Il faut lire et relire ces mots de István Simicsko, ministre hongrois de la défense, adressés aux jeunes officiers prêtant serment lors de la fête nationale hongroise le 20 août dernier.

“Pour que nos enfants et petit-enfants vivent en tant que Hongrois en Hongrie, nous devons défendre nos frontières avec tous les moyens à notre disposition, et lutter contre le terrorisme et l’immigration illégale.”

Nous devons garder notre foi chrétienne, dans ce monde pressé et changeant. Il n’y a pas d’autre voie […] que la foi chrétienne que nous avons reçu de Saint-Etienne pour nous mener de l’avant.”

 

Le ministre hongrois de la défense, István Simicsko, lors de la cérémonie du 20 août 2017 à Budapest.

Le ministre Simicsko a ajouté qu’il ne pouvait y avoir d’avenir pour le pays que tant que des jeunes hongrois seront capables de mourir pour la patrie. Des paroles comme on aimerait en entendre chez nous en France, mais nous en sommes loin…

Le ministre hongrois a d’ailleurs conclu :

“Malheureusement il semble aujourd’hui que Bruxelles renonce à sa foi, et perd ses fondamentaux. Nous Hongrois avons appris que la Hongrie, notre patrie, représente pour chacun de nous un bien inestimable et irremplaçable.”

Le président de la république de Hongrie, János Áder, lors de la cérémonie du 20 août 2017 à Budapest.

 

Jeunes officiers hongrois lors de la cérémonie du 20 août 2017.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

8 commentaires

  1. balaninu says:

    Comme vous le dites dans l’article : hélas ce n’est pas chez nous que nous entendons de pareilles paroles tellement….. chrétiennes !

  2. La Hongrie est la véritable héritière de l’empire Austo-hongrois catholique s’il en était, que la guerre 14-18 avait pour but de désintégrer parce qu’il s’était opposé à l’élection du cardinal Rampolla. Pie X fut alors élu Pape. La FM ne l’a pas pardonné à l’Autriche.

    • Geneviève says:

      Le démantèlement de l’empire Austro-hongrois était déjà prévu bien avant l’élection de Pie X. Une carte de l’Europe du futur était paru dans une revue théosophique anglaise dans les années 1880 publié par un certain G. Harrisson, où l’on pouvait voir entre autres : démantèlement des empires austro-hongrois, germaniques et russe et écrit « expériences socialistes » sur l’est de l’Europe et la Russie !

      • C’était dans les plans, sans doute; mais c’est à ce moment là qu’ils l’ont mis en application. Les soutiens historiques de l’Eglise devaient disparaître.
        La France, c’était fait depuis 1789. Ce fut fait en 1918 pour l’Autriche.
        L’Espagne fut définitivement neutralisée à la mort de Franco.
        Les racines chrétiennes de l’Europe disparaissent avec l’UE et l’immigration musulmane organisée par les mêmes illuminatis (avec l’appui du Pape François) doit permettre d’évacuer le Christ du cœur de l’homme.
        C’est le plan. Voyons maintenant comment Marie va le déjouer.

  3. VIVE LA HONGRIE LIBRE

  4. pamino says:

    Georges de Habsbourg, fils du feu Othon, lui fils ainé du bienheureux Charles, empereur d‘Autriche et roi de Hongrie, est dans l’actuel service du président hongrois, et son proche parent Édouard est ambassadeur de Hongrie auprès du Saint-Siège. Il y a deux ans j‘ai passé quelque temps presque sur la frontière hongroise à Neusiedl am See dans le Burgenland, où on a toujours parlé l’allemand mais qui était jusque dans les années 1920 hongrois, et j’ai fait plusieurs visites en Hongrie limitrophe ainsi qu’ailleurs dans le Burgenland sur les traces d’abord de Haydn, puis de la famille Eszterházy dont il était longtemps le maître de chapelle. Je suis maintenant d’accord que c’est en Hongrie que l’Autriche-Hongrie persiste ; Vienne sent la corruption et le désespoir modernes ; par contre il y a juste à côté Pressbourg / Bratislava, qui ressemble encore à la Hongrie, laquelle de toute façon administrait la Slovaquie du temps de la monarchie double. Ex oriente lux ! j’en suis sûr.

  5. Horace says:

    Très bien, et cet esprit chrétien est aussi très présent en Bavière, comme en Suisse. Ce sont eux qui relèveront l’Europe mollusque pratiquant le nov-langue et discourant sur la longueur des queues de cerises.

  6. champoiseau says:

    Foi, Honneur, sauveront votre patrie contre les manœuvres sataniques de l’occident, soyez forts et priez pour nous,,en,France qui sommes tombés dans ce piège mortifère.Admiration.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 42.000 € pour 2018

btn_donateCC_LG

19,97 % récoltés 33.610 € manquants

8390 € récoltés / 42.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 33.610 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com