Le Front national (FN) a emprunté 9 millions d’euros à la First Czech Russian Bank (FCRB), une banque russe, a révélé Mediapart, samedi 22 novembre 2014. 

Interrogé par France info, le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, s’est expliqué:

C’est une démarche très simple, plus aucune banque, française ou européenne,  notamment la nôtre depuis toujours ne veut nous prêter le moindre centime. Et ça surtout, il faut bien le dire après les turpitudes de l’uMP et du rejet du coût de la campagne présidentielle de M. Sarkozy; les deux choses ayant fait un mal fou aux partis politiques français, nous en subissons les contre-coups.

Moi, tout particulièrement j’ai pris contact par écrit avec un grand nombre de banques françaises et de banques européennes, j’ai eu quelques réponses, c’était toujours des réponses totalement négatives.

Donc, M. Schaffhauser qui est député européen nous a indiqué que je pouvais prendre contact avec cette banque russe, c’est ce que j’ai fait. J’ai eu un travail technique pendant quatre mois, parce qu’en plus ce sont des gens très minutieux, dirons-nous et j’ai obtenu mon prêt qui a commencé à être versé. C’est parfaitement normal et assez classique d’emprunter et c’est d’une régularité parfaite. J’aurais préféré une banque française, même une autre banque que la nôtre habituellement ou une banque européenne qui aurait été facile d’accès, notamment sur le plan du voyage et de la barrière de la langue.

Question: A quel usage est destiné ce prêt ?

Surtout au financement des campagnes électorales puisque nous sommes en pleine croissance , nous voyons arriver les prochaines échéances électorales d’ici les législatives de 2017 on a besoin de 30 ou 40 Millions d’Euros qui sont des chiffres parfaitement normaux, mais les magasins d’argent, c’est-à-dire les banques françaises et européennes nous sont fermées et maintenant c’est fini on ne peut plus emprunter, nous ne pouvons plus faire notre trésorerie.. La dernière fois j’ai réussi à emprunter 4 millions d’euros à la Société Générale pour l’élection présidentielle de Marine Le Pen. Cette fois-ci je suis sûr de ne pas pouvoir emprunter le moindre centime à une banque française.

A une semaine du congrès du parti à Lyon, le FN confirme qu’il a déjà perçu 2 millions d’euros de la Forst Czech Russian Bank, un prêt négocié avec un taux d’intérêt de 6 %, selon Mediapart et qui doit, d’après M. Wallerand de Saint-Just, permettre de « financer les campagnes électorales ».

En octobre,  Marine Le Pen, avait déjà regretté cette situation dans L’Obs. Interrogée à ce moment-là sur l’éventualité d’un emprunt russe, elle évoquait alors avoir « sollicité plusieurs établissements à l’étranger, aux Etats-Unis, en Espagne, et, oui, en Russie », disant attendre des réponses.

C’est le député européen Jean-Luc Schaffhauser, ancien haut fonctionnaire au parlement de Bruxelles, puis consultant pour Dassault Aviation, qui a aussi été observateur aux élections de la Novorossiya, qui a servi d’intermédiaire avec la banque et a donc permis qu’un accord soit trouvé. Selon Mediapart, cet emprunt est le révélateur de l’ampleur des réseaux que le parti d’extrême droite développe en Russie.

Emilie Defresne

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Achetez vos livres sur MPI
Vous faites travailler ainsi des libraires français et soutenez MPI
PORT à 1 cts A PARTIR DE 64 € D'ACHAT !

Retrouvez votre librairie sur livres-et-idees.com
avec plus de 10.000 références !

La compagnie des ombres par Michel De Jaeghere

14,90 €
Ajouter au panier
Le passé ne meurt pas par Jean de Viguerie

19,00 €
Ajouter au panier
Une élite sataniste dirige le monde par Laurent Glauzy

23,00 €
Ajouter au panier

Cliquez ici pour voir votre panier et passer votre commande

7 commentaires

  1. champar says:

    C’est probablement révélateur de deux graves informations :

    1) Grave politiquement : Il y a certainement eu des consignes gouvernementales pour qu’aucune banque sous influence française ou sous influence de la commission européenne fasse ce prêt.

    2) Grave financièrement : Au delà du baratin lénifiant, les banques françaises et européennes sont à court de liquidités et au bord de la faillite ne pouvant plus faire de prêt par insuffisance de fonds propres !

    • Pour le 2), je ne crois pas : les banques crèvent sous les liquidités, réduites à prêter à la France à court terme à taux négatif (du moins encore il y a peu) ; non, les partis politiques sont des emprunteurs à risques, à la merci d’un Sárköthon pour trouver 11 miyons d’euroes ; imaginez si la bande à Copelovici n’avait pas renfloué l’UMP grâce à la connerie insigne des Petits Blancs du parti apportant leurs économies, c’était la vente du siège assurée, jamais bonne quand elle est imposée au marché immobilier, etc. Les banques ont raison d’être prudentes, tant que la Commission des comptes et le Conseil constitutionnel ne jouent plus à « Je valide FachoChirac et l’ördure de Balladur, et j’assassine Cheminade. »…

  2. a.picadestats says:

    Merci à la First Czech Russian Bank (FCRB) de nous faire confiance.

  3. Gilbert says:

    Le refus des banques européennes est certainement imposé! Merci à cette banque russe !!!!!!!

  4. Pour une fois qu’un parti politique – pourtant que je n’aime pas : le Néo-FN – déclare honnêtement dans la transparence l’origine de son financement, tous les hypocrites – Mediapart, TVs… – lui tombent dessus !

    Que tout le monde se rassure : nos vaillants fonctionnaires courbés sous tous les régimes vérifieront soigneusement l’échéancier de remboursement de ce prêt ; et à la moindre incartade…

    Autrefois, c’était très simple, un financement occulte d’un parti politique :
    — la SNCF, EDF, etc. passaient des publicités très onéreuses dans « l’Humanité » – pour inciter les camarades à voyager SNCF et s’éclairer EDF ?… – ;
    — l’ambassade de Chine en France s’abonnait à 1 000 (MILLE !) exemplaires de « l’Humanité rouge », journal du Parti communiste marxiste-léniniste de France ;
    — les gaullistes voyageaient en Afrique…

  5. Monsieur T says:

    Ce n’est pas surprenant venant du néo-FN acquis à cette doctrine de merde qu’est l’Eurasisme.

Laisser un commentaire

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com