque et obligatoire de notre République maçonnique.

    et malheur aux indévots .

  2. LANKOU RU says:

    Un jour , ILS paieront ….et cher !

    • MrMacheprot says:

      Je l’espère de tout coeur !!!!!!!!!!

  3. naim says:

    ce sont les maîtres du monde et non seulement de la France qui l’organisent. Les goys n’ont qu’à se taire. Et si parmi eux il se trouve des gens bénis du peuple élu comme Macron ou Valls, on les place à la tête de la destinée du troupeau. C’est la démocratie.

  4. Andreas says:

    J’ai une proposition à vous faire : Notre jeune président TOUTENMACRON mérite d’avoir sa propre pyramide comme sépulture, n’est ce pas le plus grand homme de la cinquième république, un dieu incarné ! Son rayonnant visage déborde d’amour et de compassion pour le bon peuple ! Je dis haut et fort alléluia le Sauveur propulsera la France à la place qu’elle mérite ! Lançons donc une pétition pour la construction d’une pyramide au bois de Boulogne,

    • GRANDELAN83 says:

      Voyons M. Andreas c’était pour une bonne cause, le financement du Centre Réinvestissement des Indemnités de Fonctionnaires enfin je ne connais peut-être pas bien le sens de ce mot CRIF finalement mais bon chut on pourrait dire que nous sommes anti je ne sais quoi.

  5. Daniel Daflon says:

    Ce serait lui faire beaucoup trop d’honneur. Un simple poteau suffira, ce sera beaucoup moins dispendieux et largement suffisant pour cette vermine.

  6. Daniel Daflon says:

    C’est vrai qu’un repas au CRIF à 900e n’est pas à la portée du SDF moyen. Ce prix exorbitant montre clairement, si cela était nécessaire, le côté « élitiste » et anti démocratique de ceux qui prétendent, faussement, représenter la communauté juive en France. Je peux vous dire que la plupart des juifs que je connais sont très loin d’avoir les moyens de s’offrir un repas de ce prix et sont très hostiles au CRIF, un groupe de « vampires-collaborateurs islamiques » selon certains d’entre eux. Macron a les moyens de s’offrir une telle fête, pas étonnant qu’il nous méprise autant, nous autres petites gens, les « moins que rien ». Mais nous lui rendons bien.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com